Cure DETOX printemps, pourquoi, comment ? Phase 3

primevère 2

 

 

 

Grâce aux deux articles précédents:

 

 » Cure DETOX  printemps avec les huiles essentielles, pourquoi, comment?  première phase »

et

« Cure DETOX  printemps avec les huiles essentielles, pourquoi, comment ?

deuxième phase »,

vous avez allégé votre organisme et commencé à éliminer certaines toxines en stimulant vos intestins et votre foie.

Pour compléter cette cure, il est temps maintenant d’aider les deux émonctoires suivants, à savoir, les reins et la peau à faire de même.

Le drainage rénal

Les reins sont sensés garantir l’épuration du sang, dont les déchets sont éliminés par l’urine. Lorsque ceux-ci fonctionnent mal, la fréquence des mixions est peu importante, moins de cinq, signe que l’organisme n’élimine pas assez, les urines ne sont pas très colorées, indiquant qu’elles contiennent peu de déchets.

Le rein est chargé d’éliminer les déchets apportés par le sang via les deux artères rénales.

L’urine est le résultat de cette filtration. elle est constituée de 95% d’eau et de 5% de déchets organiques comme l’urée et l’acide urique.

La qualité de l’épuration dépend de plusieurs critères:

  • la qualité de la membrane filtrante
  • la concentration et la nature des déchets
  • la pression et le débit sanguins
  • le volume sanguin et la vitesse de circulation du sang
  • la température

 

Le principe du drainage rénal consiste à stimuler le travail des reins pour filtrer et éliminer le maximum de déchets contenus dans le sang.

La première partie de votre cure DETOX a déjà éliminé quelques déchets.

  • De nombreux déchets sont évacués par les urines.
  • Il est reconnu qu’une forte pression sanguine stimule les reins.
  • Des déchets oxygénés sont moins nocifs, car moins acides et plus faciles à éliminer.
  • Les reins éliminent beaucoup mieux dans une température proche de 40°.
  • Certains légumes et fruits et certaines plantes médicinales  aident au travail de détoxication.

Vous commencez à comprendre  que plusieurs possibilités s’offrent à vous, pour aider ce drainage rénal.

1. La cure d’eau

Comme nous l’avons compris, plus vous sollicitez vos reins plus ils éliminent.

Le volume du sang devant rester stable, un gros apport de liquide,  stimule les reins  pour qu’ils  éliminent, via les urines, le surplus de liquide et donc le surplus de déchets. Le meilleur moyen est donc de continuer à boire plus que le corps ne le nécessite afin qu’il élimine ce surplus.

En fonction des possibilités au niveau de vos activités,  buvez de l’eau dès que vous le pouvez. Le minimum étant de 2 litres  par jour.

La chaleur aidant au travail rénal essayez de boire chaud.

Notez que le principe de la tasse d’eau chaude est très connue pour toutes ses vertus.

2. L’activité physique

Comme pour les drainages précédents, l’activité physique, augmentera votre pression sanguine, la chaleur de votre corps et l’oxygénation des déchets. On aurait tort de s’en priver!

3. Les légumes 

  • le chou
  • le fenouil
  • l’oignon
  • le poireau

Tous ces légumes peuvent être consommés crus en salade, cuits, ou en décoction pour les trois derniers.

Mettre le légume entier dans 1/2 l d’eau et laisser bouillir entre 10 minutes pour le fenouil, 15 pour l’oignon et 30 pour le poireau. Filtrer et boire petit à petit.

  • l’ortie: tonifie et refait le sang en cas d’anémie: en soupe, ou en jus.

4. Les fruits

  • les cerises
  • les pêches
  • les pommes
  • le pamplemousse

Ces fruits, parmi d’autres sont diurétiques. Profitez de ceux qui se trouvent sur les étals de votre marché et non de ceux qui arrivent du bout du monde.

5. Les plantes médicinales

Comme pour le drainage du foie compléter avec une cure de plantes médicinales est conseillé. Et comme pour le foie,

trois modes d’utilisation sont possibles:

1) en tisanes

2) en gélules, jus ou teinture mère

3) avec les huiles essentielles

 Je n’aborderai ici que la partie huiles essentielles, elles sont vraiment efficaces et faciles à mettre en oeuvre.

Les huiles essentielles de Carotte et de Ledon du Groenland seront préférées si l’on sent que l’on a besoin de stimuler le drainage des reins.

On prendra alors, pendant 10 jours:

  • HE de Menthe poivrée  1 gte + HE de Ledon du Groenland 2 gtes , dans une cuillerée d’huile d’olive, 3 fois par jour.

ou

  • HE de Carotte: 1 goutte dans une cuillerée d’huile d’olive, 3 fois par jour, pendant 10 jours.

Le drainage cutané

La peau est le quatrième émonctoire particulièrement important à aider dans son travail.

C’ est un organe, vasculaire, contractile et nerveux qui entre en vibration avec les influences  extérieures. Toute stimulation et sollicitation  influence grandement l’élimination.

1. La friction sèche

Pour  stimuler la peau et supprimer les déchets. 

Avec un gant de crin ou une serviette assez rêche, frottez sur la plus grande partie du corps possible, quelques minutes, de préférence le matin, sur une peau sèche.

Si vous n’ en n’avez pas l’habitude, ne frottez pas trop fort les premières fois, puis accentuez au fur et à mesure des jours. Cette friction peut se faire tous les jours. Il est fort possible d’ailleurs, qu’une fois que vous aurez connu le bien-être qu’elle procure, vous y reveniez facilement.

2. Le bain chaud

Très efficace pour activer la peau grâce à une grosse sudation, il intensifie les métabolismes et accélère les échanges ce qui permet une bonne élimination.

On peut prendre un bain tous les jours pendant 2 à 3 semaines ou tous les 2 ou 3 jours pendant plusieurs mois. Le bain  se prend généralement le soir.

Le principe est de préparer un bain à 37° et une fois dedans de monter la température le plus possible, tout en restant dans une zone où l’on est à l’aise. il ne s’agit pas de se brûler ou d’avoir de mauvaises sensations. Ceci pendant une vingtaine de minutes ou plus si cela vous dit.

Deux bémols pour ce protocole.

Pour les personnes qui ont une tendance à un relâchement des tissus, ne pas rester trop longtemps et  terminer par une douche d’eau froide.

Pour celles atteintes de varices, faire un essai mais s’il semble amplifier le problème, ce qui ne sera pas forcément le cas, renoncer.

3. Le sauna et/ou le hammam

Tout le monde connaît ces deux méthodes. Ne pas oublier de se rincer à l’eau froide, cela favorisera encore mieux les échanges.

4. L’exercice physique intense

Comme  vous l’avez compris, la sudation est une des meilleures méthodes d’élimination.

Une activité physique qui vous fait transpirer sera donc la bienvenue!

Voilà.

Vous savez maintenant comment aider votre corps à se détoxifier.

Il ne vous reste plus qu’à!

Le mieux est d’y consacrer encore deux à trois semaines.

Une fois cette détoxification réalisée, nous verrons comment redonner à votre organisme tous les éléments dont il peut avoir besoin pour fonctionner en parfaite santé.

Bonne détox !

Sources utilisées pour écrire cet article:

« Manuel de détoxication » de Christophe Vasey

Editions Jouvance Santé Nouvelle édition 2014

« Santé et fonctionnement de l’organisme » sur le site:

http://www.medecinesnaturelles.com/index.php?to=3008

 » Se purifier au début du printemps » sur le site:

http://soignez-vous.com/se-purifier-au-début-du-printemps.html

« Eliminer en toute conscience » dans la revue:

Principes de santé Octobre 2014

« Les émonctoires et leur fonctionnement » 

Formation de praticien en aromathérapie par la Fédération Française des médecines douces

………………………..

Important: les indications données dans le cadre de cet article le sont à titre d’informations, d’échange de connaissances et d’expérience. Elles ne constituent en aucun cas une prescription. Si vous avez un doute quelconque, adressez-vous à votre médecin.

Vous avez aimé cet article ?

Abonnez-vous à la newsletter (dans la colonne de droite) et vous recevrez les nouveaux articles gratuitement dans votre boite aux lettres !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *