Cure DETOX printemps , pourquoi, comment ? Phase 1

 2 tulipes

 

L’hiver touche à sa fin et l’on voit sur tous les médias, réapparaître des articles préconisant la cure DETOX du printemps.

Cependant, autant l’idée de réaliser une cure de détoxification  à la fin de l’hiver  est tout à fait bienvenue,  autant il ne faut par faire n’importe quoi.

Au mieux cela ne servira à rien, au pire cela sera nocif. 

Alors,

  • Qu’est ce qu’une cure DETOX?
  • Pourquoi à l’arrivée du printemps?
  • Comment la réaliser?

 Qu’est-ce qu’une cure DETOX ?

Une cure détox est un protocole mis en place pendant quelques semaines pour aider le corps à éliminer toutes les toxines qu’il a accumulées et qui l’empêchent de fonctionner correctement, provoquant ainsi différents types de pathologies.

Pourquoi à l’arrivée du printemps ?

Normalement le corps est capable d’éliminer tous les déchets, qu’ils soient d’origine:

  •  alimentaire: suralimentation, pesticides, engrais, excès divers ( alcool, café, sel).
  • médicamenteuse
  • environnementale: pollution de l’air, peintures, métaux lourds,
  • émotionnelle: stress, angoisses, tristesse, déprime.

Il les élimine, principalement grâce aux  cinq émonctoires prévus à cet effet, à savoir:

 

  • le foie
  • les reins
  • les intestins
  • les poumons
  • la peau

Quatre autres émonctoires, dits « secondaires », les aident.

  • les glandes salivaires
  • l’utérus
  • les glandes lacrymales
  • les amygdales

 

  • Le foie est l’émonctoire le plus important.

Il élimine certains déchets organiques, comme l ‘ammoniaque, une part des globules rouges et blancs altérés par le vieillissement. Il neutralise certaines substances toxiques contenues dans le sang, filtre les déchets du sang et les élimine, via la bile qu’il envoie dans les intestins.

 

  • Les intestins éliminent les déchets non digestibles produits par l’organisme.

 

  • Les reins éliminent, via les urines les déchets qu’ils trouvent dans le sang et les excès de minéraux.

 

  • Les poumons éliminent les déchets gazeux provenant des combustions organiques et filtrent l’air, protègeant ainsi l’organisme des nombreuses substances toxiques présentes dans l’air.

 

  • La peau élimine l’excès de chaleur, mais également le sébum et une partie des substances chimiques ou des bactéries auxquelles le corps est exposé.

Lorsque le corps est en bonne santé et qu’il ne croule pas sous l’afflux d’agents pathogènes, tous ces émonctoires peuvent fonctionner tranquillement et garder ainsi le corps en équilibre.

En revanche si l’un de ces émonctoires est défaillant ou si les déchets sont trop nombreux, tous les émonctoires sont très sollicités, et n’arrivent plus à remplir leur rôle correctement. Les tissus s’engorgent et le corps commence à donner des signes d’encrassement, comme:  des maladies ORL régulières: rhume, rhinite, sinusite, des problèmes de peau: boutons, acné, eczéma, des problèmes de circulation: hémorroïdes, saignements, des problèmes digestifs: constipation, diarrhée, des problèmes articulatoires, etc…

Non seulement l’hiver est une saison qui n’est pas forcément favorable à l’exercice physique et ne donne pas trop de possibilité aux poumons d’éliminer le gaz carbonique qu’il a accumulé mais cette saison favorise grandement une alimentation très riche en graisses, en sucres,en céréales, autant d’éléments d’encrassement de l’organisme.

Il est temps alors de mettre en place un protocole de détoxification et de rééquilibrage.

Comment réaliser cette cure DETOX ?

 

Ce protocole comportera trois étapes:

1)  la mise en place d’une certaine hygiène de vie

2) la détoxification des émonctoires 

3) le rééquilibrage si nécessaire

 

1) 

Afin que les différents émonctoires ne soient pas trop sollicités lorsque l’on commencera la détoxification, il est très important d’adopter une hygiène de vie qui évitera un excédent de déchets.

Les déchets provoqués par notre alimentation sont de deux sortes:

les colles et les cristaux.

Les colles correspondent à  tout ce qui coule et qui colle, comme les glaires, les mucosités.

Les colles proviennent d’une alimentation trop riche en glucides (céréales,  pain, pâtes,…) et en  lipides ( graisse saturées) et de tous les produits chimiques (médicaments, conservateurs..)

