Premier Soleil, Premières Éruptions Allergiques, que faire ?

Voilà , depuis quelques jours maintenant et pour certains, depuis quelques semaines, le Printemps est vraiment bien là.

Les tulipes sont en fleur, le muguet, dans certaines régions est déjà  pratiquement fleuri et cela nous rend tout joyeux.

Tant mieux, nous avons besoin de soleil, nous avons besoin d’air, nous avons besoin de sortir !

Mais pour certains ces premières sorties au soleil ou en tous cas ces premières expositions ne sont pas toujours très agréables.

En effet leur peau, qui n’est plus habituée à ces expositions, réagit fortement, provoquant une sorte d’urticaire, non seulement disgracieux mais bien désagréable puisque provoquant des démangeaisons parfois très fortes.

Alors que faire ?

Ne pas sortir ? Ne pas s’exposer ?

Bien sûr que non !

En revanche plusieurs petites précautions vont pouvoir intervenir sur ces désagréments.

  • S’exposer progressivement

En effet le soleil représente pour certaines peaux délicates une véritable agression si on ne les y habitue pas petit à petit. C’est pourquoi elles réagissent un peu violemment.

Du coup on fera attention de ne s’exposer que quelques minutes pour commencer et sous un soleil léger en augmentant petit à petit le temps d’exposition tout en surveillant la réaction de la peau.

 

  • Profiter des bienfaits des Hydrolats

Mais outre ces précautions évidentes, on va pouvoir utiliser les Hydrolats d’une part pour préparer l’organisme à cette nouvelle habitude et d’autre part pour calmer les rougeurs et les démangeaisons le cas échéant.

Le meilleur Hydrolat dans ce cas sera celui de Matricaire appelée encore Camomille allemande ou Camomille bleue. 

Apaisant, anti-inflammatoire, anti-prurit, cet Hydrolat est en effet  indiqué pour tous les problèmes de peau et particulièrement ceux rencontrés face au soleil.

 

Comment faire ?

C’est très simple,

  • d’une part par voie orale, 1 cuillerée à soupe de cet Hydrolat dans un litre d’eau à boire tout au long de la journée pendant toute la période critique c’est à dire à peu près trois semaines. La voie orale permettra de limiter les réactions allergiques. 
  • d’autre part, par voie cutanée, en vaporisation ou avec une compresse sur les parties du corps concernées, tous les soirs après la douche.

Si les démangeaisons sont très fortes on peut faire cela matin et soir. Cet Hydrolat comme tous les autres ayant cette caractéristique d’intervenir tout en douceur. 

Pour les personnes qui se savent allergiques et qui n’ont pas encore eu l’occasion de s’exposer il est possible d’anticiper en utilisant la voie orale une semaine avant.

Attention nous parlons là bien de l’Hydrolat et non de l’Huile Essentielle qui elle ne peut être utilisée sans certaines précautions car elle est très forte !

Si vous souhaitez en savoir plus sur les Hydrolats vous avez toute l’information ici :

L’Hydrolat un Trésor de Douceur

Pour un Hydrolat de qualité je vous recommande celui proposé par Elise :

Hydrolat de Camomille matricaire bio

Vous pourrez en profiter pour visiter sa boutique et sa production !

 

Important :

Toutes les informations données dans le cadre de cet article, comme dans celui de ce site, le sont à titre d’échange d’expérience et de connaissances.

Elles ne sauraient se substituer à l’avis d’un médecin si vous le jugez.

L’auteure décline toute responsabilité quand à une utilisation inappropriée et dangereuse de l’aromathérapie dans le cadre du quotidien.

 

Vous avez aimé cet article ?

N’hésitez pas à le partager et à rejoindre notre communauté fb sur la page Menthe et Lavande pour recevoir toutes les informations futures.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *