Category Archives: Peau

Panaris : une infection à ne pas mépriser

Provoqué par une blessure, porte d’entrée potentielle de germes, le panaris est une infection connue à laquelle nous sommes tous plus ou moins sujets un jour ou l’autre.

Pourquoi avons-nous des Panaris ?

L’origine la plus courante et la plus connue est sans nul doute les traumatismes même minimes des ongles et des pourtours des ongles, comme par exemple, une petite peau que l’on arrache tant bien que mal parce qu’elle nous dérange, même si l’on sait très bien qu’il vaudrait mieux la couper, mais également une écharde, une petite coupure, une piqûre …

Les autres facteurs de risque sont les ongles coupés trop courts, les soins de manucure mal réalisés, mais aussi les déficits immunitaires, qui laissent l’organisme sans défense face à la moindre attaque et facilitent l’aggravation des infections, le diabète qui prédispose aux infections.

Qu’est-ce qu’un Panaris ?

 

Les symptômes du panaris sont : une douleur, une rougeur et / ou  une chaleur ressentie sur la zone.

Il peut se situer sur toute les zones du doigt.

Plus souvent sur le dessous de l’ongle, il peut également se trouver sur le pourtour, le côté ou le dos du doigt. On en trouve parfois même sur la paume de la main.

Le germe responsable du panaris est le staphylocoque doré. Il n’est donc pas anodin et doit être traité rapidement pour éviter de dégénérer et d’atteindre les os, et les articulations, provoquant des séquelles très ennuyeuses.

Comment se forme un Panaris ?

On peut dissocier trois étapes dans la formation du panaris :

  1. L’origine : coupure, blessure …  Aucun symptôme particulier
  2. Le début de l’inflammation ou  stade phlegmasique : légère  sensation douloureuse, début de rougeur, sensation de chaleur sur la zone.
  3. Le stade ultime ou collection : douleur permanente, sensation de battements dans le doigt, rougeur et chaleur plus importante. Puis fièvre et ganglion sous l’aisselle qui indiquent une diffusion de l’infection plus importante. A ce stade, la personne s’expose à certaines complications comme la diffusion de l’infection en surface avec l’apparition de points purulents, ou des complications en profondeur comme indiqué plus haut, touchant les os, les tendons, les articulations.

Il est donc important d’intervenir le plus rapidement possible.

Que faire face à un début de Panaris ?

Heureusement les Huiles Essentielles sont extrêmement efficaces pour ce problème et nous permettent de le prendre en charge dès les premiers symptômes, même si, ais-je envie de dire, nous ne sommes pas certain que ce soit réellement un début d’un panaris. Au pire les Huiles Essentielles utilisées renforceront notre système immunitaire.

 

Quelles Huiles Essentielles utiliser ?

Toutes les Huiles Essentielles antibactériennes à large spectre peuvent venir en aide  mais les plus intéressantes sont très certainement celle de Lavande vraie, de Tea-tree et celle d’Origan compact.

 

L’Huile Essentielle de Lavande vraie est réputée pour lutter très efficacement contre le staphylocoque doré.

Celle de Tea-tree est reconnue comme antibactérienne majeure tout en étant très douce.

Celle d’Origan compact est extrêmement puissante mais elle est très forte et donc à manipuler avec précaution.

Pour plus de précisions sur comment les utiliser, voyez ici la fiche : Panaris

 

Une dernière précision, si vous êtes sujet à ce genre de maux, sans doute votre immunité est-elle faible. Prenez donc le temps de la renforcer. Vous trouverez des idées pour cela dans l’article suivant : Booster son immunité

Vous avez aimé cet article ?

N’hésitez pas à le partager.

Vous pouvez également venir regarder ce qui se passe sur ma page facebook :https://www.facebook.com/mentheetlavande/, liker et faire suivre.

Vous serez ainsi directement connecté(e) aux nouveaux articles et nouvelles fiches du site.

Important:

Toutes les informations données dans le cadre de cet article, comme dans celui de ce site, le sont à titre d’échange d’expérience et de connaissances.

Elles ne sauraient se substituer à l’avis d’un médecin si vous le jugez.

L’auteure décline toute responsabilité quand à une utilisation inappropriée et dangereuse de l’aromathérapie dans le cadre du quotidien.

 

 

Ne laissez plus votre bouton d’herpès vous gâcher la vie

ravensare, ravensara, ravensare aromatique

 

Bien pénible, les personnes qui en sont atteintes le savent, que de sentir, au moment même où déjà vous êtes dans un moment critique, quelques signes annonciateurs, à plus ou moins long terme de la survenue d’un abominable bouton d’herpès.

Un signe de fatigue

Eh oui, l‘herpès ne vient pas sans raison.

Il  est toujours très lié à une situation délicate, désagréable, spéciale comme un challenge, une angoisse, une difficulté quelconque qui vous oblige à pomper sur vos réserves. Stress,  fatigue, inquiétudes, colère, doutes, toutes ces émotions négatives auxquelles l’organisme tente de répondre en allant chercher en lui les forces nécessaires,sont autant de facteurs d’affaiblissement de notre système immunitaire.  Et qui dit, système immunitaire affaiblit, dit survenue d‘infections virales et bactériennes.

Un virus 

Or à  l’origine de l’herpès, un virus, qui, une fois qu’il s’est installé vous accompagne toute votre vie. C’est pourquoi il réapparaît de temps en temps, au gré des difficultés de la vie.

Et plus vous sollicitez votre système immunitaire plus il s’affaiblit et plus les boutons se présentent facilement. Et c’est un cercle vicieux qui commence!

Alors voyons comment installer plutôt un cercle vertueux, pour vous débarrasser de ce visiteur non-invité!
Lire la suite…

Préparer sa peau pour l’été : comment faire avec les cicatrices ?

 

 

 

L’été arrive et nous allons exposer une grande partie de  notre corps à l’air libre, voire au soleil parfois.

Lorsque cette belle saison est là, les cicatrices quelle qu’en soit l’origine  peuvent nous poser quelques petits problèmes.

  • Toutes neuves  et récentes il est important d’en prendre soin pour éviter quelles ne deviennent disgracieuses.
  • Déjà anciennes, nous aimerions bien les estomper et même si possible, les faire disparaître.

En hiver il est assez simple de les protéger du soleil et de les cacher, en été cela devient un peu plus difficile, la chaleur nous invite à nous vêtir légèrement et le soleil est, la plupart du temps, très présent et très fort.

Heureusement, la peau a une énorme capacité de régénération.

Il faut juste lui apporter les éléments qui vont l’aider à se restructurer en la nourrissant de vitamines, acides gras et constituants biochimiques adéquats.

Pour cela les Huiles Essentielles, et les Huiles Végétales vont être de magnifiques alliées.
Voyons ici lesquelles choisir et comment faire.

Lire la suite…

Quelles solutions naturelles pour le psoriasis ?

Maladie cutanée auto-immune caractérisée par des plaques épaisses à différents endroits du corps, le psoriasis est une pathologie inflammatoire chronique évoluant par poussées souvent en rapport avec un stress émotionnel.

S’il n’est pas réellement dangereux, en dehors des complications qu’il peut provoquer, ses caractéristiques symptomatiques sont d’autant plus déprimantes que l’on ne comprend pas toujours d’où cela provient, comment le soigner et faire en sorte qu’il ne réapparaisse pas.

Les thérapies classiques consistent en l’application  cutanée de corticoïdes voire de traitements immunosuppresseurs dans les cas graves.

Le plan d’action des thérapies alternatives est différent.

Il prend en compte l’organisme dans son ensemble, pour l’aider à se détoxifier d’une part, adoucir, voir éviter l’inflammation d’autre part, et enfin aider la peau à se régénérer.

Plusieurs étapes
Lire la suite…

Les hydrolats un trésor de douceur pour une réelle efficacité

hydrolatsOn connaît en aromathérapie, surtout les huiles essentielles. Elles sont en effet tellement efficaces tout en étant naturelles qu’elles méritent d’être connues. Mais il existe un autre produit de l’aromathérapie qui mérite lui aussi que l’on s’y attarde, c’est l’hydrolat. 

L’hydrolat un trésor d’efficacité tout en douceur

Voyons pourquoi.

Lire la suite…

Cinq huiles essentielles toutes douces pour vos jeunes enfants.

Six happy children

Les huiles essentielles, un remède d’exception pour les enfants.

Un des  a priori qui fait hésiter les parents dans l’utilisation de l’aromathérapie pour soigner leurs enfants est celui selon lequel celle-ci est dangereuse.

Cette idée est à la fois vraie et fausse.

Concentrés de principes actifs, les huiles essentielles sont puissantes et efficaces, c’est ce qui en fait leur intérêt.

Comme n’importe quel médicament, elles interviennent sur le corps et nécessitent donc d’être utilisées de façon précise.

Certaines huiles essentielles sont très fortes et présentent des caractéristiques telles, qu’elles ne sont pas conseillées pour les enfants, ou alors de façon bien encadrée.

Mais il en existe d’autres, très courantes, douces, dénuées de toxicité et très très efficaces, qui sont tout à fait indiquées dans le soin aux enfants.

 

Lire la suite…

Les huiles essentielles antifongiques de la trousse familiale

Melaleuca - tea tree.

Tea-tree      

Marjolaine à coquilles    

Laurier noble
Géranium rosat 
Origan compact
          Giroflier
                                                

D’une façon générale, on connaît le  Tea-tree comme huile essentielle antifongique.

Et c’est vrai, c’est une de ses spécialités.

Mais dans la trousse aroma familiale, il en existe d’autres, avec lesquelles on peut la remplacer et qui sont même parfois, plus  efficaces.

Lire la suite…

Vous vous brûlez ?   Pensez Lavande!

fbcbcd44-0ad8-422b-a4ff-4a5fc88edaf0

             Niaouli    

            Hélichryse Italienne    

           Géranium Rosat 

 

Je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais avant de connaître l’aromathérapie, les petites brûlures faisaient partie de ces maux réguliers pour lesquels je ne savais jamais vraiment quoi faire.

Et pourtant nous y sommes assez facilement confrontés. 

Heureusement les huiles essentielles sont là encore très très efficaces !

Lire la suite…