Cinq huiles essentielles pour vivre en paix avec les insectes cet été

flower-1453819_640Que l’on parte au bout du monde ou que l’on reste près de chez soi les insectes et autres animaux venimeux  ne sont jamais loin. Des moustiques aux guêpes en passant pas les aoûtats, les méduses ou les vives, nous ne sommes pas vraiment à l’abri d’une piqûre ou d’une morsure. Heureusement les huiles essentielles possèdent des armes puissantes pour éloigner des éventuelles attaques ou apaiser si besoin est.

Comment éviter les piqûres d’insectes ?

Les préparations toutes prêtes

Il existe de plus en plus de sprays, crèmes et gels préventifs à base d’huiles essentielles.

C’est une première solution simple et rapide. Prenez soin cependant de bien acheter vos produits dans les pharmacies ou les magasins bio afin d’assurer une certaine qualité.

Attention également à tous les objets style bougies à la citronnelle qui n’en comportent en général pas, ou très peu. Mieux vaut allumer sa propre bougie et déposer quelques gouttes  d’huile essentielle de Citronnelle autour. Cela fera plus d’effet.

Ceci dit cela aura un impact sur l’air du dessus de la table, mais les moustiques attaquent également en dessous. n’hésitez pas à mettre des vêtements longs et amples, surtout au coucher du soleil, c’est encore la meilleure protection.

Les huiles essentielles et les préparations à faire soi-même

Quatre huiles essentielles sont particulièrement intéressantes pour éloigner les moustiques:

L’ HE d’Eucalyptus citronné

L’ HE de Citronnelle de Ceylan ou de Java

L’ HE de Géranium rosat

L’ HE de Palmarosa

Outre leurs différentes autres qualités, ces quatre huiles essentielles sont riches en géraniol, un répulsif connu. La synergie est particulièrement intéressante car les parfums se renforcent les uns les autres pour créer un répulsif puissant.

Protéger le corps

Afin de prévenir les piqûres vous pouvez vous préparer une synergie de trois ou quatre des ces huiles diluées à 10% dans une huile végétale, et la passer sur les parties exposées. L’huile végétale rendra plus difficile l’accès  votre peau.

Une synergie à 10% cela signifie, 10 gouttes d’huiles essentielles pour 90 gouttes d’huile végétale. Cela peut être:

Eucalyptus citronné 2 gouttes

 Citronnelle de Ceylan ou de Java 3 gouttes

 Géranium rosat 2 gouttes

 Palmarosa 3 gouttes

Huile de Noyau d’abricot 90 gouttes

Attention les huiles essentielles ne sont pas anodines, il ne s’agit donc pas d’en mettre tout le temps et sur tout le corps. L’idée est bien de protéger les parties exposées et à des moments bien précis, le soir par exemple ou toute la journée si nécessaire mais alors sur des zones limitées.

Le mieux étant de protéger l’environnement, en particulier pour les enfants.

Protéger la zone

 

La meilleure façon de se protéger sans intervenir sur le corps est d’utiliser les huiles essentielles sur les tissus ou objets qui nous entourent.

Quelques gouttes d’une synergie  Géranium + Citronnelle sur le pourtour du landau, ou de la poussette, ou du lit de bébé. Quelques gouttes sur la moustiquaire. Quelques gouttes sur les vêtements des plus grands.

Que faire en cas de piqûre ou de morsure ?

 

Autant il est assez simple de se protéger contre les piqûres de moustiques, autant ce n’est pas le cas pour les piqûres de guêpes par exemple, ou d’araignés, comme pour les morsures de vives, de crabes…

En cas de piqûre nous garderons l’huile essentielle de Géranium et celle de Palmarosa antiseptiques et nous y ajouterons une troisième,  l’huile essentielle de Lavande.

Lavande fine ou Lavande aspic?

Dans la mesure ou la Lavande aspic est déconseillée aux enfants de moins de 7 ans, si vous partez en famille avec des enfants, je vous conseille de ne prendre que la Lavande fine. Elle interviendra également sur le côté émotionnel, ce qui est parfois nécessaire lorsque l’on a mal.

L’huile essentielle de lavande calmera la douleur et les démangeaisons, celles de Palmarosa et de Géranium se porteront plutôt sur les problèmes d’infection s’il y en a.

Dans un premier temps, donc, le plus rapidement après la piqûre, quelques gouttes d’huile essentielle de Lavande à répéter toutes les 10 minutes pour calmer la douleur. Puis pour éviter l’infection, si la peau a été grattée ou abîmée, quelques gouttes de Géranium ou de Palmarosa 2 à 3 fois par jour.

Notez que ces indications sont efficaces pour toutes sortes de piqûres: moustiques, guêpes, araignée mais également méduses ou vives.

Bien évidemment si la personne donne des signes forts d’allergie comme un œdème ou des malaises il va sans dire que le recours à un praticien de santé est indispensable.

Dernière petite indication intéressante: notez que l’huile essentielle de Palmarosa est une huile fabuleuse contre la transpiration excessive forte. Comme l’on sait que les moustiques sont particulièrement friand de sueur, n’hésitez pas à l’utiliser si besoin est. Quelques gouttes sous les aisselles et c’est tout! Et en plus elle sent bon !

Voilà pour les moustiques et autre animaux un peu agressifs de l’été. La semaine prochaine je vous en dirai plus sur les autres huiles essentielles à avoir avec vous pendant l’été. Ceci dit ces cinq là sont déjà très polyvalentes, il n’y en aura donc pas beaucoup à ajouter.

Pour les tout-petits n’hésitez pas à aller sur le site mentheetlavande-enfants où vous trouverez de nombreuses indications en particulier sur les hydrolats que vous pouvez utiliser très tôt. Voir la fiche ici

 

MentheetlavandeLOGO

Vous avez aimé cet article ?

Téléchargez gratuitement mon livre:

 « Cinq huiles essentielles que tous les parents devraient connaître »

Vous pourrez ainsi profiter tout de suite des bienfaits des huiles essentielles et recevoir directement les nouveaux articles dans votre boîte aux lettres! Ou inscrivez-vous sur la newsletter pour recevoir toutes les informations et les nouveaux articles.

Important:

Toutes les informations données dans le cadre de cet article, comme dans celui de ce site, le sont à titre d’échange d’expérience et de connaissances.

Elles ne sauraient se substituer à l’avis d’un médecin si vous le jugez.

L’auteure décline toute responsabilité quand à une utilisation inappropriée et dangereuse de l’aromathérapie dans le cadre du quotidien.

Si vous ne l’avez pas encore fait, je vous conseille, avant toute utilisation d’huile essentielle, de vous référer à la page: Pour commencer.

 

2 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *