Trois huiles essentielles, essentielles pour l’été

beach-84533_640

 

 

Comme promis, suite à mon article sur les huiles essentielles pour

« contrer les attaques des insectes »,

je vous propose ici une courte liste de trois huiles essentielles qui me paraissent les plus importantes à avoir avec vous durant l’été en plus de celles préconisées dans l’article précédent:

Cinq huiles essentielles pour vivre en paix avec les insectes cet été ».

Nous en rajouterons deux, que vous intégrerez, ou pas à votre trousse, en fonction de vos besoins.

Nous avons déjà compris, que, par rapport aux insectes, nous pouvions utiliser cinq huiles essentielles qui sont:

HE de Lavande fine ou aspic

HE de Géranium odorant

HE de Eucalyptus citronné

HE de Palmarosa

HE de Citronelle

Voir l’article

 » Cinq huiles essentielles pour vivre en paix avec les insectes cet été ».

Toutes ces huiles vont bien nous servir, pour d’autres causes.

  • Avec l’ HE de Lavande fine vous allez pouvoir calmer les brûlures et les coups de soleil.

Pour une petite brûlure, une ou deux gouttes d’ HE pure directement sur la zone, toutes les 10 minutes.

Sur les coups de soleil, 2 gouttes d’ HE  diluées dans une grande cuillerée à soupe d’huile végétale, comme celle de Noyau d’abricot, ou une autre à étendre dès que possible sur la zone.

  • Avec l’ HE de Lavande fine et celle de Géranium odorant, vous allez pouvoir intervenir sur les petites plaies, et blessures comme les égratignures, les petites coupures, pour éviter qu’elles ne s’infectent. Quelques gouttes pures de l’une ou de l’autre, deux à trois fois par jour en fonction de l’amélioration.
  • Avec l’ HE d’Eucalyptus citronné, vous allez aider à apaiser et réparer des problèmes musculo-tendineux. Diluée à 50% en massage sur la zone, deux à trois fois par jour.
  • Avec l’ HE de Lavande fine vous allez également calmer des crampes et des spasmes. Diluée à 50%, en massage sur la zone, deux à trois fois par jour.
  • L’ HE de Palmarosa, nous l’avons vu, vous aidera à intervenir sur une transpiration excessive ou à l’odeur forte. Une à deux gouttes sous les aisselles.

Mais pour compléter ces petites liste, trois autres huiles essentielles que j’emporte toujours en vacances.

  • L’ HE d’ Hélichryse italienne qui vous servira en cas de choc et de traumatisme, pour éviter la formation d’un hématome. Quelques gouttes directement sur la zone impactée ou sur la plaie, si l’impact en a provoqué une, à renouveler toutes les 10 minutes. L’intérêt de cette HE est qu’elle désinfecte et aide à cicatriser. En revanche elle est chère, je vous conseille donc de ne l’utiliser que pour de réels gros chocs et non pour de petites égratignures. Ne lésinez pas sur la qualité non plus. Demandez bien l’ Hélichryse italienne de Corse et non celle des Balkans, qui n’a pas du tout la même efficacité.
  • L’ HE de Marjolaine à coquilles, ou de Thym à linalol,  la première est moins chère, qui interviendront tout en douceur mais avec efficacité sur des débuts de rhume ou de petites pathologies ORL. Si vous ou vos proches sont sujets aux angines je vous conseilles le Thym.
  • L‘ HE d’Origan compact pour des pathologies infectieuses plus fortes, telles que diarrhée infectieuse sévère ou pathologie ORL ennuyeuse également ou  en cas de cystite avérée aussi par exemple. Attention cette HE est très très efficace, mais également très très forte. Avant de vous en servir regardez bien les conseils donnés sur sa fiche. Il faut absolument la diluer beaucoup. Il n’y a qu’une situation où je ne la dilue pas, c’est en cas de panaris, ou je l’utilise pure, en massage, directement sur la zone. Elle intervient directement et rapidement sur les bactéries et règle le problème souvent en une seule fois. En revanche, faites attention de bien vous laver la main qui aura masser, pour éviter de vous frotter les yeux ou toute autre partie du corps avec. Votre peau n’aimerait pas du tout !

Voilà donc les trois huiles essentielles que j’emmène toujours.

Vous pouvez y ajouter:

  • L’ HE de Menthe poivrée, pour le mal des transports, pour des petites nausées ou petits problèmes digestifs, ou pour rafraîchir les jambes par exemple, en cas de chaleur intense. A prendre dans ces cas-là en massage, diluée à 80%. Pour le reste ce sera plutôt en respirant directement au flacon ou sur un support ( sucre, miel, huile) 1 goutte. Cette huile essentielle vous servira également pour apaiser un coup si vous n’avez pas d’ Hélichryse sous la main. Attention à son effet glaçant que l’on ne sent pas tout de suite. N’en mettez pas trop, vous vous en voudriez!
  • L‘ HE de Gaulthérie couchée si vous partez faire des sports potentiellement traumatisants. C’est une HE qui complète à merveille l’ HE de d’Eucalyptus citronné pour tous les traumatismes du sport.

Voilà, vous avez avec ces HE tout ce qu’il vous faut pour partir sans souci. Attention l’huile essentielle d’Origan compact ne s’utilise pas avec les enfants! Vous prendrez, pour la remplacer, la Marjolaine ou le Thym à linalol. L’huile essentielle de Gaulthérie également n’est pas recommandée.

Les huiles essentielles d’ Hélichryse italienne et de Menthe poivrée, ne s’utiliseront que dans des cas de fort traumatisme, sur une zone très réduite et sur un temps court. De toute façon l’efficacité est telle qu’elle ne met vraiment pas longtemps à se faire remarquer. Souvent en une heure l’effet est là.

Vous l’aurez remarqué, je n’ai absolument parlé des Huiles essentielles d’agrumes qui sont pourtant bien agréables. Je vous conseille vivement de les oublier pendant l’été. En effet comme elles sont photosensibilisantes, elles risqueraient de vous causer des dommages importants sur votre jolie peau bronzée.

Très bel été et très belles vacances à vous!

 

MentheetlavandeLOGO

Vous avez aimé cet article ?

Téléchargez gratuitement mon livre:

 « Cinq huiles essentielles que tous les parents devraient connaître »

Vous pourrez ainsi profiter tout de suite des bienfaits des huiles essentielles et recevoir directement les nouveaux articles dans votre boîte aux lettres! Ou inscrivez-vous sur la newsletter pour recevoir toutes les informations et les nouveaux articles.

Important:

Toutes les informations données dans le cadre de cet article, comme dans celui de ce site, le sont à titre d’échange d’expérience et de connaissances.

Elles ne sauraient se substituer à l’avis d’un médecin si vous le jugez.

L’auteure décline toute responsabilité quand à une utilisation inappropriée et dangereuse de l’aromathérapie dans le cadre du quotidien.

Si vous ne l’avez pas encore fait, je vous conseille, avant toute utilisation d’huile essentielle, de vous référer à la page: Pour commencer.

3 comments

  • Peladan

    Bonjour,
    merci pour ces articles et toutes ces infos…
    Dans celui sur les 5 HE anti insectes, vous parlez de Géranium Rosat, et dans celui-ci, vous reprenez en parlant de Géranium Odorant, lequel utiliser et dans quel cas, svp?

    Merci beaucoup encore
    JMichel

    • admin

      Bonjour Jean-Michel,
      mille excuses pour cette réponse tardive. Les deux vont bien et ne sont pas très différents.
      Le géranium odorant est juste un peu plus fin au niveau de la senteur. mais c’est assez subtile!

    • admin

      Bonjour Jean-Michel,
      les deux vont bien. Le géranium odorant est un peu plus suave, mais leurs caractéristiques sont très proches. li n’y a pas autant de différences entre eux qu’entre deux Romarins ou deux Thyms par exemple.
      Bonne journée !
      Bien cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *