Category Archives: Les huiles essentielles et la peau

Fissure aux commissures des lèvres

 


Toute petite et pourtant douloureuse, la fissure aux commissures des lèvres est parfois bien invalidante.

L’origine de la formation d’une fissure aux commissures des lèvres est assez difficile à connaître. Même si elle peut paraître être de même origine que les lèvres gercées, son origine est souvent différente.

Autant l’on sait le plus souvent pourquoi les lèvres se gercent ( vent, froid, …) autant la fissure peut arriver sans que l’on s’y attende du tout !

Petite ulcération cette fissure ou perlèche se présente comme une crevasse au coin de la bouche dont il peut être difficile de se débarrasser tout simplement parce que ce n’est pas une gerçure mais une infection à origines diverses.

D’où peut provenir la perlèche et comment la prendre en charge ?
Lire la suite…

Le Santal pour apaiser, équilibrer, mais pas que …

 

 

Partie intégrante de la vie culturelle et spirituelle asiatique, le bois de Santal est, depuis très longtemps, utilisé au Tibet, comme en Chine,  pour la construction de lieux saints, l’ornementation sculpturale mais également brûlé sous forme d’encens en signe de protection comme dans le cadre de nombreuses cérémonies, mariages, embaumement…

Il est donc très demandé. Or cet arbuste à feuillage persistant, qui peut atteindre plus de 5 m de hauteur, est une plante semi-parasite qui trouve une partie de ses nutriments dans les racines des végétaux qui l’entourent.

Il est donc difficile à cultiver.

La déforestation sauvage n’est pas loin et pour s’en prémunir,  le gouvernement indien a été obligé de mettre en place un système d’attribution des licences d’exploitation renouvelables octroyées en fonction de certains critères prédéfinis.

Pour autant il est toujours possible de se procurer de l’Huile Essentielle de Santal blanc, voyons à quoi elle va nous servir.
Lire la suite…

Furoncle : que faire ?


 

Furoncle : que faire ?

 

Le furoncle est une infection bactérienne aiguë du follicule pilo-sébacé.

Ce folicule contient dans sa partie supérieure une petite glande qui produit le sérum.

Lorsque ce follicule est infecté on parle de folliculite, lorsque cette folliculite évolue en nécrose arrive alors le furoncle.

La difficulté majeure avec le furoncle est d’intervenir rapidement et de façon adéquate pour éviter que l’infection ne s’étende.

Quatre Huiles Essentielles vont nous y aider.
Lire la suite…

Déodorants notes d’agrumes oui mais au coucher du soleil !

Déodorants aux notes d’agrumes oui mais au coucher du soleil !

Lorsque les journées chaudes arrivent nous avons  envie de senteurs fraîches dans  nos produits de bien-être, eaux de toilette et déodorants entre autres.

Ces senteurs sont très souvent proposées à partir d’agrumes.

En effet quoi de plus rafraîchissant,

à part la Menthe,

qu’un jus de Citron, d’Orange ou de Pamplemousse bien frais ?

 

Or les Essences exprimées à partir de ces agrumes sont photosensibilisantes, et produisent, à l’exposition au soleil, de peu gracieuses taches brunes. Mais les Essences d’agrumes ne sont pas les seules. D’autres Huiles Essentielles ont elles aussi ces caractéristiques.

Voyons un peu…
Lire la suite…

Panaris : une infection à ne pas mépriser

Provoqué par une blessure, porte d’entrée potentielle de germes, le panaris est une infection connue à laquelle nous sommes tous plus ou moins sujets un jour ou l’autre.

Pourquoi avons-nous des Panaris ?

L’origine la plus courante et la plus connue est sans nul doute les traumatismes même minimes des ongles et des pourtours des ongles, comme par exemple, une petite peau que l’on arrache tant bien que mal parce qu’elle nous dérange, même si l’on sait très bien qu’il vaudrait mieux la couper, mais également une écharde, une petite coupure, une piqûre …

Les autres facteurs de risque sont les ongles coupés trop courts, les soins de manucure mal réalisés, mais aussi les déficits immunitaires, qui laissent l’organisme sans défense face à la moindre attaque et facilitent l’aggravation des infections, le diabète qui prédispose aux infections.

Qu’est-ce qu’un Panaris ?

 

Les symptômes du panaris sont : une douleur, une rougeur et / ou  une chaleur ressentie sur la zone.

Il peut se situer sur toute les zones du doigt.

Plus souvent sur le dessous de l’ongle, il peut également se trouver sur le pourtour, le côté ou le dos du doigt. On en trouve parfois même sur la paume de la main.

Le germe responsable du panaris est le staphylocoque doré. Il n’est donc pas anodin et doit être traité rapidement pour éviter de dégénérer et d’atteindre les os, et les articulations, provoquant des séquelles très ennuyeuses.

Comment se forme un Panaris ?

On peut dissocier trois étapes dans la formation du panaris :

  1. L’origine : coupure, blessure …  Aucun symptôme particulier
  2. Le début de l’inflammation ou  stade phlegmasique : légère  sensation douloureuse, début de rougeur, sensation de chaleur sur la zone.
  3. Le stade ultime ou collection : douleur permanente, sensation de battements dans le doigt, rougeur et chaleur plus importante. Puis fièvre et ganglion sous l’aisselle qui indiquent une diffusion de l’infection plus importante. A ce stade, la personne s’expose à certaines complications comme la diffusion de l’infection en surface avec l’apparition de points purulents, ou des complications en profondeur comme indiqué plus haut, touchant les os, les tendons, les articulations.

Il est donc important d’intervenir le plus rapidement possible.

Que faire face à un début de Panaris ?

Heureusement les Huiles Essentielles sont extrêmement efficaces pour ce problème et nous permettent de le prendre en charge dès les premiers symptômes, même si, ais-je envie de dire, nous ne sommes pas certain que ce soit réellement un début d’un panaris. Au pire les Huiles Essentielles utilisées renforceront notre système immunitaire.

 

Quelles Huiles Essentielles utiliser ?

Toutes les Huiles Essentielles antibactériennes à large spectre peuvent venir en aide  mais les plus intéressantes sont très certainement celle de Lavande vraie, de Tea-tree et celle d’Origan compact.

 

L’Huile Essentielle de Lavande vraie est réputée pour lutter très efficacement contre le staphylocoque doré.

Celle de Tea-tree est reconnue comme antibactérienne majeure tout en étant très douce.

Celle d’Origan compact est extrêmement puissante mais elle est très forte et donc à manipuler avec précaution.

Pour plus de précisions sur comment les utiliser, voyez ici la fiche : Panaris

 

Une dernière précision, si vous êtes sujet à ce genre de maux, sans doute votre immunité est-elle faible. Prenez donc le temps de la renforcer. Vous trouverez des idées pour cela dans l’article suivant : Booster son immunité

Vous avez aimé cet article ?

N’hésitez pas à le partager.

Vous pouvez également venir regarder ce qui se passe sur ma page facebook :https://www.facebook.com/mentheetlavande/, liker et faire suivre.

Vous serez ainsi directement connecté(e) aux nouveaux articles et nouvelles fiches du site.

Important:

Toutes les informations données dans le cadre de cet article, comme dans celui de ce site, le sont à titre d’échange d’expérience et de connaissances.

Elles ne sauraient se substituer à l’avis d’un médecin si vous le jugez.

L’auteure décline toute responsabilité quand à une utilisation inappropriée et dangereuse de l’aromathérapie dans le cadre du quotidien.

 

 

Retour de vacances: peau et cheveux un peu secs ?

 

Nul besoin de long discours pour expliquer que, quel que soit le soin que l’on prend de ses cheveux et de sa peau pendant les vacances, le vent, le soleil, l’eau salée, un peu plus d’alcool que d’habitude peut-être,…, les ont un peu assoiffés et rendus désireux de petits soins réhydratants à souhait.

Deux huiles bien adaptées

De multiples possibilités bien sûr s’offrent à nous pour redonner aux cheveux comme à la peau , l’hydratation dont ils ont besoin mais je vais aujourd’hui mettre le focus sur deux huiles particulièrement intéressantes à ce niveau.

  • La première, l’huile de Coco devenue la star des Stars elles-mêmes, a en elle de réelles raisons que l’on en fasse la publicité.
  • La seconde, l‘huile d’Avocat n’a pas grand chose à lui envier et vaut vraiment le coup d’être connue.

Une peau déshydratée est une peau qui n’a pas réussi à maintenir la quantité d’eau adéquate dans les cellules qui la composent.

La peau devient sèche dés qu’elle manque d’eau, soit du fait d’un manque d’hydratation de l’intérieur, soir du fait d’ une perte d’eau particulièrement importante par évaporation.

Afin de maintenir ou de rétablir l’hydratation adéquate, il est donc fondamental, non seulement de boire beaucoup, en particulier de l’eau fraîche ou des thés légers sans sucre. Attention, le café n’hydrate pas, au contraire.

Mais également de veiller à nourrir les cellules du ciment de l’épiderme, afin que celui-ci soit au top pour en maintenir l’étanchéité. Pour rester souple, et hydratée,  la peau n’ a pas besoin d’eau sur elle, mais bien d’une fine couche de graisse qui va ralentir l’évaporation.

Deux bases grasses donc pour nourrir cette peau et ces cheveux afin que les cellules ne laissent pas l’eau s’échapper.

Coconut oil and fresh coconut on white background

 

 

1) L’huile de noix de Coco

 

 

L’huile de noix de  coco est réputée non seulement pour être particulièrement nourrissante, mais également antivirale, anti-microbienne et antifongique.

Elle contient en effet, un acide gras saturé appelé l’acide laurique, synthétisé par notre organisme en monolaurine, qui elle a des propriétés antivirales et antibactériennes.

Elle est par ailleurs également composée d’autres acides gras comme l’acide caprique et l’acide caprylique qui ont eux des propriétés antifongiques, antivirales et antibactériennes.

Attention: l’huile de noix de coco réalisée avec la chair de noix de coco fraîche ne doit pas être confondue avec l’huile de coprah réalisée avec la noix de coco sèche, au parfum un peu rance et surtout aux propriétés moins intéressantes.

Comment utiliser l’huile de noix de coco? 

Sur la peau comme sur les cheveux, en masque à poser pendant quelques minutes ou plus longtemps en fonction de vos envies.

L’huile de noix de coco est souvent un peu figée ( au dessous de 25°). Pour la liquéfier vous pouvez passer le pot au bain-marie quelques minutes.

Pour les cheveux, le mieux est de les humidifier avec un peu d’eau chaude, de poser le masque et de les entourer d’une serviette humide chaude, le temps que vous souhaitez. Une vingtaine de minutes serait le minimum à mon avis.

L’huile de noix de coco est grasse. Il est donc difficile de la garder sur le visage si l’on sort. En revanche si vous restez à la maison, vous pouvez tout à fait la laisser. Vous verrez d’ailleurs qu’elle fait, petit à petit, corps avec votre peau et c’est bien agréable.

 

avocados-1041466_6402) L’avocat : huile et fruit

Vous le savez certainement déjà, l’avocat est un fruit fabuleux, particulièrement riche en vitamines C, E et provitamine A.

Véritables anti-oxydants. Il est donc vraiment adapté à une alimentation saine et nutritive.

Son huile, outre les caractéristiques citées plus haut, possède des propriétés hydratantes, régénérantes et cicatrisantes reconnues, en particulier pour réduire l’apparence des vergetures.

 

Comment l’utiliser?

Pour les cheveux comme pour la peau elle peut être utilisée en masque comme l’huile de noix de Coco.

Avec une action régénérante, restructurante et stimulante de la synthèse du collagène, l’huile d’avocat hydrate très bien. Elle peut être utilisée très simplement comme crème de jour ou de nuit, d’autant plus qu’elle est très rapidement absorbée par la peau.

Si vous n’avez pas d’huile mais que vous pouvez vous procurer des avocats. Alors voici un petit masque bien agréable!

 

Masque à l’avocat 
Passez la chair d’un avocat au mixeur (vous pouvez aussi l’écraser finement dans un bol, soit avec un pilon, soit avec une fourchette) avec un peu d’huile d’olive ou, si vous pouvez vous en procurer, de lhuile de chanvre. (C’est une des rares huile végétales ayant un ratio idéal d’Oméga-3 et d’Oméga-6. Son profil est proche des lipides naturels de la peau.)
Ensuite, vous appliquez cette préparation sur votre visage et votre cou (bien nettoyés) pendant une vingtaine de minutes, et vous rincez à l’eau tiède.

Voilà! C’est tout simple et pourtant si efficace.

3) N’oubliez pas vos pieds !

Vous savez comment réhydrater vos cheveux et votre peau, mais vos pieds ont certainement besoin eux aussi d’un petit soin. Ils ont en effet certainement été mis à rude épreuve durant ces semaines de plein-air! Et vous avez besoin d’eux comme ils ont besoin de vos soins!

Un petit bain de pieds de 20′ dans une eau tiède, dans laquelle vous aurez éventuellement ajouté quelques gouttes d’huile essentielle de Lavande ou de Tea-tree ( sans oublier de les mélanger à un corps gras ou à un dissolvant: les HE ne sont pas solubles dans l’eau.), afin de combattre les éventuelles mycoses. Puis un petit massage avec l’huile d’avocat et vous ne les reconnaîtrez pas! Vous pouvez également mettre 1 à 2 gouttes d’Huile Essentielle de Lavande ou de Tea-tree dans l’huile d’avocat. Elles agiront plus longtemps.

Très bonne fin d’été !

MentheetlavandeLOGO

Vous avez aimé cet article ?

Téléchargez gratuitement mon livre:

 « Cinq huiles essentielles que tous les parents devraient connaître »

Vous pourrez ainsi profiter tout de suite des bienfaits des huiles essentielles et recevoir directement les nouveaux articles dans votre boîte aux lettres! Ou inscrivez-vous sur la newsletter pour recevoir toutes les informations et les nouveaux articles.

Important:

Toutes les informations données dans le cadre de cet article, comme dans celui de ce site, le sont à titre d’échange d’expérience et de connaissances.

Elles ne sauraient se substituer à l’avis d’un médecin si vous le jugez.

L’auteure décline toute responsabilité quand à une utilisation inappropriée et dangereuse de l’aromathérapie dans le cadre du quotidien.

Si vous ne l’avez pas encore fait, je vous conseille, avant toute utilisation d’huile essentielle, de vous référer à la page: Pour commencer.

 

Quelles huiles essentielles pour les boutons d’acné?

Teen girl examine her pimples in the mirror

 

 

Même si elle n’apparaît souvent que sous la forme de quelques boutons, l’acné empoisonne la vie de la plupart des adolescents et de très nombreux adultes.

 

 

L’acné, un cauchemar 

En effet, tout le monde connaît  cette maladie cutanée,   caractérisée par des points noirs, que l’on appelle les comédons, qui dégénèrent parfois en pustules, petits boutons rouges à point blanc, qui, s’ils ne sont pas traités à temps peuvent laisser de lourdes cicatrices très difficiles à éliminer.

Totalement inoffensive en terme de santé cette atteinte de la peau peut devenir un véritable enfer en particulier pour les personnes qui souffrent d’une acné étendue.

Les adolescents sont particulièrement touchés et vivent de ce fait  une expérience parfois très douloureuse,qui peut avoir un impact fort sur l’image personnelle et la confiance en soi dans une période clé de leur vie.

Il est donc primordial  de prendre en charge ces petits boutons, le plus rapidement possible, afin qu’il ne s’infectent pas plus et disparaissent sans laisser de trace.

Les produits classiques, souvent agressifs

De nombreux produits existent,  proposés par les laboratoires pharmaceutiques, savons, gels et autres crèmes plus ou moins chimiques, certes parfois efficaces mais souvent très agressifs pour la peau.

Les huiles essentielles une solution bien efficace

Heureusement les huiles essentielles représentent, une alternative très efficace.

J’en parle là aussi d’expérience, les ayant utilisées pour moi, pour mes enfants et pour les nombreux amis ou enfants d’amis conseillés en ce sens.

Alors quelles sont les huiles essentielles les plus efficaces ?

Plusieurs huiles essentielles sont souvent conseillées, dont celle de Tea-tree ou Arbre à thé que l’on cite souvent, celle de Géranium rosat, ou celle de Sarriette des montagnes. Elles sont toutes anti-bactériennes et donc intéressantes en ce sens là. (Attention l’huile essentielle  de Sarriette des montagnes est très forte et à mon avis, peu adaptée sauf sur l’avis d’un aromathérapeute pour une acné très infectée.)

Mais l’huile essentielle que je souhaite vraiment vous conseiller est tout simplement celle de Lavande.

Lavande fine ( ou officinale ou vraie) ou Lavande aspic, les deux font très bien l’affaire.

  • Dès que le bouton apparaît ou semble vouloir apparaître, c’est-à-dire dès que vous sentez une petite boursouflure, 1 goutte d’HE pure, 1 à 2 fois par jour et vous ne le verrez même pas sortir.
  • S’il est déjà mûr, 1 goutte d’HE pure, 2 à 3 fois par jour jusqu’à disparition.

En effet l’huile de Lavande étant anti-bactérienne et cicatrisante, elle va commencer par aseptiser le bouton, l’assécher et aider à la cicatrisation.

En revanche, surtout, ne cherchez pas à faire sortir le pus, ne triturez pas le bouton!

Laissez la Lavande faire son travail, elle le fait très bien!

Attention, inutile de mettre plusieurs gouttes d’huile essentielle, cela assécherait  trop votre peau qui réagirait par un surcroît de boutons, 1 goutte suffit!

  • Ces conseils fonctionnent vraiment très bien en cas d’acné dispersée. Si en revanche vous êtes soumis à une acné étendue, vous réaliserez, une lotion, comme suit, vous vous en tamponnerez le visage matin et soir et vous appliquerez en suivant 1 goutte d’huile essentielle sur les boutons les plus infectés.

Lotion pour assainir la peau

Dans un flacon en verre coloré, mélangez, à parts égales:

Hydrolat de Lavande fine

Hydrolat de Camomille romaine

Hydrolat de Romarin à verbénone

Hydrolat de Sauge officinale

Attention les hydrolats ne sont pas des huiles essentielles.

Pour plus de précisions sur les hydrolats cliquez ici

Cette lotion vous aidera à assainir votre peau, à la clarifier et à éliminer petit à petit l’apparition des boutons. Conservez votre flacon au réfrigérateur, les hydrolats sont plus fragiles que les huiles essentielles.

 

 

LogoMetL

Vous avez aimé cet article ? Téléchargez le guide des « Cinq huiles essentielles que tout le monde devrait connaître ».Vous pourrez ainsi profiter tout de suite des bienfaits des huiles essentielles et recevoir gratuitement les nouveaux articles dans votre boîte aux lettres!

Important:

Toutes les informations données dans le cadre de cet article, comme dans celui de ce site, le sont à titre d’échange d’expérience et de connaissances.

Elles ne sauraient se substituer à l’avis d’un médecin si vous le jugez.

L’auteure décline toute responsabilité quand à une utilisation inappropriée et dangereuse de l’aromathérapie.

Face au poil incarné, l’huile essentielle de Lavande aspic

Lavande et abeilleUne propriété méconnue de l’huile essentielle de Lavande aspic: le poil incarné

 

Je vous ai déjà parlé de l’huile de Lavande aspic pour ses vertus antitoxiques bien appréciées, en particulier l’été pour apaiser boutons de moustiques ou autres guêpes.
Je vous en reparle aujourd’hui, avec un autre exemple concret de l’utilisation que l’on peut en faire et qui va, je pense vous intéresser…

Lire la suite…

Les huiles essentielles dernier rempart contre les poux et les lentes

Brins de lavande

La difficulté avec les poux et les lentes est double, voire triple.

Non seulement ces petites bêtes ont pris l’habitude d’apparaître pratiquement à tout moment de l’année, mais elles deviennent de plus en plus résistantes, se reproduisent et colonisent les têtes des enfants, des ados et parfois même des adultes, avec une facilité déconcertante.

 

Les traitements chimiques, outre le fait qu’ils sont agressifs, ont vraiment du mal à en venir à bout.

Les huiles essentielles ont fait leurs preuves.

Voyons comment faire.

 

Lire la suite…