HE de Marjolaine à coquilles

 

 

Dost; Origanum vulgare; Oreganum; Wilder; Majoran;

Marjolaine à coquilles

ou Marjolaine des jardins

Origanum Majorana

Une de mes trois basiques

Antibactérienne – Antifongique – Antispasmodique

Quoique douce et dénuée de toxicité, l’huile essentielle de Marjolaine à coquilles est aussi puissante contre  les bactéries « à coque » que tranquillisante, ce qui en fait une véritable alliée pour le quotidien.

Ses indications de base

  • Rhume, rhinite, sinusite: 2 gouttes sur un support oral, sucre, cuillerée de miel ou d’huile d’olive 3 fois par jour, que l’on peut associer à un massage des sinus avec 1 goutte pure sur chaque sinus.
  • Laryngite, trachéite: 2 gouttes sur un support oral, le mieux étant le miel, à laisser fondre dans la bouche, 3 fois par jour.

 Pour les enfants : 1 goutte 3 fois par jour.

( peut être associé à de l’Eucalyptus radié ou à du Romarin s.b.1.8 à cinéole)

  • Ulcère, diarrhée, colite: 1 à 2 gouttes dans un peu d’huile d’olive avant les repas.
  • Spasmes intestinaux: 1 à 2 gouttes pures ou diluées directement sur la zone au  moment de la douleur.
  • Douleurs des règles: 1 à 2 gouttes pures ou diluées directement sur la zone au  moment de la douleur.

Pour une colite très localisée,  masser avec 1 à 2 gouttes d’huile essentielle pure (avoir fait le test allergie avant). Si la zone est importante, diluer 3 à 4 gouttes dans une huile de massage. Le résultat est normalement très rapide.

Je peux témoigner de la disparition d’une colite( nerveuse ?) dans les 5 minutes qui ont suivi un court massage de la partie endolorie avec deux gouttes de cette huile.

  • Furoncle, panaris: 1 goutte pure en massage 3 fois par jour jusqu’à amélioration.
  • Mycose: 1 goutte pure en massage sur la zone, 3 fois par jour jusqu’à             disparition.Si la mycose est importante, d’autres huiles seront sans doute plus   appropriées.Voir l’article « Mycoses » dans la catégorie  » Les pathologies ».

Problèmes d’origine nerveuse.

  • Spasmophilie, anxiété, stress: 1 goutte en sublingual ou sur un support oral à répéter quand nécessaire + en olfaction à partir de flacon et / ou en friction, 1 goutte sur le plexus solaire.

Mon expérience

L’huile essentielle de Marjolaine à coquilles est une de mes trois huiles essentielles de base car elle a, sous ses airs simples, à plusieurs reprises, montré son efficacité tant sur le plan infectieux que nerveux et ainsi convaincu plus d’une personne.

MentheetlavandeLOGO

…………………………

Marjolaine à coquilles / Origanum majorana

Organe distillé: sommités fleuries

Principes actifs:  50% de terpènes et 50% d’alcools.
 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *