Quelles huiles essentielles pour les sportifs ?

Anti-inflammatoires, antalgiques, anti-spasmodiques, anti-hématomes, cicatrisantes, les huiles essentielles regorgent de propriétés magnifiques pour préparer, calmer et  apaiser l’organisme dans le cadre des activités sportives. 

Voyons un peu de quelles huiles il s’agit.

 

L’ HE d’Eucalyptus citronné 

 

Antalgique, anti-inflammatoire, anti-spasmodique, fongicide, l’huile essentielle d’ Eucalyptus citronné agit sur tout problème inflammatoire d’une part, sur les mycoses d’autre part.

Elle est la bienvenue, pour intervenir sur les inflammations comme les tendinites ou les froissements musculaires, mais également sur les champignons comme le pied d’athlète dont le nom dit bien ce qu’il veut dire!

Elle est d’une grande efficacité seule,  mais celle-ci sera démultipliée si  vous l’associez à l’huile essentielle de Gaulthérie couchée.

 L’HE de Gaulthérie couchée 

L‘huile essentielle de Gaulthérie couchée est excellente pour  toutes les douleurs et problèmes tendineux et musculaires: oedèmes post-traumatiques,  tendinites, élongations, froissements musculaires, entorses, courbatures, crampes.

Pour tous ces traumatismes, un massage avec cette huile essentielle seule ou associée à celle d’Eucalyptus citronné  diluées dans une huile végétale si la zone à traiter est importante sera d’une grande efficacité.

Seul bémol, ce sont des huiles qui sentent un peu fort.

Exemple de synergie pour une élongation musculaire ou une tendinite:

HE d’Eucalyptus citronné: 2 gouttes

HE de Gaulthérie: 2 gouttes

Huile végétale: 5 gouttes

Par ailleurs, l’huile essentielle de Gaulthérie couchée a la spécificité de chauffer le muscle. On peut donc l’utiliser, en massage  en amont de l’activité sportive pour préparer les muscles et tendons qui seront le plus sollicités.

L’HE d’Hélichryse italienne 

Meilleure anti-hématome connue jusqu’ici, exceptionnelle anti-phlébitique et anti-douleurelle est indispensable pour stopper net tout début d’hématome  et aider à sa disparition si celui-ci n’a pu être traité sur le moment. 

Cette huile possède la qualité extrême de pouvoir être utilisée sur des plaies, ce qui permet d’intervenir sur le choc, pour éviter l’hématome, même si la peau a été lésée, provoquant une blessure de la peau et des muqueuses.

Elle aide par ailleurs à la cicatrisation, ce qui lui ajoute encore un atout!

  • Pour un choc, une contusion: 1 ou 2 gouttes pures le plus rapidement possible à renouveler 3 ou 4 fois toutes les 10 minutes. L’effet est très rapide et évitera la formation de l’hématome.
  • Pour un choc avec plaie ouverte: 1 à plusieurs gouttes pures toutes les 10 minutes pour stopper la formation de l’hématome, après avoir  désinfecté avec l’huile essentielle de Lavande, 1 à 2 gouttes 3  à 4 fois par jour pour faciliter la cicatrisation pendant 2 à 3 jours.

L’HE de Lavande fine

Antispasmodique, antalgique, cicatrisante, antiseptique, calmante, l’HE de Lavande fine permet d’intervenir sur les blessures et les plaies afin de les désinfecter et d’aider à la cicatrisation, sur les brûlures, par le feu  mais également du fait de frottement comme une chute sur le goudron, et enfin sur les mycoses.

De plus elle est calmante, ce qui peut être très utile en cas de choc et donc de traumatisme physique mais également psychologique.

On peut, nous l’avons vu,  l’associer en synergie avec de l’Hélichryse par exemple en cas de plaie ouverte. Elle interviendra comme anti- infectieux, tandis que l’Hélichryse agira sur l’hématome.

Ou s’en servir pour calmer et apaiser avec 1 à 2 gouttes sur les poignets ou le plexus sacré pour apaiser et calmer.

 

Après le sport

Même si aucun  » accident » n’a eu lieu au cours de l’activité, il arrive souvent que le corps présente quelques difficultés à récupérer comme  des bleus persistants,  des crampes ou des courbatures.

  • Pour tout ce qui est hématome,  l’huile essentielle d’ Hélichryse italienne,  associée en massage à de l’huile essentielle de Menthe poivrée, supprimera la douleur et le fera disparaître petit à petit.
  • En ce qui concerne les courbatures, les huiles essentielles d’Eucalyptus citronné et de Gaulthérie, seules ou ensemble,  en massage avec une  huile végétale aideront grandement.

Si vous n’avez ni l’une ni l’autre, l’huile essentielle de Lavande fine fera tout à fait l’affaire également.

Pour tout ce qui concerne les traumatismes ayant donné lieu à un soin durant l’activité, élongation, entorse, froissement musculaire, continuer les soins tels que commencés, 2 à 3 fois par jour jusqu’à amélioration.

Les huiles végétales de dilution

Toues les huiles végétales sont de bonnes bases de dilution.

Cependant, pour une action encore plus efficace:

Pour la préparation:

L’huile végétale de Macadamia

C’est une huile aux propriétés circulatoires, nourrissantes, et protectrices de la peau, dont le grand avantage est de ne pas laisser d’impression de gras.  

Pendant l’activité:

L’huile végétale  d’Arnica

Antalgique, elle est également très efficace sur les bleus, hématomes et contractures.

Attention ! elle ne doit pas être utilisée sur les plaies.

Après l’activité:

Le Macérat huileux de Millepertuis

Décongestionnant,  anti-inflammatoire, antalgique, cicatrisant, il aide à soigner tous les traumatismes et brûlures. Attention! il est photosensibilisant, il ne faut donc pas l’employer avant une exposition au soleil.

Mon expérience

Vous le voyez les huiles essentielles sont vraiment d’un grand secours pour toutes les activités sportives. Si vous avez à la maison des adolescents particulièrement actifs en ce domaine vous ne serez pas déçus de vous les procurer.

Bien évidemment toutes ces indications ne remplacent pas l’avis d’un médecin.Elle sont là pour aider au soin, mais si le traumatisme est important, la première chose à faire est d’aller prendre un avis médical.

LogoMetL

…………………………

Eucalyptus citronné: Eucalyptus citiodora

Gaulthérie couchée: Gaulthéria procumbens

Hélichryse italienne: Hélichrysum italicum

Lavande officinale  ou  vraie  ou fine: Lavandula angustifolia

…………………………

 

Sources bibliographiques:

« LES HUILES ESSENTIELLES  Médecine d’avenir »

du Docteur Jean-Pierre Willem . Editions du  Dauphin

« l’aromathérapie exactement »

de Pierre Franchomme, Roger Jollois, Danièl Penoël . Editions Roger Jollois

« L’AROMATHÉRAPIE : Se soigner par les huiles essentielles« 

Dominique Baudoux Editions Amyris

 » MA BIBLE DES HUILES ESSENTIELLES« 

Danièle Festy. Quotidien malin éditions

Important: les indications données dans le cadre de cet article le sont à titre d’informations, d’échange de connaissances et d’expérience. Elles ne constituent en aucun cas une prescription. Si vous avez un doute quelconque, adressez-vous à votre médecin.

Vous avez aimé cet article ?

Abonnez-vous à la newsletter (dans la colonne de droite) et vous recevrez les nouveaux articles gratuitement dans votre boite aux lettres !

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *