Search Results for: hydrolats

Des émonctoires en forme, les étapes simples mais indispensables, les Hydrolats et les Huiles Essentielles

 

Une cure de détoxification peut demander plus ou moins de travail à l’organisme et le fatiguer plus qu’autre chose si l’on ne suit pas certaines étapes.

Il est important de ne pas vouloir tout faire en même temps et de laisser l’organisme éliminer tranquillement.

Pour ce faire on choisira de stimuler d’abord :

 

  • La sphère intestinale
  • La sphère hépatobiliaire puis,
  • Les reins et la peau

Ceci pour éviter une surcharge de la sphère rénale et des problématiques cutanées qui pourraient advenir si le travail de drainage de la peau était trop stimulé alors que le corps est encrassé.

 

1.Epurer les intestins

 

 

Le foie, organe clé, qui possède plusieurs centaines de fonctions et les intestinsparce qu’ils fournissent un gros travail d’évacuation des déchets.

Quelques astuces de l’Aromathérapie pour vous aider :

Avec les Hydrolats : Dans son ouvrage : « Hydrolathérapie , guérir avec les eaux subtiles des plantes », Lydia Bosson préconise les hydrolats de :

  • Basilic doux à linalol
  • Bergamote
  • Achillée Millefeuille

Une cuillerée à soupe du mélange dans une tasse d’eau chaude ou un peu de jus de pomme à prendre avant les repas.

Avec les Huiles Essentielles

  • HE de Gingembre
  • He de Coriandre
  • He de Basilic exotique 

Une à deux gouttes de l’une ou de l’autre dans une cuillerée à café d’huile végétale ou de gel d’Aloe vera en massage sur la sphère intestinale deux à trois fois par jour.

2. Drainer la sphère hépato-biliaire 

 

Lorsque le foie et la vésicule biliaire ne fonctionnent pas bien, plusieurs symptômes peuvent apparaître tels: migraines, surtout après les repas,  nausées, intolérance aux graisses, douleurs au niveau du foie, teint jaunâtre.

Comment renforcer cette sphène hépatobiliaire afin qu’elle fonctionne bien ?

Légumes et fruits

Certains fruits et légumes peuvent aider le drainage du foie et de la vésicule biliaire.

  • l’artichaut
  • le radis noir ( râpé seul, avec un peu de sel d’huile d’olive et de citron, ou mélangé aux salades)
  • le pissenlit, en salade.
  • le citron: en jus tous les matins pendant 15 jours. Attention cette cure n’est pas recommandée pour les personnes dont le terrain est acide. Dans le doute, préférez les légumes cités plus haut.

Tous ces légumes, excellents ainsi cuisinés, sont normalement présents sur les étals, et il ne faut pas s’en priver.

Mais si vous n’en trouvez pas, vous pouvez les consommer sous forme d’ampoules que l’on trouve en pharmacie ou dans les magasins bio.

Pour une action en profondeur, il est recommandé de compléter avec des plantes médicinales.

Plantes médicinales

Trois modes d’utilisation sont possibles:

1) en tisanes

2) en gélules, jus ou teintures mère

3) en Huiles Essentielles et Hydrolats

Les tisanes et autres supports sont tout à fait intéressants, mais je vais me concentrer sur les Hydrolats et les Huiles Essentielles, dont j’aime l’efficacité et la facilité d’utilisation.

Avec les Hydrolats

Avant de demander plus de travail à un organe un peu fatigué, il est indispensable de le fortifier. Les Hydrolats vont nous y aider.

De nombreux Hydrolats sont intéressants pour renforcer la sphère hépatobiliaire et l’activer. En voici deux parmi les plus connus :

  • L’Hydrolat de Romarin à verbénone : régénérant du foie, de la vésicule biliaire, du pancréas.
  • L’Hydrolat de Ledon du Groenland, régénérateur hépatique, pancréatique et rénal, décongestionnant

A prendre en cure, une cuillerée à soupe dans un litre d’eau à boire tout au long de la journée.

Avec les Huiles Essentielles

Plusieurs Huiles Essentielles peuvent intervenir de façon très efficace pour drainer le foie et la vésicule biliaire:

  • l’Essence de Citron jaune / Citrus limonum, dépurative hépatique
  • L’Huile Essentielle de Menthe poivrée / Mentha piperita recontsituante de la cellule hépatique
  • l’Huile Essentielle de Romarin à verbénone (ABV) / Rosmarinus officinalis, régulatrice hépatique

Une goutte sur un peu d’huile d’olive tous les matins

Deux autres Huiles Essentielles pourraient être utilisées : celle de Carotte cultivée et l’Huile Essentielle de Ledon du Groenland mais celles-ci ont également une action dépurative sur les reins, nous les garderons donc pour la suite.

 

Ces conseils sont bien évidemment contre-indiqués en cas de grossesse, d’allaitement et pour les enfants.

Il est possible que cette cure de détoxication vous provoque quelques  petits désagréments,  maux de tête, par exemple, c’est  signe que le corps se détoxifie, essayez de ne pas prendre d’anti-douleurs chimiques ! Si les douleurs sont importantes, utilisez l’Huile Essentielle de Menthe poivrée pour les soulager.

Cela peut également provoquer du fait d’un transit plus « fluide », un peu de diarrhée. Il vous suffit alors d’adopter votre alimentation mais c’est pareil, ne prenez pas de médicament pour la stopper, cela annihilerait tout le processus.

3. Renforcer et drainer la sphère rénale

 

Les reins sont sensés garantir l’épuration du sang, dont les déchets sont éliminés par l’urine.

Lorsque ceux-ci fonctionnent mal, la fréquence des mixions est peu importante, moins de cinq par jour, signe que l’organisme n’élimine pas assez, les urines ne sont pas très colorées, indiquant qu’elles contiennent peu de déchets.

Le rein est chargé d’éliminer les déchets apportés par le sang via les deux artères rénales.

L’urine est le résultat de cette filtration. elle est constituée de 95% d’eau et de 5% de déchets organiques comme l’urée et l’acide urique.

La qualité de l’épuration dépend de plusieurs critères :

    • la qualité de la membrane filtrante
    • la concentration et la nature des déchets : La première partie de votre cure DETOX a déjà éliminé quelques déchets.
    • la pression et le débit sanguins : une forte pression sanguine stimule les reins.
    • le volume sanguin et la vitesse de circulation du sang 
  • la température : les reins éliminent beaucoup mieux dans une température proche de 40°.
  • Des déchets oxygénés sont moins nocifs, car moins acides et plus faciles à éliminer.

Vous commencez à comprendre  que plusieurs possibilités s’offrent à vous, pour aider ce drainage rénal.

  •  La cure d’eau

Comme nous l’avons compris, plus vous sollicitez vos reins plus ils éliminent.

Le volume du sang devant rester stable, un gros apport de liquide,  stimule les reins  pour qu’ils  éliminent, via les urines, le surplus de liquide et donc le surplus de déchets. Le meilleur moyen est donc de continuer à boire plus que le corps ne le nécessite afin qu’il élimine ce surplus.

En fonction des possibilités au niveau de vos activités,  buvez de l’eau dès que vous le pouvez. Le minimum étant de 2 litres  par jour.

La chaleur aidant au travail rénal essayez de boire chaud.

Notez que le principe de la tasse d’eau chaude est très connue pour toutes ses vertus.

Et pour la potentialiser nous allons y ajouter les Hydrolats suivants :

  • L’Hydrolat de Carotte qui stimule le foie, le pancréas mais possède également des propriétés diurétiques qui nous intéressent.
  • L’Hydrolat de Cassis qui favorise l’élimination de l’acide urique et des lithiases urinaires.
  •  L’activité physique

Comme pour les drainages précédents, l’activité physique, augmentera votre pression sanguine, la chaleur de votre corps et l’oxygénation des déchets. On aurait tort de s’en priver!

  •  Les légumes 
  • le chou
  • le fenouil
  • l’oignon
  • le poireau
  • l’ortie

Tous ces légumes peuvent être consommés crus en salade, cuits, ou en décoction pour les trois derniers.

Mettre le légume entier dans 1/2 l d’eau et laisser bouillir entre 10 minutes pour le fenouil, 15 pour l’oignon et 30 pour le poireau. Filtrer et boire petit à petit.

 

  •  Les fruits
  • les cerises
  • les pêches
  • les pommes
  • le pamplemousse

Ces fruits, parmi d’autres sont diurétiques. Profitez de ceux qui se trouvent sur les étals de votre marché et non de ceux qui arrivent du bout du monde.

4. Penser à aider la peau dans son rôle de détoxification

La peau est le quatrième émonctoire particulièrement important à aider dans son travail.

C’ est un organe, vasculaire, contractile et nerveux qui entre en vibration avec les influences  extérieures. Toute stimulation et sollicitation  influence grandement l’élimination.

  • La friction sèche

Pour  stimuler la peau et supprimer les déchets. 

Avec un gant de crin ou une serviette assez rêche, frottez sur la plus grande partie du corps possible, quelques minutes, de préférence le matin, sur une peau sèche.

Si vous n’ en n’avez pas l’habitude, ne frottez pas trop fort les premières fois, puis accentuez au fur et à mesure des jours. Cette friction peut se faire tous les jours. Il est fort possible d’ailleurs, qu’une fois que vous aurez connu le bien-être qu’elle procure, vous y reveniez facilement.

  • Le bain chaud

Très efficace pour activer la peau grâce à une grosse sudation, il intensifie les métabolismes et accélère les échanges ce qui permet une bonne élimination.

On peut prendre un bain tous les jours pendant 2 à 3 semaines ou tous les 2 ou 3 jours pendant plusieurs mois. Le bain  se prend généralement le soir.

Le principe est de préparer un bain à 37° et une fois dedans de monter la température le plus possible, tout en restant dans une zone où l’on est à l’aise. il ne s’agit pas de se brûler ou d’avoir de mauvaises sensations. Ceci pendant une vingtaine de minutes ou plus si cela vous dit.

Deux bémols pour ce protocole.

Pour les personnes qui ont une tendance à un relâchement des tissus, ne pas rester trop longtemps et  terminer par une douche d’eau froide.

Pour celles atteintes de varices, faire un essai mais s’il semble amplifier le problème, ce qui ne sera pas forcément le cas, renoncer.

  •  Le sauna et/ou le hammam

Tout le monde connaît ces deux méthodes. Ne pas oublier de se rincer à l’eau froide, cela favorisera encore mieux les échanges.

  • L’exercice physique intense

Comme  vous l’avez compris, la sudation est une des meilleures méthodes d’élimination.

Une activité physique qui vous fait transpirer sera donc la bienvenue !

Vous avez maintenant quelques bonnes connaissances pour mettre en place votre cure de détoxification.

 

Si vous souhaitez être guidé dans la mise en place de cette détox saisonnière, profitez de la mini-formation AromaPrintemps, qui vous vous en dis encore plus et vous accompagne tout au long de votre cure.

 

 AromaPrintemps

 

 

 

Pour faire des Huiles Essentielles vos alliées au quotidien :

Nos formations en ligne

Important :

Toutes les informations données dans le cadre de cet article, comme dans celui de ce site, le sont à titre d’échange d’expérience et de connaissances.

Elles ne sauraient se substituer à l’avis d’un médecin si vous le jugez.

L’auteure décline toute responsabilité quand à une utilisation inappropriée et dangereuse de l’aromathérapie dans le cadre du quotidien.

Envie de sérénité ? Trois Hydrolats pour vous aider.

Envie de sérénité ?

Trois Hydrolats pour vous aider.

Mois de septembre un peu particulier, sans doute allons-nous avoir besoin de douceur, mais également de centrage et de sérénité pour l’aborder.

Quoi de mieux que les Hydrolats qui nous offrent encore une fois de multiples propriétés pour nous aider en ce sens.

…………………………………………………………..

Bienvenue sur Menthe et Lavande !

Si vous êtes nouvelle ici vous voudrez sans doute lire mon guide qui vous donne de nombreuses et précieuses indications pour maîtriser l’Aromathérapie au quotidien.

Cliquez ici pour télécharger le guide gratuitement

………………………………………………………….

Voici ci-dessous trois Hydrolats dont les propriétés me semblent très appropriées. Il y en aurait d’autres bien sûr mais pour le moment je vous invite à tester ceux-ci !

L’Hydrolat de Fleurs d’Oranger (Néroli)

Le Bigaradier introduit dans la région méditerranéenne, à l’époque des Croisés, fut cultivé de façon intensive par les Maures dans la région de Séville. On lui attribue de ce fait le surnom d’Oranger de Séville.

La distillation de ses feuilles donne l’Huile Essentielle de Petit-grain bigarade et celle de ses fleurs, l’Huile Essentielle de Néroli. Son Hydrolat est également connu sous le nom d’Eau de fleurs d’Oranger. Pour tous les Hydrolats mais pour celui-ci en particulier, il est primordial de faire attention à la qualité. En effet on trouve de l’eau de fleurs d’oranger un peu partout et très facilement mais de qualité souvent très moyenne voir très basse. Si vous souhaitez profiter de toutes les propriétés de cet Hydrolat il est impératif qu’il ait été crée dans les conditions adéquates !

Ses propriétés 

  • Anxiolytique
  • Sédatif
  • Calmant
  • Réconfortant
  • Sédatif
    • Il aide en cas de dépression, d’agitation, de choc, de stress, de nervosité, de problèmes de sommeil.
  • Régénérateur et adoucissant cutané
    • Il prend soin des peaux sensibles, fragiles, irritées ( eczéma, peau mature

L’Hydrolat de Nard de l’Himalaya 

Très importante plante sacrée des remèdes Ayurvédiques, Nardostachys jatamansi  pousse sur les contreforts de l’Himalaya entre 3500 et 5600m d’altitude. Les racines, gros rhizomes très aromatiques, sont les parties qui sont distillées pour donner et l’Huile Essentielle et l’Hydrolat. L’efficacité de son Hydrolat est reconnue dans de nombreuses situations de la vie quotidienne mais particulièrement dans tous les moments d’agitation, de manque de confiance en soi, de nervosité, de tensions internes.

Ses propriétés

  • Sédatif
  • Calmant
  • Relaxant
  • Tonique nerveux
    • Il intervient en cas de stress, d’anxiété, d’angoisses, de tensions nerveuses, d’agitation, de faiblesse d’attention et de mémoire.
    •  
  • Hypotenseur
  • Vasodilatateur
      • A utiliser en cas d’hypertension, de varices, de jambes lourdes, de couperose, d’hémorroïdes
  • Diurétique
  • Emménagogue
  • Antispasmodique
      • pour tout ce qui concerne les douleurs menstruelles, problèmes de cycle, aménorrhée, dysménorrhée
  • Digestif et carminatif
      • En cas de difficultés digestives, aérophagie, ventre gonflé
  • Apaisant, déstressant
      • A utiliser avec les enfants hyperactifs et les étudiants angoissés en période d’examens ou de recherche d’emploi

L’Hydrolat de Verveine citronnée (Lippia Citriodora)

La Verveine citronnée est très impressionnante ! Même si l’on l’oublie et laisse les herbes folles la recouvrir, ses frêles tiges parsemées de fines feuilles très parfumées, résistent et réapparaissent afin de vous servir une senteur fleurie et fruitée particulièrement embaumante.

Verbena en latin signifie « branche sacrée » ou « baguette magique », les Romains, comme les Grecs ou les Gaulois s’en servaient énormément pour leurs rituels comme pour leur médecine.

« Probablement l’un des remèdes les plus puissants pour combattre la dépression, la Verveine agit telle la rosée matinale, nous ne savons pas ce qui nous attend mais il n’y a pas d’inquiétude » Lydia Bosson

Ses propriétés

  • Neurotonique, sédatif et anti-dépressif
    • Il constitue une aide précieuse en cas de fatigue nerveuse, manque de motivation, manque de confiance, peurs, lassitude, insomnie, dépression.
  • Détoxifiant, stimulant hépatique, pancréatique, intestinal et thyroïdien
    • Il intervient sur les problèmes hépatiques et pancréatiques, aide à la détoxification de l’organisme, stimule en cas d’hypothyroïdie.
  • Anti-inflammatoire et spasmolytique
    • Il constitue un bel allié pour apaiser les problèmes d’inflammation de la peau, des muqueuses, de la sphère buccale, les coliques et les spasmes menstruels.
  • Apaisant, détendant
    • C’est un beau spray d’ambiance en cas d’atmosphère chargée.

Comment utiliser ces trois Hydrolats ?

D’une façon générale ces trois Hydrolats vont se prendre :

  • En pulvérisation locale
    • Pour tout ce qui concerne les problèmes de peau, et une action locale.
  • Par voie orale
    • pour tout ce qui est détoxification, stimulation des organes …
  • En spray aurique
  • En pulvérisation sur le visage ou sur le dessous des poignets
  • Par voie orale
    • Pour tout ce qui concerne l’émotionnel et l’énergétique

Ces trois voies d’utilisation peuvent être utilisées en parallèle.

Par exemple pour des problèmes de peau récurrents, on utilisera la pulvérisation 2 à 3 fois par jour + un verre d’eau tiède avec 1 cuillerée à café d’Hydrolat 3 fois par jour.

En cas d’idées noires, de déprime, de dépression, on utilisera ces Hydrolats en spray aurique et par voie orale à raison d’un litre d’eau par jour dans lequel on aura dilué une cuillerée à soupe d’Hydrolat.

Plus puissants ensemble

Les Hydrolats expriment de belles propriétés seuls, mais comme pour tout, leur puissance est démultipliée lorsque l’on les associe et toujours tout en douceur.

Il ne faut donc pas hésiter à les utiliser ensemble.

Pour ce faire rien de très compliqué :

  • Soit vous trouvez un flacon teinté dans lequel vous pouvez faire le mélange, à parts égales de deux ou trois Hydrolats.
  • Soit vous utiliser les flacons des Hydrolats eux-mêmes pour les assembler.

Dans tous les cas, les conseils en terme de quantité restent les mêmes. Si vous utilisez un Hydrolat vous diluerez par exemple une cuillerée à café de cet Hydrolat, si vous utilisez un mélange d’Hydrolat, vous utiliserez une cuillerée à café du mélange.

Voilà ! Vous avez là de jolis produits aromatiques à tester ! N’hésitez pas !

Comme vous le savez ils sont doux et sans contre-indications, ce serait dommage de s’en priver !

Envie d’en savoir plus sur l’Aromathérapie et d’aller plus loin dans son utilisation ?

  • AromaConfiance :  une formation simple, courte et efficace pour tout savoir et maîtriser les Huiles Essentielles pour toutes les pathologies du quotidien en toute sécurité : la formation + le groupe privé
  • AromaConfiancePlus : pour accéder à un niveau expert dans l’utilisation de l’Aromathérapie :   avec les Huiles Essentielles mais également les Hydrolats et les Huiles végétales : santé, émotions, cuisine, maison, animaux …, tout y est : la formation, le groupe privé + un accès illimité à toutes les conférences.

Les Hydrolats une alternative aromatique idéale pour les petits cet été.

 

L’Aromathérapie pour les Tout-Petits n’est pas toujours facile à mettre en œuvre et l’on a souvent peur de mal faire et donc de faire mal.

Avec les Hydrolats vous avez la solution idéale.

Leur seule limite est qu’ils demandent à être stockés dans un endroit frais et ne se conservent que quelques mois.

En tous cas pour cet été en voici quelques-uns que vous allez pouvoir utiliser pour prendre en charge tous les petits incidents de la vie et éviter
d’avoir à recourir à des produits chimiques.

  • Pour apaiser les piqûres de toutes sortes : aoûtat, moustiques, puces, orties …

Hydrolats de

  • Camomille romaine
  • Lavande fine
  • Menthe poivrée

Pour les Tout-petits vous préférerez les deux premiers.

Quelques pulvérisations chaque fois que nécessaire.

  • Pour apaiser une douleur plus intense comme la piqûre de vive ou de guêpe

Vous utiliserez une synergie des trois.

 

  • Pour apaiser un coup de soleil ou une brûlure.

Hydrolats de

  • Fleur d’oranger 
  • Lavande fine

En pulvérisation plusieurs fois sur la surface.

L’Hydrolat de Lavande fine était connu pour, comme sa grande sœur l’HE de Lavande fine, apaiser très efficacement les brûlures.

L’Eau de fleur d’Oranger l’a rattrapé et même semble t-il dépassé ! 

Ceci grâce à un fort pourcentage d’anthranylate de méthyle, un Ester anti-inflammatoire et anesthésiant, présent dans l’HE de Néroli et retrouvé en pourcentage intéressant dans cet hydrolat.

On l’utilise de plus en plus à l’hôpital. 

  • Pour apaiser tout choc et éviter les hématomes.

Hydrolat d’

  • Hélichryse italienne

Quelques pulvérisations à quelques minutes d’intervalle en fonction des besoins.

  • Pour les petites blessures, égratignures

Hydrolats de

  • Lavande fine
  • Géranium rosat
  • Camomille noble 

En pulvérisation pour désinfecter, apaiser la douleur et activer la cicatrisation. Quelques pulvérisations sur la zone calmeront et l’enfant et la douleur. Bien évidemment il est nécessaire de vérifier ensuite que la zone est propre et ne comporte pas par exemple, de petits gravillons et ou de sable.

 

Attention, nous parlons bien d’Hydrolats et non d’Huiles Essentielles. Pour en savoir plus sur les Hydrolats, je vous invite à lire ceci : L’Hydrolat un trésor de douceur

Pour en savoir plus sur l’Aromathérapie et aller plus loin pour faire de l’Aromathérapie votre alliée au quotidien : 

  • AromaConfiance :  une formation simple, courte et efficace pour tout savoir et maîtriser les Huiles Essentielles pour toutes les pathologies du quotidien en toute sécurité : la formation + le groupe privé
  • AromaConfiancePlus : pour accéder à un niveau expert dans l’utilisation de l’Aromathérapie :   avec les Huiles Essentielles mais également les Hydrolats et les Huiles végétales : santé, émotions, cuisine, maison, animaux …, tout y est : la formation, le groupe privé + un accès illimité à toutes les conférences

…………….

Important :

Toutes les informations données dans le cadre de cet article, comme dans celui de ce site, le sont à titre d’échange d’expérience et de connaissances.

Elles ne sauraient se substituer à l’avis d’un médecin si vous le jugez.

L’auteure décline toute responsabilité quand à une utilisation inappropriée et dangereuse de l’aromathérapie dans le cadre du quotidien.

Distillateurs et producteurs locaux d’Huiles Essentielles et d’Hydrolats

 

Vous voulez vous fournir en Huiles Essentielles et Hydrolats de qualité car vous savez que c’est fondamental pour une Aromathérapie réussie. Vous souhaitez également vous fournir le plus possible local, voici ici une liste de producteurs qui pourra vous aider.

 

Mon objectif ici est de vous donner des adresses les plus proches de chez vous de distillateurs  professionnels et passionnés afin d’une part de soutenir la production locale et d’autre part d’avoir la meilleure qualité possible.

En visitant leurs sites vous verrez qu’ils proposent tous des HE et des HA provenant de plantes de la région. Rien de mieux en effet de prendre soin de soi grâce à des Essences en rapport avec le même environnement que celui dans lequel nous vivons.

J’aime par exemple l’idée d’aller se fournir en HE de sapins du Jura lorsque l’on habite le Jura.

Pour autant nous souhaitons parfois utiliser des HE de plantes venues de plus loin. Certains des distillateurs que je  vous proposent le font, d’autres pas.

En fin de liste je vous donne quelques sites plus globaux, qui se servent chez plusieurs producteurs et qui sont de qualité pour les cas où vous ne trouveriez pas les HE que vous cherchez chez les distillateurs de votre région.

Tous ces distillateurs sont présents dans différents points de vente, chez eux, sur les marchés et dans certains magasins. Regardez leurs sites ils y disent tout.

Je vous souhaite une belle découverte.

Si vous avez d’autres adresses à y ajouter n’hésitez pas à me le faire savoir par mail.

Alsace

  • GAEC Ferme du Bien-être  698, route d’Épinal – Le Beillard – 88400 Gerardmer  03.29.61.40.85   http://gaec-fermedubienetre.fr/

Auvergne

Bretagne

  •  Le Petit Moulin en Guéveneux 56220 Saint Jacut Les Pins  https://www.avelenn.com/
  • Distillerie NaturaCelt 10 Kermrovan  29410 Guiclan http://www.naturacelt.com/

Jura

  • Aromacomtois Huiles Essentielles des montagnes du Jura 25330  Amancey  09 62 55 59 25 https://aromacomtois.fr/

Région Paca

  • La Rivière des Arômes Jean-François Roussot et Dominique Jégouic 05150 Rosans  04 92 66 60 93 http://www.riviere-des-aromes.fr/
  • Aromaplantes Route du Mont Ventoux, 84390 Sault https://www.distillerie-aromaplantes.com/
  • Le Gattillier La Commanderie 06750 Valderoure  https://www.legattilier.com/
  • Les senteurs du claut  La Tour sur Tinée 06 https://www.lessenteursduclaut.fr/
  • Lavandula 06750 Valderoure  https://lavandesauvage.com/
  • La cabane aux arômes  Chemin de la Valette 13460 Saintes Maries la  04 90 97 96 85 https://lacabanedepescalune.fr/
  • Distillerie Florihana Les grands prés, 06460 Caussols 04 93 09 06 09 https://www.florihana.com/fr/

Pyrénées

Sud-ouest Aquitaine

Rhone-Alpes

  • Mélilou 26 560 Lachau 06 41 77 02 14 https://www.melilou.fr/
  • Ferme Pauliane  26310 Luc en diois  06 66 73 84 01 lespotionsdepaulianne@lilo.org

Corse

Suisse 

  • Oshadhi  https://oshadhi.ch/

Quelques sites plus généralistes

Hydrolats de Géranium et Romarin pour votre cure détox de Printemps

Le Printemps est là c’est le moment de vous alléger.

En effet à la sortie de l’hiver notre organisme peut être un petit peu encrassé et mériter une petite cure qui lui permettra de profiter des belles saisons qui arrivent.

De nombreuses cures détox sont proposées ici ou là.

Elles présentent toutes différents intérêts.

Aujourd’hui je vous en propose une toute simple mais très efficace et surtout toute douce, ce qui va éviter de fatiguer. l’organisme.

En effet les cures Détox ne sont autres que des protocoles qui visent à stimuler les émonctoires afin qu’ils éliminent toutes les toxines accumulées, lors de l’hiver dans le cas présent.

Or si l’on demande à un organisme déjà surchargé et donc un peu en difficulté d’évacuer ses toxines de façon un peu trop ardente on risque surtout de le fatiguer encore plus. Il est donc intéressant de pouvoir le faire mais de façon douce et progressive.

Pour plus d’informations sur le :

Pourquoi de la cure de Printemps et comment s’y préparer, 

je vous recommande l’article suivant :

Cure DETOX de Printemps pourquoi, comment les 4 étapes clés

il vous indique toutes les phases et le principe de la cure Détox.

Vous verrez dans cet article qu’il est important de préparer sa cure. Vous verrez comment le faire et vous comprendrez qu’il peut être intéressant de faire une cure en deux temps qui ne stimulera pas tous les émonctoires de la même façon en même temps.

Comment faire ?

Pour le protocole qui nous intéresse aujourd’hui je vais vous proposer d’utiliser deux Hydrolats, produits particulièrement doux et simples à utiliser.

Pour plus d’informations sur les Hydrolats vous pouvez aller lire l’article :

L’Hydrolat un trésor de douceur

L’Hydrolat est l’eau qui a servi à la distillation de la plante pour récupérer l’Huile Essentielle.

C’est donc de l’eau, chargée de molécules aromatiques elle aussi mais très légèrement et de molécules hydrosolubles. C’est donc un produit que l’on va pouvoir utiliser comme de l’eau, nul besoin de solvant pour le diluer, ce qui va nous être très utile.

Première phase : le Géranium 

Le premier Hydrolat que nous allons utiliser sera celui de Géranium. Outre de nombreuses belles autres propriétés, cet Hydrolat activateur du foie et du pancréas  possède en effet celle d’ être un excellent draineur des sucres et des colles (amidons) qui seront les premiers déchets que nous viserons.

Deuxième phase : le Romarin

Le deuxième Hydrolat sera celui de Romarin. Régénérateur au niveau du foie, de la vésicule biliaire du pancréas et des reins, il va aider à drainer les cristaux, deuxième catégorie de déchets que nous souhaitons éliminer. L’idéal est de prendre de l’Hydrolat de Romarin à verbénone mais l’Hydrolat de Romarin officinalis 1.8 cinéole sera fera très bien l’affaire.

Concrètement 

Ces deux phases vont se dérouler très simplement.

L’Hydrolat étant de l’eau, vous allez pouvoir le diluer dans de l’eau et le boire.

Diluer une cuillerée à soupe dans un litre d’eau et boire le mélange sur toute la journée. Ceci idéalement pendant 3 semaines pour chaque hydrolat.

Outre le fait que l’on utilise les Hydrolats, cette méthode a le mérite de nous obliger à boire tout au long de la journée ce qui est indispensable pour bien éliminer.

Voilà ! Vous voyez c’est tout simple et pourtant très efficace ! Alors ne vous privez pas.

De plus ces Hydrolats ont vraiment, en particulier celui de Géranium, de douces senteurs bien agréables.

Si vous souhaitez mettre en place une cure détox en toute sécurité et toute efficacité, la mini-formation AromaPrintemps est là pour vous. Elle vous explique toutes les démarches et vous accompagne du début à la fin.

Pour en savoir plus sur AromaPrintemps, c’est ici 

 

Important :

Toutes les informations données dans le cadre de cet article, comme dans celui de ce site, le sont à titre d’échange d’expérience et de connaissances.

Elles ne sauraient se substituer à l’avis d’un médecin si vous le jugez.

L’auteure décline toute responsabilité quand à une utilisation inappropriée et dangereuse de l’aromathérapie dans le cadre du quotidien.

Hydrolats : attention aux faux !

 

Hydrolats : attention aux faux !

…………………………………………………………..

Bienvenue sur Menthe et Lavande !

Si vous êtes nouvelle ici vous voudrez sans doute lire mon guide qui vous donne de nombreuses et précieuses indications pour maîtriser l’Aromathérapie au quotidien.

Cliquez ici pour télécharger le guide gratuitement

………………………………………………………….

Il n’y a pas longtemps, j’ai évoqué avec vous, les Hydrolats, considérés par les spécialistes comme de véritables produits aromatiques qui méritent d’être connus et utilisés.

Et je vous en reparlerai souvent car je les aime vraiment et les teste avec efficacité  autour de moi !

 

C’est pourquoi j’ai voulu faire une vraie mise au point et vous alerter sur une dérive indispensable à connaître.

 

L’Hydrolat un produit doux

Vous vous rappelez peut-être que l’Hydrolat est constitué par l’eau de source qui a servi à la distillation de la plante.

Qu’en ce sens, c’est une eau chargée en molécules aromatiques riches de nombreuses propriétés et qui pour autant est tellement douce qu’elle peut être utilisée avec les bébés. Pour plus d’informations voyez-ici :

L’Hydrolat un trésor de douceur pour vos enfants

 Des Hydrolats qui n’en sont pas

Je vais vous livrer ici une anecdote qui mérite d’être connue et qui m’a, je dois l’avouer laissée sans voix lorsque je l’ai apprise.


Lire la suite...

Les Hydrolats un trésor de douceur pour une réelle efficacité

Un Trésor d’efficacité tout en douceur

En Aromathérapie on connaît surtout les Huiles Essentielles. Elles sont en effet tellement efficaces tout en étant naturelles qu’elles méritent d’être connues.

Mais il existe un autre produit de l’Aromathérapie qui mérite lui aussi que l’on s’y attarde, c’est l’Hydrolat. 

 


Lire la suite...

L’Huile Essentielle de Menthe poivrée la fraîcheur de l’été mais pas que …

 

Mentha piperita

Partie distillée : sommités fleuries

Principaux composants biochimimques : Monoterpénols, Cétones, Oxydes, Esters, Monoterpènes

Les principales propriétés de l’HE de Menthe poivrée

 

  • Antalgique
  • Anti-inflammatoire
  • anesthésiante
  • Anti-prurigineuse
  • Bactéricide
  • Virucide
  • Fongicide
  • Anti-vomitive
  • Anti-nauséeuse
  • Stimulante
  • Revigorante
  • Rafraichissante

Les principales indications de la Menthe poivrée

  • Migraines, douleurs de nuque
  • Douleurs
  • Chocs
  • Problèmes musculo-tendineux
  • Contusions
  • Nausées, vomissements, 
  • Mal des transport
  • Ballonnements
  • Insuffisance hépatique, pancréatique et biliaire
  • Piqûres d’insectes
  • Irritabilité
  • Manque de discernement
  • Colère

Une HE à utiliser avec parcimonie

 

L’HE de Menthe poivrée est riche en cétones ( composants neurotoxiques) et en menthol qui apporte beaucoup de fraîcheur et parfois un effet glaçant si l’on en met trop.

Cette Huile Essentielle sera donc toujours utilisée avec parcimonie.

Par voie cutanée elle peut être déposée pure sur la peau mais pas plus d’une ou deux gouttes. Dans le cas de migraine par exemple on veillera à la déposer sur la tempe le plus loin possible des yeux et sur le dessus de la nuque. 

Mais elle entrera surtout en petite quantité dans une lotion à visée rafraichissante, pour les jambes lourdes par exemple en cas de grosse chaleur ou de long trajet ou pour prendre en charge un choc, une problématique musculo-tendineuse. Dans ce cas elle se mariera très bien avec l’HE de Lavande, anti-inflammatoire, antalgique, anti-spasmosdique.

En cas de problème digestif lourd ( diarrhée infectieuse, tourista …)une goutte dans un peu d’huile végétale en massage sur la zone du foie, associée avec de l’HE d’Origan compact (anti-bactérienne à large spectre) et l’HE de Lavande (anti-spamosdique et apaisante) sera de la plus belle aide.

En cas de mal des transport, de nausées, de vomissements en olfaction au flacon accompagné éventuellement d’une goutte diluée dans une cuillerée à soupe d’huile végétale en massage sur la zone du foie.

Une HE pour les adultes

L’Huile Essentielle de Menthe poivrée contenant des cétones est réservée aux adultes. Pour les enfants elle sera remplacée par la Lavande fine ou l’HE de Menthe bergamote.

Avec ces trois Huiles Essentielles, Lavande fine, Origan compact et Menthe poivrée, la trousse de voyage est déjà bien efficace.

Si vous souhaitez en savoir plus sur l’Aromathérapie de l’Eté, les Huiles Essentielles et les Hydrolats à emporter avec vous en fonction des différentes situations, vous pouvez profiter de la formation AromaEté, à un prix spécial Eté 2022.

Pour en savoir plus sur l’Aromathérapie de l’Eté,  cliquez ci-dessous et profitez si vous le souhaitez de l’offre spéciale sur  la formation AromaEté

offre spéciale été 2022

Pour aller plus loin dans l’Aromathérapie nos formations vous proposent plusieurs solutions. C’est ici !

 

Les formations de Menthe et Lavande

 

Important :

Toutes les informations données dans le cadre de cet article, comme dans celui de ce site, le sont à titre d’échange d’expérience et de connaissances.

Elles ne sauraient se substituer à l’avis d’un médecin si vous le jugez.

L’auteure décline toute responsabilité quand à une utilisation inappropriée et dangereuse de l’aromathérapie dans le cadre du quotidien.

L’Huile Essentielle de Lavande fine, une alliée qui va de soi, mais pourquoi ?

Lavandula angustifolia

Partie distillée : sommités fleuries

Principaux composants biochimiques : Esters, Monoterpénols, Monoterpènes, Oxydes

Fleuron de l’Aromathérapie l’Huile Essentielle de Lavande fine, dite aussi vraie ou officinale n’est finalement pas autant utilisée qu’elle pourrait l’être. 

Polyvalente et douce

En effet très polyvalente ( les composants cités ci-dessus font partie des principaux, d’autres, très nombreux, sont présents mais en des proportions moins importantes) et d’une belle innocuité elle peut servir à tout le monde et dans de très nombreuses situations sans difficultés. Pour autant le réflexe n’est pas là, j’ai eu très souvent l’occasion de vérifier cela. Beaucoup de gens oublient tout ce qu’elle peut nous apporter.

Attention ne la confondez pas avec les Huiles Essentielles de Lavandin super ou de Lavande aspic qui contenant du camphre, ne peuvent pas servir à prendre en charge les problèmes des enfants.

Les principales propriétés de l’HE de Lavande fine

  • Antibactérienne
  • Antivirale, stimulante immunitaire
  • Antimycosique
  • Fébrifuge
  • Régénérante cutanée
  • Anti-inflammatoire
  • Antispasmodique
  • Régulatrice de la tension artérielle
  • Répulsive
  • Rééquilibrante 
  • Apaisante
  • Stimulante et vivifiante si nécessaire

Les indications de l’Huile Essentielle de Lavande fine

Toute infection cutanée (antibactérienne, anti-inflammatoire, régénérante cutanée)

  • Acné, boutons, piqûre, plaie, blessure, brûlure

Toute infection ORL ( Anti-inflammatoire, antibactérienne, antalgique)

  • Bronchite
  • Angine
  • Otite
  • Sinusite

Tout problème articulo-musculo tendineux ( anti-inflammatoire, antalgique, antispasmodique)

  • Arthrite
  • Courbatures
  • Crampe
  • Tensions musculaires diverses
  • Entorse

Problèmes d’ordre circulatoire

  • Œdème 
  • Escarres
  • Cicatrices
  • Radiodermite

Problème de la sphère uro-génitale

  • Cystite
  • Troubles menstruels
  • Syndrome de la Ménopause
  • Préparation à l’accouchement

Problèmes de la sphère émotionnelle

  • Episodes dépressifs
  • Angoisses / Anxiété
  • Phobies
  • Nervosité
  • Crise pubertaire

Une Huile Essentielle de qualité

Un point très important à respecter absolument si vous voulez vous assurer d’obtenir et l’innocuité et les propriétés dont nous avons parlé plus haut. 

L’Huile Essentielle de Lavande fine étant très demandée, elle est de plus en plus produite de façon industrielle non respectueuse d’une distillation de qualité, diluée, ou mélangée à d’autres. 

Il est donc fondamental de vous fournir sur des sites ou chez des distillateurs de confiance. Au risque sinon d’avoir au mieux des résultats décevants au pire des effets secondaires inattendus. Voir ici une liste de producteurs de qualité.

En résumé : en vacances ne cherchez pas à emmener avec vous 30 Huiles Essentielles mais celle de Lavande fine fera partie de votre trousse

Si nous aimons avoir avec nous de nombreuses Huiles Essentielles pour adapter au mieux la prise en charge de nos problèmes, en vacances il vaut mieux voyager léger. L’HE de Lavande fine vous rendra la plupart des services dont vous avez besoin, accompagnée de celle d‘Origan compact, elles formeront déjà un beau duo. Celle de Menthe poivrée viendra les compléter efficacement.

Pour en savoir plus sur l’Aromathérapie de l’Eté,  cliquez ci-dessous et profitez si vous le souhaitez de l’offre spéciale sur  la formation AromaEté

offre spéciale été 2022

Pour aller plus loin dans l’Aromathérapie nos formations vous proposent plusieurs solutions. C’est ici !

 

Les formations de Menthe et Lavande

 

Important :

Toutes les informations données dans le cadre de cet article, comme dans celui de ce site, le sont à titre d’échange d’expérience et de connaissances.

Elles ne sauraient se substituer à l’avis d’un médecin si vous le jugez.

L’auteure décline toute responsabilité quand à une utilisation inappropriée et dangereuse de l’aromathérapie dans le cadre du quotidien.

Cinq étapes indispensables pour une détoxification réussie

Réaliser une cure détox de bonne qualité nécessite de comprendre 4 clés que vous pouvez trouver ici :

Cure Détox, pourquoi, comment, les 4 clés pour la réussir

et de mettre en place 5 étapes indispensables.

Une cure de détoxification de l’organisme a pour objectif de l’aider à éliminer les toxines qu’il a accumulées au cours des mois, voir des années et qui l’empêchent de fonctionner selon son plus haut potentiel, quand elles ne lui provoquent pas des pathologies plus ou moins importantes.

  • Les cinq étapes que nous allons décrire aujourd’hui sont indispensables à observer. 
  • Stopper l’intoxication et alléger l’organisme
  • Adopter une alimentation hypotoxique
  • Donner du temps au temps.
  • Apporter des nutriments de qualité
  • Choisir une démarche de drainage adaptée

1.Stopper l’intoxication et alléger son organisme

Nous l’avons dans l’article précédent, les toxines que nous accumulons proviennent :

de ce qui entre dans notre organisme, à travers :

  • l’alimentation,
  •  l’air que nous respirons, 
  • les produits chimiques (médicaments en particulier) 

et de ce que nous fabriquons : 

  • déchets de notre métabolisme 
  • émotions (les émotions sont pourvoyeuses de grandes quantité de toxines).

Les déchets que nous produisons sont de deux sortes, les colles et les cristaux.

Les colles correspondent à  tout ce qui coule et qui colle, comme les glaires, les mucosités.

Elles proviennent d’une alimentation trop riche en

  • glucides (céréales,  pain, pâtes,…)
  • lipides ( graisse saturées) 
  • produits chimiques (médicaments, conservateurs..)

Les pathologies provoquées par les colles sont en général des maladies non douloureuses, mais qui coulent ou collent :

  • bronchite,
  • sinusite,
  • rhume, rhinite,
  • eczémas
  • acné,
  • catarrhes  de la peau et des voies digestives.

Les cristaux eux, sont des déchets durs et donc blessants ( acide urique, calculs rénaux, calculs biliaires), qui, lorsqu’ils s s’accumulent provoquent des maux douloureux comme  :

  • les calculs,
  • la goutte,
  • les problèmes d’articulation, (arthrite, arthrose…),
  • les problématiques tendineuses 
  • les eczémas secs,
  • le psoriasis…

Les cristaux sont provoqués par une alimentation trop riche en :

  • protéines animales,
  • produits laitiers,
  • sucre raffiné
  • légumineuses

Les médicaments peuvent également se révéler très acidifiants pour notre organisme et favoriser ainsi l’apparition de cristaux.

Stopper l’intoxication et alléger l’organisme.

Notre organisme est comme tout le monde et tout être vivant, il n’aime pas la violence.

Avant de lui demander d’éliminer les toxines accumulées, nous allons donc lui faciliter le travail en évitant de lui en apporter d’avantage et en l’allégeant le plus possible.

2. Adopter une  alimentation hypotoxique

– Supprimer tout produit à base de céréales. Ce sont très souvent des produits dénaturés. Si cela vous est trop difficile, préférez les céréales complètes et essayez de choisir celles qui ne contiennent pas ou peu de gluten, comme le riz et l’épeautre.

– Supprimer tout sucre raffiné, dans les boissons comme dans les desserts.

– Réduire la quantité de produit sucrant dans ce que vous mangez et si vous ne pouvez vous en passer, préférez le miel (mais le vrai !), le sirop d’agave ou la stevia.

– Réduire au maximum les charcuteries, elles contiennent très souvent du sucre, des graisses et du sel en excès.

Supprimer les cuissons à hautes températures.

 

Le but d’une diète de détoxification est d’éviter d’encombrer notre organisme de toxines délétères et d’éliminer celles qui y sont déjà.

 Elle s’appuie pour cela sur les principes de l’alimentation hypotoxique , basée sur l’ingestion de produits le moins transformés possible et donc le plus naturels possible.

Favoriser évidemment une nourriture d’une origine biologique, vous éviterez ainsi pesticides et autres produits chimiques qui impactent durablement votre organisme.

Les boissons excitantes comme le vin, le café ou le thé sont également déconseillées car fatigantes pour l’organisme.

3.Donner du temps au temps

Cette transition doit se faire sur plusieurs jours.

Il est important de ne pas brusquer votre organisme au risque sinon de vous retrouver avec de très fortes réactions que l’on nomme « réactions de détoxifications », comme des maux de tête, des vertiges, des problématiques cutanées  et d’autres encore.

En effet, votre organisme se trouvant boosté par l’absence d’aliments qui lui demandaient beaucoup de travail, va s’activer et c’est ainsi que vous risquez de vous retrouver avec ces symptômes de détoxification qui ne sont guère plaisants. En revanche si vous prenez une semaine pour éliminer petit à petit tous les aliments dont nous avons parlé plus haut, ce que l’on appelle la descente alimentaire se fera en douceur pour votre organisme et pour vous.

4. Apporter des nutriments de qualité

Les réactions de détoxification même si elles sont douces, provoquent beaucoup d’oxydation, surtout au niveau du foie qui travaille particulièrement.

Il faut donc lui apporter les nutriments nécessaires pour éliminer les radicaux libres qui sont produits.

  •  Manger des fruits et des légumes bio, riches en minéraux et vitamines
  • Adopter les crudités pour apporter au corps  les enzymes qu’ils contiennent
  • Utiliser le maximum d’épices et d’aromates tels qu’oignons, ail, mais aussi
  • Curcuma, gingembre, thym, romarin …ils aident à al digestion, la détoxification et la désinfection du système digestif. 
  • Ne pas se priver de noix e d’amandes qui apportent protéines, minéraux et bon gras.
  • Eviter les cuissons fortes et les grillades. Préférer la cuisson à la vapeur douce qui ne dénature pas les aliments.
    •Adopter les protéines végétales plus que les protéines animales.
    • En cas de protéines animales, préférer les viandes et blanches et les poissons plus digestes
  • Eviter les sauces trop lourdes, préférer huile d’olive et citron.
  • Eviter le plus possible bien sût toute  alimentation préparée industriellement.

Encore une fois cette descente alimentaire ne se fait pas en un jour. Il est important de laisser le temps à son organisme de s’y habituer.

Par ailleurs, qui dit descente alimentaire ne dit pas dénutrition.

Lorsque l’on souhaite effectuer une cure détox il ne faut pas être carencé.

Enfin une cure de détoxification peut produire beaucoup d’oxydation.

Il est donc important de veiller à son apport en anti-oxydants, entre autre à travers les fruits et les légumes.

5.Choisir une démarche de drainage adaptée. 

Voilà plusieurs que vous avez mis en place la diète hypoxique qui vous permet de ne plus intoxiquer votre corps.

Votre organisme a commencé sa détoxination mais il va avoir besoin que vous l’aidiez encore un peu plus en renforçant le travail des émonctoires mais les émonctoires eux-mêmes également.

En effet il ne serait pas bon de demander un surplus de travail sans apporter de renfort.

Vous allez donc utiliser toute une série d’aliments et d’aides naturelles pour redonner de la force à vos émonctoires et les inciter à travailler un peu plus.

Ce travail de drainage se fait dans un ordre particulier.

il faut entre autre éviter de surcharger le travail des reins qui pourraient être très vite très fatigués.

Nous allons donc commencer par renforcer et stimuler la sphère hépato-biliaire et la sphère intestinale.

Pour en savoir plus sur la mise en place du drainage de ces émonctoires cliquez sur le lien ci-dessous :

Des émonctoires en forme, les étapes, les Hydrolats et les Huiles Essentielles 

 

Pour faire des Huiles Essentielles vos alliées au quotidien :

Nos formatons en ligne

Important :

Toutes les informations données dans le cadre de cet article, comme dans celui de ce site, le sont à titre d’échange d’expérience et de connaissances.

Elles ne sauraient se substituer à l’avis d’un médecin si vous le jugez.

L’auteure décline toute responsabilité quand à une utilisation inappropriée et dangereuse de l’aromathérapie dans le cadre du quotidien.

« Older Entries