Lorsque les huiles essentielles font fi des virus ou des bactéries qui encombrent nos bronches.

 

Inhaling with herbs

 

Ravintsara

Niaouli 

Eucalyptus radié 

Myrte  

L’hiver est avancé.

Vous l’avez passé, relativement bien pour le moment, malheureusement les virus sont encore présents, les alternances chaud /froid aussi, qui leur permettent, tout comme aux bactéries, de fourmiller tout autour de vous. 

Et voilà!

Une petite baisse immunitaire et vous sentez votre nez, puis votre gorge, avec une toux plutôt sèche et enfin vos poumons qui commencent à être encombrés et une toux qui devient plus grasse.Vous passez par quelques épisodes un peu fiévreux. Pas vraiment au fond de votre lit, vous ne savez pas trop ce que c’est mais vous êtes malgré tout bien fatigué.

Alors que faire ?  

  •   Il se peut que ce soit la grippe.

En fonction de votre organisme, celle-ci va se manifester de différentes façons.

  •   Il se peut que ce soit, comme dans 95% des cas,  une bronchite d’origine virale, due à ce que l’on appelle le rhinovirus. Le rhinovirus, se reproduit dans le nez, descend dans la gorge puis dans les bronches.
  •  Mais il se peut aussi que vous soyez victime d’ une infection bactérienne.

Pour plus de précisions concernant le phénomène de la bronchite   vous pouvez vous reporter à la lettre, très intéressante de

« Santé nature innovation de Jean-Marc Dupuis: 

http://www.santenatureinnovation.com/thym-et-radis-noir-contre-la-bronchite/.

  • Il n’est pas toujours facile de savoir quelle est la véritable origine de cette bronchite qui vous encombre, c’est le cas de le dire.

Les huiles essentielles vont vous aider de façon très intéressante puisque, antivirales et antibactériennes elles traiteront le virus si c’est nécessaire, la bactérie s’il s’agit plutôt de cela.

Par ailleurs, afin d’aider les bronches à se libérer, vous y  associerez des huiles essentielles anticatarrhales, mucolytiques et expectorantes.

De plus, comme il est important d’intervenir rapidement et relativement fort, les meilleures voies d’administration seront, la voie rectale, avec des suppositoires que vous demanderez à votre pharmacien et la voie cutanée en massage sur le thorax et le haut du dos, éventuellement associée à la voie respiratoire.

Voici une formule qui fonctionne bien

  • En suppositoire:

Ravintsara ; Niaouli;  Myrte verte;  Eucalyptus radié

50 mg de chaque  pour un suppositoire de 3 g.

A commander chez votre pharmacien et à prendre 3 fois par jour.

Toutes les pharmacies ne réalisent pas les suppositoires sur commande, en revanche, certaines en proposent, déjà prêts, selon leur propre formule. En général ils sont efficaces, mais vérifiez bien qu’ils contiennent, des huiles essentielles antivirales et antibactériennes, comme le Ravintsara ou le Niaouli et pas uniquement des huiles essentielles expectorantes. Même si celles-ci ont des propriétés anti-bactériennes en général.

  • Par voie cutanée:

Eucalyptus globulus et Eucalyptus radié

2 gouttes de chaque diluées dans une huile végétale, en massage sur le thorax et le haut du dos 2 à 3 fois par jour pendant 4 jours.

Toutes les huiles végétales peuvent servir de base de massage, mais si vous souhaitez augmenter l’efficacité du traitement, vous pouvez utiliser le macérât huileux de Millepertuis, décongestionnant, et anti-inflammatoire ou l’huile de Macadamia qui, particulièrement pénétrante, transporte les principes actifs de façon très efficace.

  • Par voie respiratoire ( facultatif):

Eucalyptus globulus 1 goutte+Eucalyptus radié:

1 goutte de chaque diluées dans un solvant ( Disper, Solubol ou autre, que vous pouvez trouver en pharmacie) en inhalation dans un grand bol d’eau bouillante, 1 à 2 fois par jour.

 

 

Dernier conseil: n’oubliez pas de boire beaucoup, beaucoup, d’eau, de thé, de tisanes, afin d’aider à l’élimination et de réduire laitages et céréales qui provoquent la production d’humus. Je vous souhaite un prompt rétablissement. N’hésitez pas à me faire savoir si ces conseils vous ont été utiles!

Voilà.

Encore une fois, tout en ayant l’énorme avantage de renforcer notre système immunitaire, les huiles essentielles  font, là encore, preuve de beaucoup d’efficacité pour contrer virus et bactéries ! 

LogoMetL

 

Eucalyptus globuleux / Eucalyptus globulus

Eucalyptus radié / Eucalyptus radiata

Myrte verte / Myrtus communis cineoliferum

Niaouli / Melaleuca quinquenervia

Ravinstara / Cinnanomum camphora cineoliferum

Important:

Toutes les informations données dans le cadre de cet article, comme dans celui de ce site, le sont à titre d’échange d’expérience et de connaissances.

Elles ne sauraient se substituer à l’avis d’un médecin si vous le jugez.

L’auteure décline toute responsabilité quand à une utilisation inappropriée et dangereuse de l’aromathérapie.

 

Sans être vraiment dangereuse, à ses débuts, la bronchite n’est pas une pathologie anodine. Si vous pensez qu’il vaut mieux consulter, n’hésitez pas à le faire !

 

 

Vous avez aimé cet article ?

Téléchargez le guide des

Cinq huiles essentielles que tout le monde devrait connaître.

Vous pourrez ainsi profiter tout de suite des bienfaits des huiles essentielles et recevoir gratuitement les nouveaux articles dans votre boîte aux lettres!

Référencement gratuit

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *