Pour votre bien-être, invitez l’HE de Coriandre

 

Très connue de nombreux plats qui nous sont exotiques  la Coriandre y est utilisée sous forme d’herbe fraîche.

Mais peu de gens la connaissent sous la forme d’Huile Essentielle qui pourtant contient de belles propriétés.

 

Tonifiante et même euphorisante à forte dose, elle est surtout connue pour toutes ses vertus sur la sphère digestive.

  • Antiparasitaire, antifermentaire,  elle intervient de façon très intéressante sur tous les problèmes de digestion lente et difficile, de ballonnements, de constipation, d’aérophagie. 

 

  • Ses qualité antibactériennes et antivirales, moindres que dans d’autres HE mais malgré tout bien présentes, lui fournissent un bon impact sur les mauvaises bactéries ou les virus qui s’immiscent dans notre système digestif entre autre.

 

  • Son action est également connue par rapport aux  problématiques musculaires et rhumatismales.

 

Mais ses propriétés ne s’arrêtent pas là !

Si je vous la présente, c’est également parce qu’elle a ce pouvoir de redonner force et tonicité en cas de fatigue accumulée ou de stress un peu trop présent.

Par voie cutanée en friction sur la plante des pieds ou par olfaction, son odeur douce et suave rassure, réconforte et il suffit parfois juste de la humer pour se sentir mieux !

 

Et puis, pourquoi ne pas régaler vos convives avec une saveur délicate tout en prenant soin de leur organisme.

 

 

En ajoutant quelques gouttes d’Huile Essentielle de Coriandre à votre huile d’olive pour parfumer vos légumes ou vos salades, ou vos soupes vous les emmènerez ailleurs tout en douceur.

 

 

Pour en savoir plus sur l’Huile Essentielle de Coriandre  sur ses propriétés et toutes les manières de l’utiliser :

 

HE de Coriandre

 

 

 

 

Vous avez aimé cet article ?

N’hésitez pas à le partager.

Venez également regarder ce qui se passe sur ma page facebook :https://www.facebook.com/mentheetlavande/, likez et partagez !

Vous serez ainsi directement connecté(e) aux nouveaux articles et nouvelles fiches du site.

Important:

Toutes les informations données dans le cadre de cet article, comme dans celui de ce site, le sont à titre d’échange d’expérience et de connaissances.

Elles ne sauraient se substituer à l’avis d’un médecin si vous le jugez.

L’auteure décline toute responsabilité quand à une utilisation inappropriée et dangereuse de l’aromathérapie dans le cadre du quotidien.

C’est la saison des toux

Si la gorge vous gratte, si vos bronches se bouchent et si vous souffrez d’une toux quinteuse régulière n’hésitez pas, Poivre noir, Myrte vert cineoliferum, Eucalyptus globulus et le tour est joué.

En effet ces trois Huiles Essentielles ont des propriétés mucolytiques, expectorantes, antiseptiques.

Si la toux est particulièrement spasmodique vous pouvez y  ajouter l’Huile Essentielle de Cyprès toujours vert mais attention, celle-ci est totalement interdite aux personnes souffrant de pathologies hormono-dépendantes.

L’Huile Essentielle d’Estragon peut également vous aider.

 

Aujourd’hui un article bien de saison donc, et qui va, en tous cas dans le sud-ouest, intéresser je pense un certain nombre de personnes.

En effet ici l’un des principaux symptômes des maux de l’hiver est une toux quinteuse, avec ou sans fièvre, avec ou sans symptôme parallèle mais en tous cas une toux douloureuse, épuisante et qui n’en finit pas. Les bronches plus ou moins encombrées n’arrivent pas à se libérer et la gorge se rappelle régulièrement à notre bon souvenir.

 

Heureusement ces quatre Huiles Essentielles vont nous être d’un grand secours.

Comment les utiliser ?

Par voie orale et par voie cutanée principalement. La voie aérienne étant un bon complément pour assainir l’air et aider à respirer.

 

Pour un adulte

Par voie orale : 1 goutte de chacune des HE dans un peu de miel ou d’huile d’olive trois ou quatre fois par jour.

Par voie cutanée : 1 goutte des trois  HE dans 5 ml d’huile de massage en application sur le torse et le haut du dos, deux à trois fois par jour. Cette synergie est très agréable, l’HE de Poivre noir donne une sensation de chaleur douce très agréable.

Attention l’Huile Essentielle de Poivre noir est très puissante, on ne l’utilisera qu’avec de petites doses et sur du court terme, entre 5 à 7 jours si nécessaire.

En cas de toux spasmodique une petite goutte d’HE de Cyprès toujours vert 

ou d’Estragon sur un peu de miel ou d’huile d’olive au moment opportun.

Voilà , c’est tout simple mais cela peut grandement aider, j’en ai fait l’expérience !

Profitez-en pour découvrir cette HE de Poivre noir qui décidément me plaît beaucoup !

Attention les Huiles Essentielles de Poivre noir et d’Eucalyptus globulus ne sont pas recommandées pour les personnes asthmatiques.

 

Vous avez aimé cet article ?

N’hésitez pas à le partager.

Venez également regarder ce qui se passe sur ma page facebook :https://www.facebook.com/mentheetlavande/, likez et partagez !

Vous serez ainsi directement connecté(e) aux nouveaux articles et nouvelles fiches du site.

Important:

Toutes les informations données dans le cadre de cet article, comme dans celui de ce site, le sont à titre d’échange d’expérience et de connaissances.

Elles ne sauraient se substituer à l’avis d’un médecin si vous le jugez.

L’auteure décline toute responsabilité quand à une utilisation inappropriée et dangereuse de l’aromathérapie dans le cadre du quotidien.

 

 

 

Quatre Synergies pour un Intérieur qui vous ressemble

L’ambiance d’un logement est très liée bien sûr aux personnes qui l’habitent, à son style, sa décoration intérieure, les couleurs, les revêtements des sols, des murs, des plafonds, les meubles, les bibelots, les tableaux … mais également aux senteurs que l’on peut respirer lorsque l’on y entre.

 

Nous connaissons tous ce sentiment étrange de calme et de sérénité qui s’installe en nous lorsque nous pénétrons dans un spa thermal. Ceci est dû  à son design évidemment, au silence qui y règne, mais également aux parfums qui y sont distillés par touches fines et sensibles.

 

 

Alors voyons aujourd’hui comment nous pouvons installer chez nous aussi, une ambiance qui nous convient.

Quel type de diffuseur choisir ?

Si vous n’avez encore jamais diffusé d’Huiles Essentielles voici quelques petits conseils pour le choix de votre diffuseur.

Il faut savoir et avoir bien en tête que les Huiles Essentielles n’aiment pas du tout la chaleur. On choisira donc deux types de diffuseurs :

  • En bois ou en terre cuite, à poser dans la pièce et sur lequel on dépose quelques gouttes d’Huile Essentielle de temps en temps. Ce genre de diffuseur a le grand intérêt de diffuser tout en douceur et en finesse sur la durée. Personnellement je les utilise dans les salles d’eau, toilettes et salles de bains.

Les diffuseurs en bois peuvent se présenter sous forme de tiges ou de simples morceaux de bois que l’on pose sur un meuble ( mais pas sur un radiateur !).

Vous trouverez ici de très jolis diffuseurs en terre cuite, pièces fabriquées artisanalement et toutes uniques : La Cabane aux arômes

  • Les diffuseurs à ultra-sons qui permettent une nébulisation des molécules aromatiques de l’Huile Essentielle mais sans la chauffer.

Ceux-ci sont plutôt utilisés durant de courtes périodes 5 à 15 minutes par jour, pour assainir une pièce ou tout l’intérieur de la maison en cas d »épidémie ou pour diffuser des Huiles Essentielles expectorantes en cas de bronchite par exemple.

Vous en trouverez dans les pharmacies, magasins biologiques et sur les sites comme :

Centre-arôme 

Essenciaga 

ou d’autres.

Comment réaliser une synergie à diffuser ?

 

Le principe d’une synergie est d’assembler des Huiles Essentielles qui vont démultiplier leurs effets en se conjuguant avec d’autres.

Afin de réaliser une synergie qui fonctionne bien il est mieux d’utiliser des Huiles Essentielles aux propriétés proches et de veiller à ce que la senteur de l’une ne vienne pas, soit cacher celle de l’autre par une odeur trop puissante, soit diminuer ses propriétés.
D’une façon générale il n’est pas nécessaire de dépasser le nombre de trois Huiles Essentielles.

Quatre exemples de synergies 

Lorsque vous en aurez pris l’habitude, vous pourrez créer les synergies qui vous conviennent, mais en attendant et pour vous aider, vous trouverez sur cette page :

Quatre synergies pour des ambiances spécifiques

Testez-les voyez comment vous pouvez les utiliser pour créer une ambiance qui vous va et … imaginez-en d’autres !

Vous avez aimé cet article ?

N’hésitez pas à le partager.

Venez également regarder ce qui se passe sur ma page facebook :https://www.facebook.com/mentheetlavande/, likez et partagez !

Vous serez ainsi directement connecté(e) aux nouveaux articles et nouvelles fiches du site.

Important:

Toutes les informations données dans le cadre de cet article, comme dans celui de ce site, le sont à titre d’échange d’expérience et de connaissances.

Elles ne sauraient se substituer à l’avis d’un médecin si vous le jugez.

L’auteure décline toute responsabilité quand à une utilisation inappropriée et dangereuse de l’aromathérapie dans le cadre du quotidien.

 

Quelques gouttes pour une Douceur multiple

Pour commencer ce mois de l’hiver particulièrement difficile pour un certain nombre de personnes du fait de l’absence de soleil, de la présence de beaucoup de pluie, du  froid,  des jours qui sont encore courts et ne nous procurent pas encore beaucoup de lumière, je vous propose une Huile Essentielle magique, irremplaçable par sa douceur et son efficacité anti-déprime.

Ses capacités à prendre en charge nos coups de blues, méritent vraiment d’être connues.

Mais elle ne fait pas que ça !!!

Ses composants biochimiques, 50% d’alcools, (linalol) entre autre, lui confèrent des propriétés extrêmement intéressantes pour tout ce qui concerne les problèmes ORL en particulier sinusites et difficultés respiratoires.

Elle nous est donc d’un très grand secours en hiver !

Champignons et mycoses pourront également faire partie des maux pris en charge.

Enfin insomnie et sommeil perturbé trouvent en elle une très belle aide.

Vous comprenez pourquoi j’ai envie de vous la présenter.

Elle fait réellement partie de mes Huiles Essentielles préférées et c’est entre autre avec elle que j’ai convaincu de nombreuses personnes de l’efficacité de l’Aromathérapie au quotidien !

Je vous présente donc l’Huile Essentielle de Marjolaine à coquilles, ou Marjolaine des Jardins ( Origanum majorana).

Deux domaines d’intervention principaux donc pour cette Huile Essentielle :

le Système nerveux et les Pathologies ORL.

Difficultés d’origine nerveuse : 

  •  Anxiété, angoisse, stress et hypertension, difficultés respiratoires, sautes d’humeur …
  • Spasmes intestinaux, colite, douleurs des règles, estomac noué …

Maux de la sphère ORL :

  • Sinusite
  • Rhume
  • Laryngite

Mais d’autres domaines encore. Une Huile Essentielle qui mérite vraiment le détour.

Vous trouverez comment vous en servir dans la fiche suivante :

Huile Essentielle de Marjolaine à coquilles

Je vous souhaite une magnifique découverte !

Vous avez aimé cet article ?

N’hésitez pas à le partager.

Venez également regarder ce qui se passe sur ma page facebook :https://www.facebook.com/mentheetlavande/, likez et partagez !

Vous serez ainsi directement connecté(e) aux nouveaux articles et nouvelles fiches du site.

Important:

Toutes les informations données dans le cadre de cet article, comme dans celui de ce site, le sont à titre d’échange d’expérience et de connaissances.

Elles ne sauraient se substituer à l’avis d’un médecin si vous le jugez.

L’auteure décline toute responsabilité quand à une utilisation inappropriée et dangereuse de l’aromathérapie dans le cadre du quotidien.

 

Cheveux ternes ?

Vous trouvez que vos cheveux sont ternes, vous avez envie de leur rendre un peu de brillance ?

L’Essence de Citron va vous aider.

En effet cette Essence extraite des zestes de Citron tonifie le cuir chevelu et donc la fibre capillaire, apporte brillance et beauté.

Comment s’en servir ?

Le plus simple

 

3 gouttes d’Essence de Citron dans une dose de shampoing 2 fois par semaine.

 

Pour une formule plus complète 

 

3 gouttes d’Essence de Citron + 3 gouttes d’Huile Essentielle de Cèdre de l’Atlas.

Dans les deux cas pensez à masser votre cuir chevelu. Non pas pendant le shampoing mais une fois que les cheveux sont bien rincés, n’hésitez pas à passer du temps sur le rinçage ! Vous pouvez également masser votre cuir chevelu en dehors des moments où vous lavez vos cheveux, cela l’aère et apporte donc l’oxygène dont vos cheveux ont tellement besoin.

Enfin les cheveux sont très dépendants de votre hygiène de vie. Pensez à vous aérer et à vous alimenter de façon équilibrée, pensez en particulier aux légumes secs, aux œufs, en particulier le jaune des œufs, et aux bonnes graisses, poissons gras mais également huiles végétales.

Pour plus d’informations sur les Huiles Végétales à mettre dans votre assiette, téléchargez pour un prix dérisoire,  » Les Trésors cachés des Huiles Végétales ».

Attention les Huiles Essentielles et les Essences sont interdites dans les yeux, veillez à ne pas faire couler de shampoing dans vos yeux !

Vous avez aimé cet article ?

N’hésitez pas à le partager.

Vous pouvez également venir regarder ce qui se passe sur ma page facebook :https://www.facebook.com/mentheetlavande/, liker et faire suivre !

Vous serez ainsi directement connecté(e) aux nouveaux articles et nouvelles fiches du site.

Important:

Toutes les informations données dans le cadre de cet article, comme dans celui de ce site, le sont à titre d’échange d’expérience et de connaissances.

Elles ne sauraient se substituer à l’avis d’un médecin si vous le jugez.

L’auteure décline toute responsabilité quand à une utilisation inappropriée et dangereuse de l’aromathérapie dans le cadre du quotidien.

 

Panaris : une infection à ne pas mépriser

Provoqué par une blessure, porte d’entrée potentielle de germes, le panaris est une infection connue à laquelle nous sommes tous plus ou moins sujets un jour ou l’autre.

Pourquoi avons-nous des Panaris ?

L’origine la plus courante et la plus connue est sans nul doute les traumatismes même minimes des ongles et des pourtours des ongles, comme par exemple, une petite peau que l’on arrache tant bien que mal parce qu’elle nous dérange, même si l’on sait très bien qu’il vaudrait mieux la couper, mais également une écharde, une petite coupure, une piqûre …

Les autres facteurs de risque sont les ongles coupés trop courts, les soins de manucure mal réalisés, mais aussi les déficits immunitaires, qui laissent l’organisme sans défense face à la moindre attaque et facilitent l’aggravation des infections, le diabète qui prédispose aux infections.

Qu’est-ce qu’un Panaris ?

 

Les symptômes du panaris sont : une douleur, une rougeur et / ou  une chaleur ressentie sur la zone.

Il peut se situer sur toute les zones du doigt.

Plus souvent sur le dessous de l’ongle, il peut également se trouver sur le pourtour, le côté ou le dos du doigt. On en trouve parfois même sur la paume de la main.

Le germe responsable du panaris est le staphylocoque doré. Il n’est donc pas anodin et doit être traité rapidement pour éviter de dégénérer et d’atteindre les os, et les articulations, provoquant des séquelles très ennuyeuses.

Comment se forme un Panaris ?

On peut dissocier trois étapes dans la formation du panaris :

  1. L’origine : coupure, blessure …  Aucun symptôme particulier
  2. Le début de l’inflammation ou  stade phlegmasique : légère  sensation douloureuse, début de rougeur, sensation de chaleur sur la zone.
  3. Le stade ultime ou collection : douleur permanente, sensation de battements dans le doigt, rougeur et chaleur plus importante. Puis fièvre et ganglion sous l’aisselle qui indiquent une diffusion de l’infection plus importante. A ce stade, la personne s’expose à certaines complications comme la diffusion de l’infection en surface avec l’apparition de points purulents, ou des complications en profondeur comme indiqué plus haut, touchant les os, les tendons, les articulations.

Il est donc important d’intervenir le plus rapidement possible.

Que faire face à un début de Panaris ?

Heureusement les Huiles Essentielles sont extrêmement efficaces pour ce problème et nous permettent de le prendre en charge dès les premiers symptômes, même si, ais-je envie de dire, nous ne sommes pas certain que ce soit réellement un début d’un panaris. Au pire les Huiles Essentielles utilisées renforceront notre système immunitaire.

 

Quelles Huiles Essentielles utiliser ?

Toutes les Huiles Essentielles antibactériennes à large spectre peuvent venir en aide  mais les plus intéressantes sont très certainement celle de Lavande vraie, de Tea-tree et celle d’Origan compact.

 

L’Huile Essentielle de Lavande vraie est réputée pour lutter très efficacement contre le staphylocoque doré.

Celle de Tea-tree est reconnue comme antibactérienne majeure tout en étant très douce.

Celle d’Origan compact est extrêmement puissante mais elle est très forte et donc à manipuler avec précaution.

Pour plus de précisions sur comment les utiliser, voyez ici la fiche : Panaris

 

Une dernière précision, si vous êtes sujet à ce genre de maux, sans doute votre immunité est-elle faible. Prenez donc le temps de la renforcer. Vous trouverez des idées pour cela dans l’article suivant : Booster son immunité

Vous avez aimé cet article ?

N’hésitez pas à le partager.

Vous pouvez également venir regarder ce qui se passe sur ma page facebook :https://www.facebook.com/mentheetlavande/, liker et faire suivre.

Vous serez ainsi directement connecté(e) aux nouveaux articles et nouvelles fiches du site.

Important:

Toutes les informations données dans le cadre de cet article, comme dans celui de ce site, le sont à titre d’échange d’expérience et de connaissances.

Elles ne sauraient se substituer à l’avis d’un médecin si vous le jugez.

L’auteure décline toute responsabilité quand à une utilisation inappropriée et dangereuse de l’aromathérapie dans le cadre du quotidien.

 

 

Eviter que toute la sphère ORL ne soit touchée

Vous connaissez certainement le syndrome du nez qui commence à couler ou à se boucher, qui continue par un rhume qui s’installe, une sinusite qui fait son apparition et enfin une otite qui en profite pour venir vous visiter elle aussi.

En effet si le rhume en soit n’a rien d’ennuyeux si ce n’est de vous obliger à vous moucher régulièrement et peut-être du coup d’irriter vos muqueuses, les bactéries à son origine et l’infection qu’il présente risque à terme de contaminer plus d’espace et du coup d’être un peu moins bénin.

En effet le problème ou l’une des caractéristiques  des pathologies ORL réside dans le fait que non seulement elle sont douloureuses et fatigantes mais surtout, si l’on n’y prend garde, elles risquent de se propager sur toute la sphère ORL et du coup devenir vraiment plus ennuyeuses.

Sans que cela ne devienne une angoisse il est malgré tout important de les surveiller et pour certaines, d’intervenir à leur début pour éviter qu’elles n’affectent d’autres parties non encore touchées.

Comment faire ?

C’est très simple. De nombreuses Huiles Essentielles vont nous aider à renforcer notre système immunitaire d’une part, à éliminer les bactéries ou le virus d’autre part.

Ravintsara, Saro, Marjolaine à coquilles, Romarin à cinéole, Eucalyptus radié, Thym à linalol, toutes ces Huiles Essentielles vont pouvoir intervenir de façon efficace.

Le Ravintsara ou le Saro, qui sont deux Huiles Essentielles très proches, pour stimuler l’immunité. En friction sur la plante des pieds et sur le plexus solaire, 1 goutte matin et soir.

Les autres pour renforcer le système immunitaire également mais aussi pour intervenir comme antibactériennes et antivirales.

L’Eucalyptus radié et le Romarin à cinéole sont particulièrement indiqués pour les rhumes, mais si vous n’avez que la Marjolaine à coquilles ou le Thym cela ira très bien. Il est juste intéressant de noter que ces Huiles Essentielles là sont plus chères et qu’il vaut peut-être mieux les garder pour des maux un peu plus spécifiques que le rhume.

Ceci dit comme j’aime à le préciser, vous choisirez exactement l’Huile Essentielle qui conviendra. Elle saura vous « appeler » 🙂

Voilà, vous voyez c’est assez simple en fait !

Vous avez aimé cet article ?

Faites-le suivre et likez ma page facebook !

https://www.facebook.com/mentheetlavande/

 

Important:

Toutes les informations données dans le cadre de cet article, comme dans celui de ce site, le sont à titre d’échange d’expérience et de connaissances.

Elles ne sauraient se substituer à l’avis d’un médecin si vous le jugez.

L’auteure décline toute responsabilité quand à une utilisation inappropriée et dangereuse de l’aromathérapie dans le cadre du quotidien.

L’Huile Essentielle d’Hélichryse italienne pour apaiser nos maux psychiques

On connaît bien l’Huile Essentielle d’Hélichryse italienne pour sa capacité exceptionnelle à intervenir sur les hématomes, ne les  laissant même pas apparaître si l’on s’y prend assez tôt, ou sur tous les problèmes circulatoires, voire  » HE d’Hélichryse italienne » 

Mais on sait moins toutes les facultés de cette plante à nous aider dans nos difficultés psychologiques.

En effet l’Hélichryse italienne, de la même façon qu’elle soigne les bleus physiques est une salvatrice pour les  » bleus de l’âme ».

Sa composition d’esters et de sesquiterpènes, lui permet en effet d’être d’une grande efficacité pour apaiser, combattre la nervosité et ramener la paix intérieure.

Lors de situations difficiles, de passages délicats, elle intervient pour nous aider à nous accoutumer aux nouvelles situations ou pour franchir certains caps.

Absolument magnifique en cas de blessures dues à une enfance difficile, elle intervient également très facilement sur les douleurs sentimentales qui pourraient amener à un repli sur soi, une froideur, la constitution d’une carapace de survie face à l’amour ou l’affection.

Comment l’utiliser ?

 

C’est très simple.

Par voie cutanée ou olfactive avec l‘Huile Essentielle

  • Par voie cutanée, en friction avec une goutte d’Huile Essentielle sur la plante des pieds et / ou sur le plexus solaire avant de se coucher, pendant 3, 7 ou 21 jours.
  • Par voie olfactive, en humant le flacon une à deux fois par jour, ou plus quand le besoin s’en fait sentir.

Par voie orale avec l‘Hydrolat.

Attention, un petit rappel important, l’Hydrolat n’est pas de l’Huile Essentielle dissoute dans de l’eau ou de l’alcool. Voir ici : l’Hydrolat un trésor de douceur

Pour dissoudre peurs, blessures, contrariétés, une cure de 3, 7 ou  21 jours par voie orale.

Une cuillerée à soupe d’Hydrolat dans 1 litre d’eau à boire tout au long de la journée.

 

Un Hydrolat pour des Fêtes légères

Nous le savons la période des de Fêtes qui s’annonce va nous procurer de grandes joies et de grands bonheurs, mais peut mettre un peu en danger notre équilibre digestif et donc physique et donc psychologique et émotionnel.

En effet tout changement dans notre bien-être physique peut avoir un impact fort sur notre bien-être émotionnel. Ceci dans un sens comme dans l’autre.

En l’occurrence la période des Fêtes de fin d’année est souvent beaucoup plus riche que le reste du temps en repas copieux, arrosés, sucrés et nous ne laisse pas toujours suffisamment de temps pour digérer tout cela comme il se devrait.

Sans parler du rythme de vie, des nuits courtes …

Et très souvent cela nous laisse non seulement fatigués mais parfois sombres, inquiets, agressifs pour certains …

C’est un peu dommage pour un temps où la joie, la sérénité, le partage etc, sont normalement à l’honneur.

Alors prenons garde de la façon dont nous traitons notre organisme et profitons des remèdes naturels pour l’aider à s’alléger.

L’Hydrolat de Menthe poivrée est juste magnifique pour cela.

Non seulement il intervient sur les douleurs, les peaux enflammées, la transpiration excessive entre autre mais il est surtout magique pour tout ce qui concerne le système digestif.

Une petite cure d’Hydrolat de Menthe poivrée entre les Fêtes de Noël et celles de fin d’année sera très très appréciée par votre organisme et vous permettra de profiter sans souci de ces jours de joie.

Comment l’utiliser ?

C’est très simple :

1 cuillerée à soupe dans 1 litre d’eau à boire tout au long de la journée pendant ces sept jours ou 1 cuillerée à café dans un peu d’eau trois fois par jour.

 

 

Ma recommandation

N’hésitez pas à le mettre dans la composition de cocktails ou de salades de fruits, vous chouchouterez les systèmes digestifs de vos convives !

Attention approvisionnez vous en bons Hydrolats ! Certains produits sont vendus comme tels mais il n’en sont pas.

Je vous recommande La Cabane aux Arômes de Pescalunevous ne trouverez pas meilleure qualité.

Ou Essenciaga qui nous propose également de très bons produits dont on peut être sûr.

 

Une mise au point !  l’Hydrolat n’est pas l’Huile Essentielle, ni un peu d’Huile Essentielle diluée dans de l’eau ! Pour plus de précisions : l’Hydrolat un trésor de douceur

 

Vous avez aimé cet article ?

Téléchargez gratuitement mes

 » Dix astuces pour faire des HE vos alliées au quotidien »

En vous inscrivant sur le formulaire de gauche, vous pourrez  les télécharger

immédiatement 

Vous profiterez ainsi tout de suite des bienfaits des huiles essentielles et recevoir directement les nouveaux articles dans votre boîte aux lettres! Ou inscrivez-vous sur la newsletter pour recevoir toutes les informations et les nouveaux articles.

Important:

Toutes les informations données dans le cadre de cet article, comme dans celui de ce site, le sont à titre d’échange d’expérience et de connaissances.

Elles ne sauraient se substituer à l’avis d’un médecin si vous le jugez.

L’auteure décline toute responsabilité quand à une utilisation inappropriée et dangereuse de l’aromathérapie dans le cadre du quotidien.

Tartinettes de tomates séchées Thym / Basilic

Ingrédients :

Pour 6 personnes

  • 6 tartines de pain complet
  • 2 gousses d’ail
  • 12 tomates séchées
  • 125 g de tofu soyeux ou de brousse
  • 4 c à c d’huile d’olive ou de colza
  • HE de Thym à linalol et HE de Basilic tropical

Préparation :

  • La veille séparer les tomates en deux moitiés. Les couper en deux.
  • Diluer quelques gouttes d’Huile Essentielle de thym dans une moitié d’huile et y mettre la moitié des tomates séchées à mariner. Faire la même chose avec les autres et l’Huile Essentielle de Basilic. Filmer et maintenir au frais.
  • Le lendemain frotter l’ail sur les tartines
  • Tartiner un peu de tofu ou de brousse sur chaque tartine.
  • Déposer 2 languettes de tomates séchées sur chaque tartine.
  • Servez en apéritif ou accompagné de salade de mâche.
« Older Entries Recent Entries »