Des bains et des massages aromatiques pour faire baisser la fièvre

Wellnessurlaub

Gaulthérie couchée

 Eucalyptus radié

 Ravintsara

 Lavande fine

 

Réaction naturelle du corps qui se défend, la fièvre indique une difficulté du corps qu’il faut prendre en compte.

Provoquée parfois par un choc thermique, un coup de soleil, ou un coup de froid, la fièvre est le plus souvent le signe d’une infection, bactérienne ou virale….

Quelle que soit son origine, elle a vite fait de nous inquiéter et l’on ne sait jamais vraiment ce qu’il faut faire.

 

  • D’une façon générale, si elle est peu importante et ne gène pas les activités, y compris chez un enfant, il vaut mieux ne pas essayer de la faire baiser, laisser la réaction du corps se faire naturellement et plutôt intervenir sur les causes potentielles qui en sont à l’origine, rhume, bronchite, infections diverses.
  • En revanche, si la température devient importante, à partir de 38°5, (avant si, l’on voit que la personne est vraiment « sonnée » il est intéressant de l’aider à baisser afin de soulager le corps qui sinon se fatigue énormément.

Mais cette baisse doit se faire graduellement et en douceur.

Les huiles essentielles sont alors très intéressantes.

Qu’elle intervienne lors d’un état infectieux ou qu’elle soit le résultat d’une exposition prolongée au soleil provoquant une insolation ou d’un stress psychologique ou physique, dans un cas comme dans l’autre elles vont intervenir à bon escient.

Leur action ne sera pas aussi « franche » que ce à quoi l’on est habitué avec les remèdes allopathiques, mais elles aideront le corps à réagir en douceur et apporteront de plus, le cas échéant, une aide précieuse, soit anti-infectieuse , soit apaisante. Ce serait dommage de s’en priver!

    Quelles huiles et comment les utiliser ?

L’huile essentielle fébrifuge la plus connue est celle de

  • Gaulthérie couchée

En massage : 2 à 3 gouttes diluées dans une dizaine de gouttes d’huile végétale, sur le dos et le thorax, ou sur la plante des pieds, le matin et le soir.

Si vous n’avez pas de Gaulthérie vous aurez peut-être

  • Eucalyptus radié

–  Dans un bain de pieds chaud: versez 10 gouttes d’HE laissez vos pieds 15 minutes puis essuyez-les sans les rincer.

! Comme les huiles essentielles ne se dissolvent pas dans l’eau, il vous faudra, mélanger votre HE à une base lavante ( gel douche, savon..) ou à un solvant spécial, qui s’achète en pharmacie

 – En massage: 2 à 3 gouttes diluées dans une dizaine de gouttes d’huile végétale. Massage du dos et du thorax.

Si vous n’avez pas d’Eucalyptus, vous aurez peut-être de l’huile essentielle de

  • Ravintsara.

         – En massage:  de la même façon.

Si vous n’avez pas de d’HE de Ravintsara, vous aurez sans doute de

  • Lavande fine

Alors n’hésitez pas:  un bain à peine moins chaud que la température de la personne, il est important de ne pas provoquer de choc thermique, avec quelques gouttes d’huile de Lavande fine ou un massage comme dans les autres cas.

Si vous avez deux de toutes ces huiles, vous pouvez les utiliser en « synergie », c’est à dire ensemble. Leurs vertus se compléteront. Mettez alors 2 gouttes de l’une et 2 gouttes de l’autre pour faire votre massage ou dans votre bain.

Pour résumer

 

  • En massage: 2 à 4 gouttes dans une dizaine de gouttes d’huile végétale.
  • En bain de pieds: 2 gouttes diluées dans un solvant.
  • En bain normal:  – pour les bébés, de 3 mois à 1 an on utilisera 1 ou 2 gouttes                                      pas plus, diluées dans 4 fois plus de solvant.

– pour les enfants jusqu’à 10 ans, 5 à 8  gouttes diluées dans 4                                               fois plus de solvant.

– pour 10 ans et plus, on parle de 10 gouttes pour cent litres                                                 d’eau, sachant qu’une baignoire a un volume moyen de 150                                                    litres d’eau…

MentheetlavandeLOGO

………………………………

Gaulthérie couchée / Gaulthéria Procumbens

Eucalyptus radié / Eucalyptus radiata

Ravinstara / Cinnanomum camphora cineoliferum..

Lavande officinale ou vraie ou fine / Lavandula angustifolia

Toutes ces huiles essentielles sont dénuées de toxicité et peuvent être utilisées pour tous, sauf chez les femmes enceintes pour lesquelles il y a des précautions à prendre et les bébés pour lesquels on n’utilisera pas l’huile essentielle de Gaulthérie couchée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *