Restrictions et précautions à prendre pour utiliser les huiles essentielles

grèce 2014 190

 Les huiles essentielles, bien sûr, mais.

L’efficacité des huiles essentielles provient en particulier de leur forte concentration en principes actifs qui peuvent les rendent dans quelques cas potentiellement toxiques. Il est important de suivre ces règles simples pour éviter tout effet secondaire nocif et tout danger.

Ces règles concernent:

  • Les personnes

  • Les toxicités potentielles des huiles elles-mêmes

  • Les voies d’administration

  • Les posologies

  • Le choix des huiles

  • Quelques règles générales

Quelles sont les restrictions au niveau des personnes?

  • Les femmes enceintes et allaitantes

Aucune huile essentielle durant les trois premiers mois de la grossesse.

Pour la suite de la grossesse et le temps de l’allaitement quelques huiles sont compatibles, mais selon des modes d’administration et des posologies bien particulières. L’avis d’un aromathérapeute est absolument indispensable.

  • Les personnes allergiques

Pour toute personne sensible ou qui souffre d’une allergie, faire:

le test du pli du coude

  • Les enfants

Les huiles essentielles sont très intéressantes pour les enfants. Il en existe de très douces que l’on peu utiliser très tôt, d’autres pour lesquelles il faut attendre que l’enfant ait 5 ou 6 ans.

Il est donc important, avant d’utiliser une huile essentielle avec un enfant, surtout par voie orale, de se renseigner sur les contraintes qui y sont liées.

Quelles sont les précautions par rapport à la toxicité potentielle de certaines huiles?

  • Les huiles photosensibilisantes

Ce sont, toutes les essences des zestes de Citrus: Citron, Orange, Mandarine, Lime Pamplemousse, Hystrix, ainsi que Khella et Angelica. Ne pas les mettre sur la peau avant une exposition au soleil, elles provoqueraient des taches pigmentaires. Attendre au moins 6 heures. La voie orale doit être préférée mais sans exagération car elle a potentiellement à un degré bien moindre les même effets.

  • Les huiles dermocaustiques

Certaines huiles sont irritantes pour la peau, il faudra alors les diluer dans de l’huile végétale, 20% d’HE pour 80% d’HV en général. Il est donc très important avant toute utilisation de se renseigner sur la posologie et le mode d’application.

  • Les huiles hépatotoxiques ou néphrotoxiques

Quelques huiles, utilisées sur de longues périodes, peuvent présenter une toxicité pour le foie ou les reins. Mais ce problème concerne l’utilisation d’une huile essentielle sur du long terme. Il faudra alors l’ associer à une autre ,protectrice du foie ou adapter le traitement en durée ou en doses. Là aussi il faut suivre les indications qui sont toujours précisées pour ces quelques huiles essentielles.

Ces précisions ayant été apportées sachez que pour commencer en aromathérapie vous avez à votre disposition toute une gamme d’huiles essentielles dénuées de toute toxicité qui vous permettront de répondre à de très nombreux besoins.

Quelles sont les précautions par rapport aux modes d’administration?

  • ! NE pas: injecter des huiles essentielles en intraveineuse ou intramusculaire.
  • ! NE pas utiliser les huiles essentielles pures dans le nez, les oreilles ou sur les zones ana-génitales. Sur ces zones il faut les diluer à 10% au moins.
  • ! NE pas mettre d’huile essentielle ( pure ou diluée) dans les yeux. Si cela arrive, rincer sous l’eau courante pendant 5 minutes.
  • ! NE pas utiliser d’ aérosols d’huile essentielle chez les personnes allergiques ou asthmatiques.

Il faut: pour toute personne allergique, faire le test du pli du coude indiqué plus haut.

Il faut: diluer certaines huiles, qui sinon sont agressives. Il faut donc suivre les indications préconisées pour chaque huile.

Quelles sont les précautions nécessaires par rapport à la posologie?

Les huiles essentielles sont très concentrées et de ce fait ne demandent pas à être utilisées en grande quantité ni sur du long terme pour être efficaces.

D’une façon générale, la posologie consistera donc en quelques gouttes sur un laps de temps court ou relativement court.

Non seulement il est inutile, mais il est contre productif, voir dangereux d’utiliser plus de gouttes qu’indiqué dans la posologie, en particulier pour la prise d’huiles essentielles par voie orale.

Pour les formes aiguës: l’efficacité de l’huile essentielle se vérifie très vite. Si aucune amélioration n’est constatée le lendemain de la première prise ou application, cela signifie qu’il faut revoir le diagnostic et donc la prescription.

Pour les formes chroniques, le traitement sera plus long et nécessitera le suivi d’un aromathérapeute.

Quelles précautions  prendre pour choisir ses huiles essentielles ?

Il est important de choisir des huiles essentielles qui respectent les critères de qualité indispensables. Pour cela rendez-vous ici: « Choisir ses huiles essentielles: comment être sûr de leur qualité? »

Deux dernières règles importantes !

Dans tous les cas il faut:

  • Se laver les mains après toute manipulation d’huile essentielle. Cela évite les risques de s’en mettre dans les yeux ou sur les muqueuses fragiles lors de frottements involontaires.
  • Ne pas laisser les flacons d’huile essentielle à la portée des enfants.

En cas d’absorption importante d’huile essentielle, se rendre à l’hôpital ou au centre anti-poison.

Les différentes voies d’administration

LogoMetL

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *