Velouté Butternut / Poireaux

Petit velouté bien goûteux pour permettre au foie et à tout le système digestif de se reposer après des repas un peu copieux !

Ingrédients :

  • 500 g de Butternut
  • 3 Poireaux
  • 3 gousses d’Ail
  • 1/2 l d’eau
  • un bouquet de Persil ou de Coriandre
  • Sel, mélange des Cinq baies
  • huile essentielle de Carotte ou de Romarin à verbénone
  • huile d’Olive ou crème Soja ( facultatif)

Afin de préparer un velouté à la fois léger, savoureux et nutritif,  le mieux est de faire cuire tous les aliments dans un cuit vapeur.

Les mixer avec l’eau bien chaude.

Saler, poivrer avec le mélange des Cinq Baies

Ajouter 1 à 2 gouttes  d’huile essentielle de Carotte ou de Romarin à verbénone.

Servir dans les assiettes. Décorer avec une petite branche de Persil ou de Coriandre en fonction du goût.

On peut, si on le souhaite, ajouter une petite cuillerée d’huile d’Olive ou de crème de Soja, mais ce n’est pas du tout obligatoire.

Ce velouté en lui-même est déjà détoxifiant, en particulier grâce aux poireaux et à l’ail mais les deux huiles essentielles vont renforcer son action.

Ce sont en effet deux huiles essentielles connues pour leur action sur le foie, la vésicule biliaire et le pancréas.

Ces deux huiles essentielles ont une saveur forte.Il ne faut donc pas en mettre beaucoup.

Pour avoir une action efficace les huiles essentielles ne doivent pas être chauffées, c’est pourquoi elles seront mélangées au potage au dernier moment.

 

Attention, ces deux huiles essentielles sont interdites aux femmes enceintes et aux enfants.

Même si la dose proposée ne représente pas de danger, on évitera !

 

Bon appétit !

 

Carotte ( semences) / Daucus Carota

Romarin à verbénone / Rosmarinus officinalis verbenoniferum

 

Important:

Toutes les informations données dans le cadre de cet article, comme dans celui de ce site, le sont à titre d’échange d’expérience et de connaissances.

Elles ne sauraient se substituer à l’avis d’un médecin si vous le jugez opportun.

L’auteure décline toute responsabilité quand à une utilisation inappropriée et dangereuse de l’aromathérapie dans le cadre du quotidien.