Comment allez-vous ?

HE quai de près » Comment allez-vous ? »

Par cette question nous avons pris l’habitude de demander aux gens que nous rencontrons, comment ils se sentent, comment se passe leur vie…

Mais savez-vous que cette phrase ne n’est pas arrivée jusqu’à nous par hasard? Elle était autrefois utilisée par les médecins qui s’enquéraient de la santé de leurs patients en les questionnant sur le fonctionnement de leur système digestif.

Comment allez-vous, signifiant tout simplement : « Comment allez-vous à la selle? Comment va votre transit? » Et l’on voit par là , que notre santé est directement lié à celle de notre transit intestinal.

 

Or celui-ci est loin d’être excellent pour de très nombreuses personnes et le problème se renforce souvent pendant les vacances et particulièrement pendant les vacances d’été.

De nombreux patients consultent en effet pour des problèmes de constipation.

Voyons un peu.

Maladie de civilisation, la constipation est étroitement liée à notre mode de vie sédentaire, au régime alimentaire peu adéquat et souvent à un manque d’hydratation.

Mais la constipation apparaît aussi, assez fréquemment lors d’un changement de vie, comme si le corps, pour se protéger, se mettait à retenir tout ce qui pouvait potentiellement lui servir, ou à exprimer sa crispation face à l’inconnu.

Ce changement peut être un changement total de mode de vie, mais il peut également intervenir tout simplement dans des situations qui pourtant nous paraissent sans danger, comme les vacances.

Il arrive en effet très souvent que des personnes qui ne souffrent pas du tout de constipation dans leur vie quotidienne se trouvent touchées par ce symptôme dès le départ en vacances.

Quelle que soit son origine, psychique ou organique, cette difficulté,  est non seulement très gênante car s’accompagnant souvent de ballonnements, de ventre gonflé, de douleurs, mais également ennuyeuse, car le corps n’élimine plus.

Or l’on sait combien cette fonction d’élimination est importante.

 

Alors que faire ?

Eviter le recours aux laxatifs

D’une façon générale la solution proposée pour régler le problème de la constipation repose sur les laxatifs. Or  même si  ce remède nous vient de nos grands-mères qui l’utilisaient apparemment une fois par semaine, il apparaît de plus en plus clairement qu’il vaut beaucoup mieux régler le problème de façon naturelle. En effet de nombreuses études mettent en garde contre:

  • le côté irritant des laxatifs, qui provoquent une inflamation de la paroi intestinale, entraînant ainsi une alternance de constipation et de diarrhée.
  • les laxatifs émollients qui avec l’huile de paraffine , ramollissent les selles mais entraînent en parallèle une malabsorption des nutriments et vitamines.
  • certains laxatifs, composés de sucres non digérables par l’intestin, qui arrivent ainsi intacts dans le côlon produisant du gaz carbonique et des ballonnements.
  • enfin les mucilages, dérivés de fibres alimentaires avec l’objectif de jouer le même rôle mais dont le résultat est souvent décevant quand ils ne produisent pas de ballonnements.

En résumé l’utilisation de laxatifs, n’est donc pas à conseiller.

Comment régler le problème naturellement?

La correction de l’alimentation et l’aromathérapie  représentent des solutions douces et efficaces.

Anticiper / Prévenir

Les selles sont le résultat d’un long travail des intestins mais surtout du colôn qui termine le processus de digestion en mettant en oeuvre des mécanismes de dégradation de tous les résidus alimentaires non assimilables. Or ce processus est très lié à l’alimentation qui doit être riche en fibres, à l’hydratation qui doit être suffisante, ce qui est rarement le cas et à l‘activité physique qui fait vraiment défaut dans nos conditions de vie actuelles.

Si vous souffrez régulièrement de constipation, il va falloir revoir tous ces points, mais si vous faites partie de ces gens qui en souffrent lorsqu’ils partent en vacances, alors anticipez!

En effet, vous devez savoir  que tout ce que vous allez manger et boire dans les jours précédant votre départ interviendra sur le transit des premiers jours du séjour et tout ce que vous consommerez dans les premiers jours, interviendra sur la suite de vos vacances. Il est très important alors d’y faire attention. Vous pourrez faire plus d’écarts lorsque vous constaterez que tout fonctionne  normalement.

Quelle alimentation ?

  • L’alimentation anti-constipation sera riche en fruits et en légumes verts  ( salades vertes, épinards, blettes, haricots verts…) dont les  fibres  et la cellulose non digérables augmenteront le volume des selles mais qui de plus,  par leur teneur en sel de potassium constitueront d’excellent stimulateurs des fibres lisses permettant ainsi un meilleur travail d’ élimination.
  • Associée à cette alimentation, une activité physique pour faire fonctionner les muscles en cause. Même une petite marche d’une demie-heure, mais au moins cela!

Et beaucoup d’eau !

En général on préconise 1litre 1/2 à 2 litres d’eau par jour. En été 2 litres et plus, répartis sur toute la journée, sont indispensables.

La constipation est une pathologie très courante l’été du fait d’un manque d’hydratation. Ne tombez pas dans ce piège!

 

Que faire en cas de crise ?

 

  • Un grand verre d’eau tiède, ou
  • Une cuillerée à soupe d’huile d’olive le matin à jeun, provoque souvent les contractions d’élimination tout à fait efficaces.
  • Une tasse de café, stimule également de façon très efficace, ce que l’on appelle le péristaltisme intestinal, à savoir:  » L’ensemble des contractions musculaires permettant la progression des aliments dans les intestins ».Sans péristaltisme, le brassage des aliments et l’absorption des nutriments, sont impossibles.

Les huiles essentielles une réponse efficace

Mandarine – Romarin à verbénone,
Estragon – Fenouil –  Coriandre – Cumin

 

  • Avaler 2 gouttes de l’une ou de deux d’entre elles dans une cuillerée d’huile d’olive  2 fois par jour avant les repas.
  • On peut aussi en cas de spasmes effectuer un petit massage des intestins avec 2 gouttes de l’une de ces huiles diluées dans de l’huile végétale.

Attention:

  • L’huile essentielle de Mandarine est photosensibilisante il est recommander de ne pas en prendre par voie orale avant une exposition au soleil.
  • Les huiles essentielles de Cumin, d’ Estragon et de  Fenouil sont à utiliser de façon ponctuelle, entre 3 et 5 jours. Pour un usage prolongé elles nécessitent l’avis d’un aromathérapeute.
  • L’huile essentielle de Fenouil est interdite en cas de cancer d’hormono-dépendant.

 

Comme vous pouvez le constater la constipation est une pathologie qui si l’on suit quelques règles, se résout relativement facilement.

Outre une bonne alimentation et une hydratation suffisante, profitez des belles journées pour faire bouger votre corps et vous irez bien mieux 🙂

LogoMetL

Sources bibliographiques

« Alternative santé »: n°25 juin 2015

« LES HUILES ESSENTIELLES  Médecine d’avenir »

du Docteur Jean-Pierre Willem . Editions du  Dauphin

« L’aromathérapie exactement »

de Pierre Franchomme, Roger Jollois, Danièl Penoël . Editions Roger Jollois

« L’AROMATHÉRAPIE : Se soigner par les huiles essentielles« 

Dominique Baudoux Editions Amyris

 » MA BIBLE DES HUILES ESSENTIELLES« 

Danièle Festy. Quotidien malin éditions

  ………………………

Important: les indications données dans le cadre de cet article le sont à titre d’informations, d’échange de connaissances et d’expérience. Elles ne constituent en aucun cas une prescription. Si vous avez un doute quelconque, adressez-vous à votre médecin.

Vous avez aimé cet article ?

Abonnez-vous à la newsletter (dans la colonne de droite) et vous recevrez les nouveaux articles gratuitement dans votre boite aux lettres !

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *