Comment éviter de façon naturelle, l’onglée et les doigts blancs?

 Woman making heart symbol with snowy hands

 

Outre la beauté des paysages dans lesquels ils nous font évoluer, une des  caractéristiques des sports pratiqués dans le froid réside dans les désagréments qu’ils apportent avec eux pour beaucoup d’entre nous, sous forme de doigts blancs, d’onglée, de douleurs.

Heureusement, les huiles essentielles peuvent elles nous aider à atténuer ces maux .

Qu’il soit exposé au froid ou au chaud, le corps tente de maintenir une chaleur correcte à l’intérieur de l’organisme.

Pour réagir au froid, il cherche à diminuer sa perte de chaleur. Pour cela il resserre les petites artères situées sous la peau. Ce phénomène appelé vasoconstriction, tente de  protéger le plus de sang possible des basses températures afin de maintenir la chaleur nécessaire à l’intérieur du  corps.

Sous l’action du froid, les doigts deviennent blancs, petit à petit insensibles, le sang n’y circule plus. C’est ce que l’on appelle l’onglée.

Le syndrôme de Raynaud présente les mêmes symptômes, mais de façon excessive, c’est à dire fréquemment et sous des températures d’un froid peu intense.

Dans un cas comme dans l’autre, le réchauffement provoque une douleur intense, parfois des nausées et une vraie perte d’énergie.

Adepte de ski et de randonnées  en montagne l’ hiver, je connais bien ce syndrome qui, malgré toutes les précautions prises, équipement adapté…,  a la fâcheuse habitude de me prendre de l’énergie avant même d’avoir commencer la journée.

Mais voilà qu’une idée est passée par là , que je l’ai tentée sur moi et sur mon entourage et que puisqu’elle semble  fonctionner au moins en partie, je me réjouis de la partager avec vous.

Le symptôme des doigts blancs indiquant une vasoconstriction j’ai eu l’idée de tenter, en amont de l’exposition au froid,  un massage avec une huile essentielle décongestionnante et favorisant la circulation sanguine.

Ceci étant dit, comment faire concrètement?

C’est tout simple:

  • mélangez 2  gouttes d’huile essentielle de Cyprès toujours vert, à l’équivalent d’une cuillère à soupe d’une crème hydratante. (J’utilise pour ma part une crème pour les mains.)
  • Effectuez un massage profond de la main ou du pied et surtout des doigts ou des orteils  afin de bien faire pénétrer l’huile essentielle,dans chacun d’entre eux avant de mettre vos gants ou vos chaussettes.
  • Et vous voilà normalement, parée pour profiter sans trop souffrir, des temps hivernaux.

Je n’ai pour le moment utilisé que l’huile essentielle de Cyprès, mais celle de Lentisque pistachier, excellent décongestionnant veineux peut être tout à fait indiquée.

Attention!

Ces deux huiles essentielles comportent certaines restrictions:

L’huile essentielle de Cyprès est déconseillée chez les femmes enceintes et allaitantes, interdite en cas de cancer hormono-dépendant ou de mastose et ne doit pas être utilisée sur du long terme.

L’huile essentielle de Lentisque pistachier est interdite aux enfants de moins de 6 ans et peut être dermo-caustique à l’état pur. Mais il n’est pas question ici d’utiliser ces huiles à l’état pur.

MentheetlavandeLOGO

 

Cyprès (toujours vert) / Cupressus sempervirens

Lentisque pistachier / Pistacia lentisca

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *