Face au poil incarné, l’huile essentielle de Lavande aspic

Lavande et abeilleUne propriété méconnue de l’huile essentielle de Lavande aspic: le poil incarné

 

Je vous ai déjà parlé de l’huile de Lavande aspic pour ses vertus antitoxiques bien appréciées, en particulier l’été pour apaiser boutons de moustiques ou autres guêpes.
Je vous en reparle aujourd’hui, avec un autre exemple concret de l’utilisation que l’on peut en faire et qui va, je pense vous intéresser…

Un poil qui ne pousse pas, on pourrait se dire « super, ce sera ça de moins à épiler ou à raser ! » Mais lorsque cela provoque une mini-infection cutanée, on aurait bien envie de s’en passer !

De quoi parle t-on ?

De ce phénomène difficilement explicable qui fait que certains de nos poils lorsqu’ils repoussent, que ce soit après une épilation ou un rasage, n’ont pas la force de percer le derme, restent sous la peau, et continuent à y pousser.

Parfois cela se passe sans encombres, mais très souvent, cette difficulté est à l’origine d’une inflammation et d’une infection, créant rougeurs, parfois pus, et  à terme, cicatrices disgracieuses.  Du petit point rouge sur les mollets, au bouton infecté, au maillot, vous l’aurez tous reconnu : le poil incarné !

Heureusement, l’huile essentielle de Lavande aspic va nous sauver la vie !

À appliquer pure sur l’endroit infecté ou diluée dans une huile végétale s’il s’agit d’une partie étendue.

La première étape est donc d’appliquer, 2 à 3 fois par jour, ou plus si nécessaire, l’HE de Lavande aspic, sur l’endroit infecté.

Puis, il est important « d’oublier » allègrement soit la petite rougeur, soit toute la surface, s’il s’agit d’une rougeur étendue comme très souvent au niveau du maillot. On évitera donc de triturer un éventuel bouton, on préférera largement, lui asséner une autre couche dhuile essentielle, en douceur!

Le ou les  bouton(s) vont s’assécher d’eux-mêmes au fil des applications, jusqu’à complétement disparaître en laissant apparaître le poil, qui poursuit sa croissance.

On peut alors l’épiler ou le raser, selon ses préférences, et ranger soigneusement ses aiguilles et autres ustensiles de chirurgie cutanée destructrice, si tentants pour ces poils au comportement contestataire.

Si vous n’avez pas d’huile essentielle de Lavande aspic, n’hésitez pas à essayer celle de Lavande vraie, il se pourrait largement que l’action soit très similaire. En effet ses propriétés antibactériennes, cicatrisantes et régénérantes devraient également pouvoir vous aider à traiter ces  malencontreux poils incarnés.

Deux huiles végétales bien adaptées pour ce problème: l’huile d’Amande douce, qui adoucit les inflammations et l’huile de Noyau d’abricot aux propriétés sensiblement identiques. Ceci dit toutes les autres huiles végétales font l’affaire.

 

Voilà, c’est tout simple! N’hésitez pas à faire part de vos remarques ou expériences dans les commentaires et n’oubliez pas de me dire, si pour vous, ce remède a marché !

LogoMetL

 

Vous avez aimé cet article ? Téléchargez le guide des « Cinq huiles essentielles que tous les parents devraient connaître ».Vous pourrez ainsi profiter tout de suite des bienfaits des huiles essentielles et recevoir gratuitement les nouveaux articles dans votre boîte aux lettres!

 

Important:

Toutes les informations données dans le cadre de cet article, comme dans celui de ce site, le sont à titre d’échange d’expérience et de connaissances.

Elles ne sauraient se substituer à l’avis d’un médecin si vous le jugez.

L’auteure décline toute responsabilité quand à une utilisation inappropriée et dangereuse de l’aromathérapie.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *