Quelles huiles végétales pour ma peau cet été ?

Je vous ai indiqué dans un article précédent, les huiles essentielles à emporter dans sa trousse pharmacie de l’été, voici maintenant des idées sur les huiles végétales les plus appropriées pour cette période de soleil, de plein-air et parfois de grosses chaleurs.

 

Outre le fait de ne pas prendre de coup de soleil, notre priorité par rapport à notre peau durant l’été, comme pour tout notre organisme d’ailleurs,  est de l’aider à se maintenir hydratée, souple et douce.

Les huiles végétales vont constituer notre allié principal.

Maintenir l’eau à l’intérieur de notre corps.

Contrairement à ce que l’on pense souvent, d’autant plus que les industries cosmétiques le présentent comme tel, la peau n’a pas besoin d’être hydratée. Elle nécessite en revanche d’être en forme pour retenir l’eau des cellules et éviter l’évaporation.

Comment lutter contre l’évaporation ?

Afin de garder l’eau, la peau doit être correctement nourrie.

En effet ce sont les lipides constituants du  Sébum et du Ciment lipidique de l’épiderme, qui vont empêcher l’évaporation et au contraire repousser l’eau à l’intérieur de l’organisme. Maintenant une peau hydratée, souple et lisse.

Les huiles végétales, en ayant une action « filmogène »,  s’opposeront  d’une part à la déperdition d’eau  et en participant à la constitution du Ciment lipidique aideront d’autre part à la formation de la barrière lipidique qui freinera la perte d’eau.

 

Pour rester hydratée, la peau a besoin d’un apport d’eau de l’intérieur et d’un apport de lipides, que la peau absorbera si elle est en manque et qui permettront de maintenir la protection idéale.

Quelles huiles utiliser ?

De nombreuses huiles sont très intéressantes. Pour rester très pratique dans mes indications je vous en cite cinq particulièrement adaptées à l’été.

Vous avez la possibilité d’en choisir une seule ou plusieurs que vous utiliserez en synergie ou en parallèle en fonction des bienfaits que vous recherchez. Mais quelle que soit celle(s) que vous choisirez, vous ferez beaucoup de bien à votre peau.

  • L’huile de noyau d’Abricot
  • L’huile d’Avocat
  • L’huile de Jojoba
  • L’huile de Macadamia 
  • L’huile de Carthame

L’huile de Noyau d’abricot

  • Régénérante et revitalisante elle nourrit la peau et contribue ainsi à la rendre plus douce.
  • En renforçant le film hydrolipidique, elle protège la peau de la déshydratation.

L’Huile d’Avocat

  • Protectrice, elle protège la peau en profondeur et la fortifie contre les agressions (soleil, vents…).
  • Assouplissante et nourrissante elle redonne élasticité et confort à la peau.
  • Régénérante, elle agit contre le vieillissement cutané.

L’huile de Jojoba

  • Protectrice, nourrissante, elle protège de la déshydratation et freine les pertes en eau des cellules de la peau.
  • Pénétrant en profondeur dans la peau sans laisser de film gras elle est idéale pour les massages.
  • Régénérante, elle maintient l’élasticité de la peau.

L’huile de Jojoba possède la particularité d’être très intéressante également pour les cheveux, qu’elle répare ou dont elle régule la sécrétion de sébum si besoin est. C’est donc une huile 2 en 1!

L’huile de Carthame

  • Favorisant  la vasoconstriction des vaisseaux sanguins elle est idéale en cas de jambes lourdes.
  • Relipidante, nourrissante, elle contribue à rétablir l’hydratation de la peau.
  • Restructurante et réparatrice, elle préserve l’élasticité de la peau.
  • Fluide et légère, elle pénètre facilement dans la peau.

L’huile de Macadamia

 

  • Nourrissante et anti-déshydratation, elle possède une composition en acides gras très proche de celle du sébum.
  • Huile circulatoire, elle stimule la micro-circulation locale et draine le système lymphatique.
  • Très pénétrante, elle ne crée pas de film occlusif à la surface de la peau.
  • Cicatrisante et apaisante, elle apporte protection et douceur à la peau.

 

Voilà, vous avez maintenant comment nourrir votre peau afin qu’elle reste hydratée, souple et soyeuse! 

2 comments

  • Christine

    Merci pour cet article. Une question encore. L’huile de nouveau d’abricot je la dilue pour l’étaler ?

    • admin

      Commentaire tardif pour raison de vacances…
      non l’huile de noyau d’abricot n’est pas à diluer, d’une façon générale les huiles végétales n’ont pas à être diluées, mais on peut les associer pour potentialiser leurs différents bienfaits si on le souhaite!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *