Eucalyptus et autres huiles essentielles pour couper court à tous les rhumes de la famille

       EucalyptusEucalyptus radié

                                                                                                              Thym à linalol

                                     Ravinstara

                                  Niaouli 

 

                                                                                                                 

 

Nez bouché ou qui coule, gorge irritée, maux de tête, éternuements, petite fièvre, fatigue, nous connaissons bien ces symptômes révélateurs d’un rhume dont on aimerait bien qu’il ne reste pas trop longtemps et surtout qu’il ne se transforme pas en une pathologie plus ennuyeuse.Pour cela trois huiles essentielles vont bien nous aider.
Lire la suite…

La mycose cutanée

La mycose cutanée est  une infection de l’épiderme et parfois du derme.

Provoquée par un champignon microscopique, elle est d’origine diverse, humidité, chaussures fermées mais également faiblesse immunitaire et surtout présence en trop grand nombre d’une levure appelée Candida albicans et qui dérèglent tout le métabolisme de nos intestins et du coup de notre organisme.

Il est donc primordial, si la mycose est fréquente, malgré les traitements de se poser la question de l’état de bien-être de tout l’organisme et en particulier du surnombre ou pas de cette levure Candida Albicans.

Ceci étant posé, l’Aromathérapie met à notre disposition plusieurs Huiles Essentielles très intéressantes pour ces mycoses de toutes sortes. Ce sont les Huiles Essentielles riches en Monoterpénols, ( anti-infectieux, anti-microbiens et fongicides entre autre), en Esters combinés avec les Monoterpénols et en certains Aldéhyde aromatiques.

Parmi les Huiles Essentielles les plus connues comme étant les meilleurs fongicides, on trouve :

Attention les trois premières sont d’excellents fongicides, mais potentiellement dermocaustiques. Il est indispensable de les tester,par exemple avec le test du pli du coude.

Important : une mycose ne se traite pas en trois jours, ni cinq. Les Huiles Essentielles sont tellement efficaces que très vite vous allez voir une grande amélioration. C’est la preuve que l’Huile Essentielle que vous avez choisie fonctionne. Mais ne vous arrêtez pas pour autant, elle reviendrait d’autant plus vite.

Pour prendre en charge une mycose, il faut une très petite quantité, 1 goutte pure tous les jours,  par exemple s’il s’agit d’une mycose comme le pied d’athlète, mais sur trois semaines à un mois.

Si la mycose est étendue diluez votre Huile Essentielle dans de l’Huile Végétale entre 80% c’est à dire 8 gouttes d’HV pour 2 gouttes d’HE.

Pour un meilleur effet, composez-vous une synergie avec 2 ou 3 des Huiles Essentielles citées plus haut.

L’Huile Essentielle de Laurier noble sera privilégiée plus particulièrement pour les mycoses de la bouche.

Vous avez aimé cet article ?

Téléchargez gratuitement mes

 » Dix astuces pour faire des HE vos alliées au quotidien »

En vous inscrivant sur le formulaire de gauche, vous pourrez  les télécharger

immédiatement 

Vous profiterez ainsi tout de suite des bienfaits des Huiles Essentielles et pourrez recevoir directement les nouveaux articles dans votre boîte aux lettres ! 

Important:

Toutes les informations données dans le cadre de cet article, comme dans celui de ce site, le sont à titre d’échange d’expérience et de connaissances.

Elles ne sauraient se substituer à l’avis d’un médecin si vous le jugez.

L’auteure décline toute responsabilité quand à une utilisation inappropriée et dangereuse de l’aromathérapie dans le cadre du quotidien.

Une journée un peu chargée et un peu stressante, et pourquoi pas un bain de pieds pour apaiser tout ça ?

On ne pense pas souvent au bain comme mode d’utilisation des Huiles Essentielles et pourtant c’est un moyen fantastique de profiter de leurs propriétés.

En effet, intense accélérateur de la micro-circulation et dilatateur des pores de la peau il permet une diffusion simple , douce et efficace des molécules aromatiques dans le corps.

Deux sortes de bain sont possibles :

  • le bain intégral, bien agréable mais pas toujours simple à mettre en oeuvre surtout si l’on n’a pas trop de temps. Il est dommage de remplir toute une baignoire pour n’en profiter que quelques minutes.
  • et le bain de pieds, plus facile à mettre en place, plus rapide mais très efficace lui aussi.

Vous le savez sans doute, les pieds et en particulier les plantes de nos pieds sont très vascularisées, d’où la réflexologie plantaire, mais d’où également l’intérêt des bains de pieds.

Pour tout simplement en prendre soin après une longue journée debout, pour contrer un rhume qui démarre, pour venir à bout d’une mycose ou tout simplement pour prendre le temps de se déstresser, quelques gouttes dans une petite bassine d’eau et 10 à 15 minutes durant lesquelles vous savourez le calme et la tranquillité et le tour est joué !

Eau chaude ou eau froide, cela dépend.

  • Pour stimuler la circulation sanguine,

un bain d’eau froide sera du meilleur effet pour soulager la douleur et stimuler le retour veineux. Attention il ne faut pas que l’eau soit trop froide, minimum 15 ° et il n’est pas indispensable d’y rester très longtemps. Souvent 5 minutes suffisent. Pour aider à la circulation, vous pouvez y ajouter entre 5 et 10 gouttes d’Huile Essentielle de Cyprès toujours vert ( cupressus sempervirens) ou de Romarin à cinéole.

Pour tout le reste c’est vraiment à votre goût. Personnellement je sais que l’eau chaude me détend plus.

On peu aussi alterner avec deux bassines, eau chaude et eau froide, cela donne un effet plutôt vivifiant.

Quelles Huiles essentielles utiliser ?

  • Pour tout ce qui est début d’épisode infectieux :

rhume, mal de gorge …on prendra des Huiles essentielles riches en monoterpénols. Elles sont très efficaces mais douces et non dermocaustiques : Eucalyptus radié, Romarin à cinéole, Thym à linalol, Marjolaine à coquillesVous pouvez les utiliser seules ou en synergie de deux ou trois, ce sont des HE qui vont très bien ensemble. Celle de Thym est un peu chère, il est peut-être plus approprié de la garder pour la voie orale.

  • Pour tout ce qui est mycoses :

Huile Essentielles de Tea-tree, Lavande fine, ou aspic, Laurier noble, Géranium rosat ou odorant.

  • Pour déstresser d’une journée un peu difficile ou pas …:

Huiles Essentielles de Lavande fine, Marjolaine à coquilles, Camomille noble.

  • Pour reprendre un peu de tonicité et de dynamisme :

Huiles Essentielles de Menthe poivrée, de Romarin à cinéole et Essence de Citron.

Un petit plus pour votre bain de pieds, le sel de mer. Très stimulant et détoxifiant, il démultipliera les propriétés des Huiles Essentielles que vous y déposerez.

Attention les Huiles Essentielles ne sont pas solubles dans l’eau, il est indispensable de les mélanger dans un peu de savon, ou de lait ou de gel douche.

Attention également aux Huiles Essentielles dermocaustiques, et trop puissantes.Toutes celles qui sont citées ici ne sont pas dermocaustiques en revanche si vous souhaitez en utiliser d’autres vérifier bien leurs restriction d’utilisation.

 

Vous avez aimé cet article ?

Téléchargez gratuitement mes

 » Dix astuces pour faire des HE vos alliées au quotidien »

En vous inscrivant sur le formulaire de gauche, vous pourrez  les télécharger

immédiatement 

Vous profiterez ainsi tout de suite des bienfaits des huiles essentielles et recevoir directement les nouveaux articles dans votre boîte aux lettres! Ou inscrivez-vous sur la newsletter pour recevoir toutes les informations et les nouveaux articles.

Important:

Toutes les informations données dans le cadre de cet article, comme dans celui de ce site, le sont à titre d’échange d’expérience et de connaissances.

Elles ne sauraient se substituer à l’avis d’un médecin si vous le jugez.

L’auteure décline toute responsabilité quand à une utilisation inappropriée et dangereuse de l’aromathérapie dans le cadre du quotidien.

 

 

Les premiers frimas sont là, l’ Huile Essentielle de base pour se préparer à l’hiver

Nous y voilà, les gelées recouvrent les pelouses des parcs et des jardins, et apparemment cela a l’air bien parti pour durer.

Eh oui, ce n’est pas encore l’hiver mais il semble que nous nous en approchions.

Alors voyons tout de suite l’Huile Essentielle de base qu’il vous faut avoir dans votre trousse familiale, pour pouvoir en faire profiter toute la famille.

Il s’agit bien-sûr de l‘Huile Essentielle de Ravintsara ( cinnamomum camphora CT cineoliferum).

Si vous ne la connaissez pas encore, vous n’allez bientôt pas tarder à vous l’approprier et à la garder avec vous.

En effet particulièrement douce elle est également très efficace sur plusieurs points, mais dans le cas qui nous occupe, nous allons plus particulièrement parler de ses propriétés immuno-stimulantes.

En effet l’Oxyde 1.8 cinéole dont elle  est principalement composée, outre d’autres propriétés elles-mêmes bien intéressantes, possède la capacité de stimuler l’immunité d’autant plus efficacement lorsqu’il est couplé avec des Monoterpénols, ce qui est le cas avec l’Huile Essentielle de Ravintsara.

Nous avons donc là une magnifique Huile Essentielle immunostimulante exceptionnellement douce, tellement douce qu’elle peut être utilisée avec les tout-petits à partir de 3 mois.

Comment s’en servir ?

La meilleure voie d’utilisation, comme pour la plupart des Huiles Essentielles, est la voie cutanée.

En prévention, nous allons utiliser la grande vascularisation de la plante des pieds pour faire passer cette Huile Essentielle dans tout l’organisme.

Deux ou trois gouttes sous la plante des pieds tous les soirs et éventuellement sur le plexus solaire. Ceci pour les adultes.

Pour les enfants à partir de 5 ans 1 goutte sur la plante des pieds tous les soirs.

Et pour les tout-petits jusqu’à 3 ans on préférera la diluer dans un peu d’huile végétale :1 goutte d’Huile Essentielle dans une cuillerée à café d’huile végétale de noyau d’abricot par exemple en massage de la plante des pieds avec 1/2 de ce mélange ce qui correspond à une 1/2 goutte d’Huile Essentielle.

En cas d’épidémie on pourra multiplier la dose par deux et également utiliser le bain ( attention n’oubliez pas de dissoudre l’HE dans du savon ou dans du lait) et également en diffusion atmosphérique.

A savoir : l’Huile Essentielle de Ravintsara est tellement réputée qu’il en résulte une surexploitation de son arbre et du coup parfois une certaine  difficulté à en trouver.

Vous pouvez largement la remplacer par sa cousine : l’Huile Essentielle de Saro (Mandravasarotra) qui lui ressemble énormément et rend les mêmes services.

Vous avez aimé cet article ?

Téléchargez gratuitement mes

 » Dix astuces pour faire des HE vos alliées au quotidien »

En vous inscrivant sur le formulaire de gauche, vous pourrez  les télécharger

immédiatement 

Vous profiterez ainsi tout de suite des bienfaits des huiles essentielles et recevoir directement les nouveaux articles dans votre boîte aux lettres! Ou inscrivez-vous sur la newsletter pour recevoir toutes les informations et les nouveaux articles.

Important:

Toutes les informations données dans le cadre de cet article, comme dans celui de ce site, le sont à titre d’échange d’expérience et de connaissances.

Elles ne sauraient se substituer à l’avis d’un médecin si vous le jugez.

L’auteure décline toute responsabilité quand à une utilisation inappropriée et dangereuse de l’aromathérapie dans le cadre du quotidien.

 

Pourquoi dit-on qu’il faut se méfier des Huiles Essentielles ?

L’on entend et l’on lit beaucoup de choses à propos des Huiles essentielles.

On entend souvent, en particulier, quelles sont dangereuses et qu’elles peuvent provoquer de graves problèmes.

Deux précisions par rapport à ces propos :

  • Les Huiles Essentielles elles-mêmes

Les Huiles Essentielles sont le concentré des molécules aromatiques dont la plante se sert pour se protéger de toutes les agressions extérieures auxquelles elle doit répondre pour subsister.

En ce sens, puisqu’elles sont concentrées ce sont des produits très actifs, ce qui en fait leur intérêt car elles agissent avec une grande efficacité, mais c’est également ce qui nécessite de les connaître parfaitement pour les utiliser au mieux.

Une Huile Essentielle contient plusieurs dizaines voire plusieurs centaines de composants biochimiques, c’est-à -dire de principes actifs dans des proportions différentes en fonction de la plante dont elle provient dans toutes ses caractéristiques, famille, genre, espèce, mais également origine géographique son année d’extraction, son mode de culture …

Tous ces paramètres vont nous donner une HE bien particulière qui sera, en fonction de ses composants, plus ou moins forte et donc plus ou moins douces.

Certaines HE sont très puissantes et potentiellement toxiques, il faut donc s’en méfier, mais d’autres sont très douces et peuvent être utilisées même avec les tout-petits.

La composition de l’Huile Essentielle nous dit tout par rapport à cela.

  • Les modes d’utilisation

Parce que la médecine classique nous propose le plus souvent de prendre des médicaments par voie orale, un grand nombre de personnes commencent avec les Huiles Essentielles de la même façon.

Or très souvent, ce n’est pas du tout la voie d’administration la plus appropriée et c’est celle qui contient le plus de risques.

Les Huiles Essentielles sont liposobubles, c’est à dire qu’elles se dissolvent dans le gras. C’est pourquoi elles ont une grande affinité pour la peau qui leur permettre d’être transportées là où l’organisme en a besoin.

De plus la peau est un très bon indicateur de notre affinité avec l’Huile Essentielle en question, il suffit de faire le test du pli du coude et l’on sait très vite ce qu’il en est.

Si la peau réagit, un petit coton imbibé d’huile végétale permettra d’enlever l’Huile Essentielle.

Donc oui il faut faire attention avec les Huiles Essentielles car ce sont des produits actifs, il est donc important d’être au courant et donc formé à leur utilisation.

Pour plus de précisions vous pouvez rejoindre ma page fb  et mon groupe fb.

Si vous n’y connaissez pas grand-chose je vous conseille d’aller voir la rubrique :

Pour commencer

MentheetlavandeLOGO

Vous avez aimé cet article ?

Téléchargez gratuitement mes

 » Dix astuces pour faire des HE vos alliées au quotidien »

En vous inscrivant sur le formulaire de gauche, vous pourrez  les télécharger

immédiatement 

Vous profiterez ainsi tout de suite des bienfaits des huiles essentielles et recevoir directement les nouveaux articles dans votre boîte aux lettres! Ou inscrivez-vous sur la newsletter pour recevoir toutes les informations et les nouveaux articles.

Important:

Toutes les informations données dans le cadre de cet article, comme dans celui de ce site, le sont à titre d’échange d’expérience et de connaissances.

Elles ne sauraient se substituer à l’avis d’un médecin si vous le jugez.

L’auteure décline toute responsabilité quand à une utilisation inappropriée et dangereuse de l’aromathérapie dans le cadre du quotidien.

 

 

Une Huile Essentielle à connaître

Connaissez-vous l’ Huile Essentielle de Famonty ?

Si non, c’ est normal. Elle est encore très peu connue,  mais va l’être très certainement beaucoup plus car elle mérite réellement que l’ on s’ y intéresse.

Vous serez alors parmi les premiers (ères) !

Moi-même, il y a peu je n’ en connaissais pas l’existence, c’est grâce à Pascale, de

 » La cabane aux arômes », site dont je vous conseille vivement la visite, que j’ai eu vent de son existence et je dois dire que c’est un vrai bonheur !

En effet, d’une composition riche et singulière cette Huile Essentielle nous propose des propriétés particulièrement intéressantes.

Obtenue par la distillation à la vapeur d’eau des parties aériennes d’un arbuste des régions sèches du sud de Madagascar elle est particulièrement appréciée des amateurs de thérapies douces.

  • L’arbuste lui-même est depuis longtemps utilisé  comme plante médicinale, par le peuple malgache. 

Ses feuilles, en application servent en cas de foulures, luxations, blessures diverses et même tumeurs.

En décoction elle sont utilisée pour éliminer les douleurs musculaires et pour le soin des organes internes.

  • L’ Huile Essentielle, de couleur jaune, offre elle tout un panel de propriétés que nous allons en explorer certaines.
  1. Puissant tonique de la circulation veineuse et lymphatique, elle va pouvoir être utilisée de façon très intéressante pour tout ce qui concerne les problèmes de circulation des membres inférieurs, jambes lourdes, varices, œdème.
  2. Ses capacités à relancer la circulation va la favoriser pour les problèmes de circulation aux extrémités, mains et pieds.
  3. Son action anti-hématome lui permet d’être comparée à l’ Hélichryse italienne la reine en ce domaine, tant sa capacité à les résorber est proche de celle-ci.
  4. Cicatrisante et apaisante, elle intervient efficacement sur les brûlures et autres allergies cutanées.
  5. Déposant un léger film protecteur sur la peau elle lui sert de bouclier contre les agents extérieurs un peu agressifs , vent, froid, soleil…

 Eh oui cette Huile Essentielle est à connaître et en plus son prix est deux fois moins élevé que celui de l’ Hélichryse italienne, de qualité bien sûr !

Alors :

  • pour les différentes applications de cette Huile Essentielle dans votre quotidien, rendez-vous ici : HE de Famonty
  • pour vous la procurer c’est ici ! : La cabane aux arômes

 

Bonne découverte !

Important:

Toutes les informations données dans le cadre de cet article, comme dans celui de ce site, le sont à titre d’échange d’expérience et de connaissances.

Elles ne sauraient se substituer à l’avis d’un médecin si vous le jugez opportun.

L’auteure décline toute responsabilité quand à une utilisation inappropriée et dangereuse de l’aromathérapie dans le cadre du quotidien.

Si vous ne l’avez pas encore fait, je vous conseille, avant toute utilisation d’huile essentielle, de vous référer à la page: Pour commencer.

Préparer sa peau pour l’été : comment faire avec les cicatrices ?

 

 

 

L’été arrive et nous allons exposer une grande partie de  notre corps à l’air libre, voire au soleil parfois.

Lorsque cette belle saison est là, les cicatrices quelle qu’en soit l’origine  peuvent nous poser quelques petits problèmes.

  • Toutes neuves  et récentes il est important d’en prendre soin pour éviter quelles ne deviennent disgracieuses.
  • Déjà anciennes, nous aimerions bien les estomper et même si possible, les faire disparaître.

En hiver il est assez simple de les protéger du soleil et de les cacher, en été cela devient un peu plus difficile, la chaleur nous invite à nous vêtir légèrement et le soleil est, la plupart du temps, très présent et très fort.

Heureusement, la peau a une énorme capacité de régénération.

Il faut juste lui apporter les éléments qui vont l’aider à se restructurer en la nourrissant de vitamines, acides gras et constituants biochimiques adéquats.

Pour cela les Huiles Essentielles, et les Huiles Végétales vont être de magnifiques alliées.
Voyons ici lesquelles choisir et comment faire.

Lire la suite…

Détox du printemps: essayez la Carotte !

 

 

 

 

 

On parle beaucoup du Romarin à verbénone pour la détoxification saisonnière mais connaissez-vous  la Carotte ?

 

 

En Huile essentielle ou en Hydrolat , cette plante pourtant si commune est une aide magnifique à la détoxification du corps.

L’Hydrolat

 

  • Régénérant cutané et cellulaire très intéressant pour les problèmes de peau comme l’eczéma les dermatoses les peaux abîmées les cicatrices
  • Régulateur cardio-vasculaire: stases veineuses varices, hémorroïdes.

L’hydrolat de Carotte a fait également toutes ses preuves dans la régénération de l’organisme en général.

Dépuratif, régénérant  hépato-biliaire et rénal, purificateur sanguin, outre le fait qu’il est très intéressant pour le cholestérol et le diabète, il fait partie des Hydrolats à prendre en compte pour la  détoxification du printemps.

Prendre 1 à 2 cuillerées à soupe dans un litre d’eau à boire dans la journée pendant 40 jours.

Pour un effet plus complet, on peut le combiner avec d’autres hydrolat dépuratifs et stimulants du métabolisme comme les hydrolats  de Lédon de Groenland ou de Romarin à  verbénone.

L’huile essentielle

La grande sœur possède également de belles qualités détox.

  • Drainante et dépurative hépatorénale
  • Tonique et stimulante générale
  • Hypocholestérolémiante
  • Régénératrice hépatocellulaire

Comme son petit frère, cette huile essentielle vous permet une détoxification tout en douceur.

Tous les matins, 2 gouttes dans un peu d’huile d’olive ou sur un peu de miel. Un peu amer, le goût n’est pas très agréable, mais on s’y fait !

 

Daucus-carota SP sativa

Organe distillé: semences

Composants biochimiques: sesquiterpénols, sesquiterpènes, monoterpénols

 

Important:

Toutes les informations données dans le cadre de cet article, comme dans celui de ce site, le sont à titre d’échange d’expérience et de connaissances.

Elles ne sauraient se substituer à l’avis d’un médecin si vous le jugez opportun.

L’auteure décline toute responsabilité quand à une utilisation inappropriée et dangereuse de l’aromathérapie dans le cadre du quotidien.

Si vous ne l’avez pas encore fait, je vous conseille, avant toute utilisation d’huile essentielle, de vous référer à la page: Pour commencer.

Constipation

Constipation: les huiles essentielles mais pas que …

 

Difficulté à évacuer les selles, la constipation touche de nombreuses personnes, ponctuellement lors de situations particulières ( voyages, stress …) mais également, pour un grand nombre, de façon chronique.

Cette difficulté se présente de différentes façons, soit une absence de selles pendant plusieurs jours (moins de 3 fois par semaine) soit des selles dures ou de faible volume.

Dans un cas comme dans l’autre il s’agit là d’un symptôme à prendre en compte de façon sérieuse.

En effet qui dit constipation dit mauvaise élimination voire stagnation des déchets, et donc mise en danger de la flore et de la muqueuse intestinale.

Or l’on sait maintenant l’importance vitale d’une bonne santé intestinale.

Voyons quels sont les conseils en santé holistique nous donne le Dr Alain Tuan Qui  et quelles sont les huiles  essentielles qui peuvent les accompagner.
Lire la suite…

Hydrolats : attention aux faux !

 

 

 

Il n’y a pas longtemps, j’ai évoqué avec vous, les hydrolats, considérés par les spécialistes comme de véritables produits aromatiques qui méritent d’être connus et utilisés.

Et je vous en reparlerai souvent car je les aime vraiment et les teste avec efficacité  autour de moi !

 

C’est pourquoi j’ai voulu faire une vraie mise au point et vous alerter sur une dérive indispensable à connaître.

L’hydrolat un produit doux

Vous vous rappelez peut-être que l’hydrolat est constitué par l’eau de source qui a servi à la distillation de la plante. Qu’en ce sens, c’est une eau chargée en molécules aromatiques riches de nombreuses propriétés et qui pour autant est tellement douce qu’elle peut être utilisée avec les bébés. Pour plus d’informations voyez-ici:

L’hydrolat un trésor de douceur pour vos enfants

 

 Des hydrolats qui n’en sont pas

Je vais vous livrer ici une anecdote qui mérite d’être connue et qui m’a, je dois l’avouer laissée sans voix lorsque je l’ai apprise.
Lire la suite…

« Older Entries