Eviter que toute la sphère ORL ne soit touchée

Vous connaissez certainement le syndrome du nez qui commence à couler ou à se boucher, qui continue par un rhume qui s’installe, une sinusite qui fait son apparition et enfin une otite qui en profite pour venir vous visiter elle aussi.

En effet si le rhume en soit n’a rien d’ennuyeux si ce n’est de vous obliger à vous moucher régulièrement et peut-être du coup d’irriter vos muqueuses, les bactéries à son origine et l’infection qu’il présente risque à terme de contaminer plus d’espace et du coup d’être un peu moins bénin.

En effet le problème ou l’une des caractéristiques  des pathologies ORL réside dans le fait que non seulement elle sont douloureuses et fatigantes mais surtout, si l’on n’y prend garde, elles risquent de se propager sur toute la sphère ORL et du coup devenir vraiment plus ennuyeuses.

Sans que cela ne devienne une angoisse il est malgré tout important de les surveiller et pour certaines, d’intervenir à leur début pour éviter qu’elles n’affectent d’autres parties non encore touchées.

Comment faire ?

C’est très simple. De nombreuses Huiles Essentielles vont nous aider à renforcer notre système immunitaire d’une part, à éliminer les bactéries ou le virus d’autre part.

Ravintsara, Saro, Marjolaine à coquilles, Romarin à cinéole, Eucalyptus radié, Thym à linalol, toutes ces Huiles Essentielles vont pouvoir intervenir de façon efficace.

Le Ravintsara ou le Saro, qui sont deux Huiles Essentielles très proches, pour stimuler l’immunité. En friction sur la plante des pieds et sur le plexus solaire, 1 goutte matin et soir.

Les autres pour renforcer le système immunitaire également mais aussi pour intervenir comme antibactériennes et antivirales.

L’Eucalyptus radié et le Romarin à cinéole sont particulièrement indiqués pour les rhumes, mais si vous n’avez que la Marjolaine à coquilles ou le Thym cela ira très bien. Il est juste intéressant de noter que ces Huiles Essentielles là sont plus chères et qu’il vaut peut-être mieux les garder pour des maux un peu plus spécifiques que le rhume.

Ceci dit comme j’aime à le préciser, vous choisirez exactement l’Huile Essentielle qui conviendra. Elle saura vous « appeler » 🙂

Voilà, vous voyez c’est assez simple en fait !

Vous avez aimé cet article ?

Faites-le suivre et likez ma page facebook !

https://www.facebook.com/mentheetlavande/

 

Important:

Toutes les informations données dans le cadre de cet article, comme dans celui de ce site, le sont à titre d’échange d’expérience et de connaissances.

Elles ne sauraient se substituer à l’avis d’un médecin si vous le jugez.

L’auteure décline toute responsabilité quand à une utilisation inappropriée et dangereuse de l’aromathérapie dans le cadre du quotidien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.