Les pathologies provoquées par les colles sont en général des maladies non douloureuses, mais qui coulent ou collent: bronchite, sinusite, rhume, rhinite, eczémas suintants, acné, catarrhes  de la peau et des voies digestives.

Les cristaux eux, sont des déchets durs et donc blessants ( acide urique, calculs rénaux, calculs biliaires), qui, lorsqu’ils s s’accumulent provoquent des maux douloureux comme  les calculs, la goutte, les problèmes d’articulation, (arthrite, arthrose…),  les eczémas secs, le psoriasis…

Les cristaux sont provoqués par une alimentation trop riche en protéines animales, en produits laitiers, en sucre raffiné et en légumineuses.

 

Alors comment faire ?

 Adopter une  alimentation légère

– Supprimer tout produit à base de céréales. Si cela vous est trop difficile, préférez les céréales complètes et essayez de choisir celles qui ne contiennent pas ou peu de gluten, comme le riz et l’épeautre.

– Supprimer tout sucre raffiné, dans les boissons comme dans les dessert.

– Réduire la quantité de produit sucrant dans ce que vous mangez et si vous ne pouvez

vous en passer, préférez le miel (mais le vrai!), le sirop d’agave ou la stevia.

– Réduire au maximum les charcuteries.

En échange, augmenter sa consommation de légumes de saison, de fruits frais, de noix de toutes sortes (contrairement à ce que l’on croit, elles ne font pas grossir et au contraire constituent un excellent apport de nutriments et de vitamines).

Boire

– Boire beaucoup, de 1l 1/2 à 2 l d’eau par jour.

– Remplacer le plus possible les boissons excitantes ( café, thé ) et l’alcool par des boissons douces, thés sans théine ( maté ou rooibos), tisanes. Le mieux étant encore l’eau pure, fraîche ou chaude.

Alléger le travail de digestion par des petits « jeûnes »

Il ne s’agit pas ici de parler de jeûne intégral pendant plusieurs jours.

En revanche, si, une ou deux fois par semaine, vous « oubliez » le repas du soir, vous permettrez à votre organisme de ne pas avoir à s’occuper de la digestion durant la nuit, donc de se reposer et de se consacrer totalement à la détoxification.

Pendant combien de temps ?

Le mieux serait d’adopter cette nouvelle alimentation pendant trois semaines.

S’aérer avec une activité physique

Les journées rallongent, le soleil est de plus en plus présent, profitez-en pour redonner à votre organisme lumière et air afin d’éliminer et le gaz carbonique et la nostalgie!

Voilà! Vous savez tout sur la première étape du protocole à mettre en place pour aider votre organisme à attaquer la nouvelle saison en pleine forme.

Attention: il ne s’agit pas de changer toute votre alimentation du jour au lendemain. S

vous êtes particulièrement accroc à tous les aliments dont nous avons parlé, commencez par en supprimer un, les céréales par exemple, ou le sucre, la première semaine, puis un autre. Le corps a besoin de se détoxifier et de se détoxiner mais en douceur.

De plus, il est possible que ce début d’épuration vous provoque quelques petits maux de tête, par exemple, c’est bon signe. S’ils sont importants, utilisez l’huile essentielle de Menthe poivrée pour les soulager.

Dans un prochain article

 » Cure DETOX printemps, pourquoi comment? deuxième phase « 

vous saurez tout sur la deuxième étape, à savoir les soins à apporter pour aider les émonctoires à retrouver forme et bien-être.

En attendant, je vous souhaite une bonne épuration !

LogoMetL

 

Important: les indications données dans le cadre de cet article le sont à titre d’information, d’échange de connaissances et d’expérience. Elles ne constituent en aucun cas une prescription. Si vous avez un doute quelconque, adressez-vous à votre médecin.

…………………………

Sources utilisées pour écrire cet article:

« Manuel de détoxication » de Christophe Vasey

Editions Jouvance Santé Nouvelle édition 2014

« Santé et fonctionnement de l’organisme » sur le site:

http://www.medecinesnaturelles.com/index.php?to=3008

 » Se purifier au début du printemps » sur le site:

http://soignez-vous.com/se-purifier-au-debut-du-printemps.html

« Eliminer en toute conscience » dans la revue:

Principes de santé Octobre 2014

« Les émonctoires et leur fonctionnement » 

Formation de praticien en aromathérapie par la Fédération Française des médecines douces

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à la newsletter (dans la colonne de droite) et vous recevrez les nouveaux articles gratuitement dans votre boite aux lettres !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *